Elles ont été victimes de harcèlement de rue et elles témoignent !


Découvrez vite le témoignage de victimes de harcèlement de rue. Luttons tous contre ce fléau !

Salut tout le monde,

Aujourd’hui, je vous retrouve pour une série consacrée au harcèlement de rue. Elles ont été victimes de harcèlement de rue et elles témoignent !
So, let’s go !

Stop au harcèlement de rue.

– Je ne vous apprends rien en vous rappelant que le harcèlement de rue est un véritable fléau. Consciente de ce problème de société, j’avais envie d’aborder ce sujet sur mon blog. D’autant plus que tout le monde a connu ce problème au moins une fois dans sa vie – ou presque : le dragueur très lourd qui te suit ou qui t’insulte quand tu ne cèdes pas à ses avances, le frotteur dans le métro qui trouve ça totalement normal… Moi aussi j’ai connu ça et à chaque fois ça me glace le sang. Difficile de savoir comment réagir quand on se sent paralysée.

Un article avec des témoignages.

– Dans cet article, je vais donc commencer par vous rappeler ce qu’est le harcèlement de rue. Puis, je vais donner la parole sur mon blog et laisser ainsi 2 personnes témoigner sur ce sujet encore trop tabou et nous raconter leurs histoires. Je les remercie vivement d’avoir osé car j’imagine combien c’est difficile !

Le harcèlement de rue, c’est quoi ?

– Par harcèlement de rue on entend “comportements adressés aux personnes dans les espaces publics et semi-publics, visant à les interpeler verbalement ou non, leur envoyant des messages intimidants, insistants, irrespectueux, humiliants, menaçants, insultants en raison de leur sexe, de leur genre ou de leur orientation sexuelle”.

Découvrez vite le témoignage de victimes de harcèlement de rue. Luttons tous contre ce fléau !

Le problème du harcèlement de rue.

– Le problème du harcèlement de rue est qu’il est souvent sournois et répété de nombreuses fois. Par ailleurs, beaucoup confondent “drague” et “harcèlement de rue”. Pourtant, ces situations n’ont rien de comparables ! En effet, le harcèlement de rue se fait en l’absence du consentement de l’interlocuteur. “Ce n’est pas de l’humour, ce ne sont pas des compliments, et ce n’est certainement pas de la drague ! Nombre de femmes apprennent à baisser la tête, ne pas répondre, changer de trottoir ou s’habiller différemment”. Au XXIe siècle, je trouve que c’est honteux ! Chacun devrait être libre de s’habiller comme il le souhaite sans craindre d’être victime de harcèlement de rue.

Les sanctions.

– D’ailleurs, pour ceux qui l’ignoreraient, sachez que depuis août 2018, le harcèlement de rue est passible d’une amende de 90€, au minimum.

Question : Peux-tu nous raconter ton histoire ?

Audrey.

“C’est horrible à dire mais j’ai l’impression que le harcèlement de rue fait partie intégrante de mon quotidien. Habitant sur Paris, j’ai l’impression que c’est presque tous les jours que je tombe sur un pervers dans la rue ou dans les transports.
Pour les plus sympa on tombe dans des petites phrases du style “vous êtes belle”, “oh charmante”, enfin ce genre de choses qui ne mettent pas à l’aise mais qui me rendent mal à l’aise puisque ce n’est jamais fait de façon très classe. Au niveau au-dessus, il m’est arrivé plusieurs fois d’avoir des hommes qui me suivaient dans la rue en tentant de me parler, ce qui m’a valu de sacrés détours pour rentrer chez moi et même une fois de prendre le métro tout ça pour revenir en arrière.
Encore un cran au-dessus, les pervers des transports. J’ai eu droit au frotteur du métro après avoir emménagé sur Paris, et je peux vous dire que personne ne réagit… Et j’ai également failli me faire frapper dans les transports par une homme parce que j’ai refusé ses avances. Heureusement une personne est intervenue, j’ai fait stopper le trafic, enfin c’était pas le top et j’ai craint pendant un moment de prendre les transports. Je suis persuadée que cette personne m’avait suivie avant même que je monte dans le transilien. La dernière en date est un homme qui est venu se coller à moi malgré le fait que le train était vide, cette fois-ci je n’ai rien dit et j’ai changé de place et tout s’est bien passé. Mais c’est malheureux de se dire que je ne sais pas comment réagir : en me défendant j’ai failli me faire frapper et en ne disant rien je suis tranquille mais je laisse un pervers qui fera sûrement ça avec quelqu’un d’autre…”

Découvrez vite le témoignage de victimes de harcèlement de rue. Luttons tous contre ce fléau !

Charlotte.

“Des histoires j’en ai plein. Déjà, bien que je considère que tout ce dont je vais parler soit du harcèlement de rue, j’estime quand même qu’il y a plusieurs niveaux. Il y a la personne qui va te suivre dans la rue, et te dire des trucs super pervers, très sexuels, ensuite la personne qui essaye de marcher avec toi et te fait des “compliments” etc. mais clairement toi t’as pas envie de parler et la personne continue, celui qui t’insulte si tu ne réponds pas comme il veut, ou si tu ne réponds pas tout court, il y a la personne qui ne te suit pas mais te fait des compliments alors que tu n’as rien demandé.
Pour moi tout ça c’est du harcèlement. Même la personne qui te dit juste bonjour ou “t’es mignonne” etc. En fait c’est pas seulement 1 individu c’est le fait que ça arrive 5 ou 6 fois par jour le problème.
Ceux-là c’est ceux qui me dérangent le moins, même si j’aimerais pouvoir marcher dans la rue ou être dans les transports sans être jaugée, d’autant plus que ce n’est pas que de la politesse parce qu’ils ne disent pas ça aux hommes en général. On ne demande pas aux hommes de sourire ou on ne leur dit pas qu’ils sont beaux par exemple. Un mec m’a demandé dans la rue si je voulais coucher avec lui, ça c’est pas acceptable non plus.
Je crois que les pires fois où ça m’est arrivé c’était aux États-Unis. Une fois je me promenais à San Francisco et un homme s’est arrêté en me disant qu’il voulait me dessiner. Il m’a suivi alors que j’ai dit que je n’avais pas envie et il a fallu que mon ami arrive pour qu’il parte. Je l’ai revu quelques jours plus tard et j’ai dû jouer à cache-cache avec lui dans les magasins parce qu’il ne voulait pas me laisser tranquille.
Il y a une autre personne dans ma ville, toujours aux États-Unis, que je croise souvent dans la rue et à chaque fois il me dit que je suis sexy. Je lui réponds à chaque fois que je n’aime pas qu’on me dise ça et que je ne veux pas qu’il me parle. Il m’a clairement dit n’en avoir rien à faire et veut continuer de me dire que je suis “bonne” parce qu’il me trouve belle. On a eu des disputes assez violentes dans la rue sur le sujet et il commence à me faire peur. La dernière fois que je l’ai vu j’ai réussi à éviter qu’il me parle en jouant à “cache-cache” à l’arrêt de bus.
Après dans les transports, surtout à Paris et Bordeaux, il y a eu des trucs sexuels. Des frotteurs alors qu’il n’y avait pas de monde dans le wagon, un mec qui se masturbe, un autre qui te touche les cuisses, fesses, seins “par accident”. Ceux qui te lancent des regards lubriques en se léchant les lèvres…”

En bref. Elles ont été victimes de harcèlement de rue et elles témoignent !

– Vous l’aurez compris, le harcèlement de rue touche souvent les femmes tous les jours. Et ce n’est pas normal !
– Alors j’espère que cet article pourra sensibiliser à ce fléau qu’est le harcèlement de rue. Il faut que les choses changent et que les femmes soient respectées ! Si une femme dit non, c’est NON, inutile d’insister !

Découvrez vite le témoignage de victimes de harcèlement de rue. Luttons tous contre ce fléau !

Voilà pour aujourd’hui !
Je remercie vivement les personnes qui ont eu le courage de témoigner sur le blog !
J’espère que cet article aura pu vous intéresser !
Si tel est le cas, n’hésitez pas à le commenter, à le liker, à le partager sur les réseaux sociaux et à épingler mes photos sur Pinterest !

ET VOUS :

  • Avez-vous déjà été victime de harcèlement de rue ?
  • Si oui, savez-vous comment réagir dans un tel cas ?
  • Pensez-vous que la sanction financière soit suffisante pour dissuader les bourreaux de harceler des personnes dans la rue ?

Je vous souhaite une belle journée, merci pour vos commentaires !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

48 commentaires sur “Elles ont été victimes de harcèlement de rue et elles témoignent !

  1. Coucou ma belle !
    Merci à toi pour cet article. C’est quand même une catastrophe de voir que ça se normalise et que personne ne dit rien. Je pense que je pourrais écrire chaque jour un truc qu’il m’est arrivé dans la rue ou les transports. Je sais que pas mal de choses sont mises en place mais je ne vois pas de réel changement à mon niveau. Par contre je trouve ça top que l’on puisse en parler ouvertement maintenant. Des Bizoux

    • Coucou ma belle,
      Oh mais c’est horrible, je suis tellement désolée d’apprendre que tu vis ça encore et encore, il faut que ça cesse ! Personne ne mérite de vivre de telles situations !
      Plein de bisous et de courage, puis MP si besoin bien sûr <3

  2. Coucou, merci pour ton bel article.
    J’ai été victime de harcèlement de rue, j’en avais parlé à mon mari qui ne m’avait pas prise au sérieux lorsque je lui en fait part. Un jour, mon voisin a été témoin d’un des nombreux harcèlement dont j’étais victime de la part de cet homme et “s’est occupé” du problème puis est allé voir mon mari en disant, je me suis occupée du mec qui harcelait ta femme. Mon mari ne comprenait pas alors que je lui avais expliqué mon quotidien…
    Je sortais pour aller travailler la boule au ventre et je n’ai de cesse que de lui être reconnaissante d’être intervenue. A cause de cet individu, j’avais chamboulé ma vie, partir plus tôt le matin, changer d’itinéraire, marcher une bonne partie du trajet pour ne pas me retrouver nez-à-nez avec ce type dans le bus…
    Bref, je m’étale de trop et ce n’est pas le propos alors encore merci. Des bisous

    • Coucou ma belle,
      Oh je suis tellement désolée et choquée de lire ce que tu me racontes. Ton mari aurait dû te prendre au sérieux, je n’imagine même pas le stress et la souffrance que cette situation a engendré.
      J’espère que tu vas mieux aujourd’hui et merci d’avoir partagé ton histoire avec nous !
      Plein de bisous <3

  3. ce qui est choquant c’est que personne ne réagit pour aider…
    une fois un mec m a suivie jusque chez mon dentiste, un autre m’a demandée en mariage dans le metro, j’ai eu les frotteurs bref dans la vie d une femme ça ne s arrête jamais et quand on en parle bcp trouvent pas ça déplacé… Tu es une belle femme et tu t’habilles bien alors tu mérites… C’est les mentalités qu il faut faire évoluer en vrai…
    des bisous

    • Hello ma belle,
      Tu m’étonnes, les gens regardent et ne font rien la plupart du temps, c’est consternant… En même temps ils ne savent pas forcément quoi faire, c’est compliqué comme problème !
      Ohlala toi aussi tu as eu ton lot de problèmes, je suis désolée de l’apprendre car personne ne mérite ça !
      Plein de bisous <3

  4. Bravo pour cet article. C’est en effet nécessaire.
    Contrairement à ce que certaines personnes semblent penser, non c’est pas un truc à la mode. C’est grave et nous sommes en droit de le dénoncer.
    Encore bravo

  5. Bibouchon_lifestyle sur dit :

    Un fléau qui doit disparaître. Que les hommes se rendent compte de leurs actes. Des femmes de tout ages peuvent etre brisé par ces harcèlements. Les sanctions doivent être lourdes

  6. Très dur comme sujet mais tu as raison il faut en parler !

  7. Merci à toi pour cet article. C’est quand même une catastrophe de voir que ça se normalise et que personne ne dit rien.

  8. Coucou! Malheureusement je crois que c’est rare de ne pas avoir subi une fois dans sa vie du harcèlement de rue :/

  9. Je crois qu’on en a toutes été victimes malheureusement… Mais c’est important d’en parler.

  10. Hello oups au moins un avantage d’habiter une petite ville… Personnellement je n’ai jamais été victime de ce genre d’harcèlement, une fois … quand j’étais jeune et svelte (mdr) ou un monsieur qui m’avait suivi du regard alors que je rentrais dans un commerce m’a demandé mon numéro de téléphone quand je suis sortie, j’ai répondu ah je vais demander à mon mari s’il serait d’accord ! mais ça s’est arrêté là ! un peu à la rigolade peut être un peu flattée qu’on me drague…après s’il avait insisté je ne sais pas comment j’aurais réagis… mais le frottement dans les transports bouh quelle horreur ! etre suivie avoir peur j’ose même pas y penser… quand aux 90e d’amende personnellement je trouve ça pas suffisant !

  11. Cela doit cesser! Je crois que l’on est toutes victimes un jour voir plusieurs…
    C’est usant même dans les petites villes !!
    Foutez-nous la paix!

  12. Coucou
    C’est terrible à dire mais je crois que toutes les femmes on subit au moins une fois le harcèlement de rue. On ne sait jamais trop comment réagir devant ces agissements. J’imagine que dans leur tête, on doit s’estimer heureuse de leur réflexion au dessous de la ceinture…
    Bisous

  13. Hello ma belle,
    comment vas tu ?
    Merci pour cet article. Et bravo aux filles pour leur témoignage. C’est courageux de leur part. Ce n’est pas un sujet évident car, comme tu le dis, c’est sournois. Je comprends tout à fait Audrey. Parfois on ne sait pas si on peut qualifier ça de “harcèlement” vu que c’est un peu de la “drague nul et relou”. Et je ne sais même pas si les personnes qui font ça se rendent compte à quel point elles mettent mal à l’aise. Mais c’est là le problème. C’est que ça met mal à l’aise, que c’est lourd, pénible et récurrent… En tous cas il faut e parler et ne pas se laisser faire!
    Bisous et bon weekend
    Mimi

    • Coucou ma belle Mimi,
      Je vais bien merci et toi ?
      Avec plaisir ! Oui elles ont été très courageuses franchement !
      C’est vrai que parfois on ne sait pas si c’est du “harcèlement” ou pas, mais dans tous les cas, quand ça dérange et que c’est gênant, je considère que c’est pas normal ^^
      Plein de bisous <3

  14. Coucou !
    C’est franchement énervant, ça.
    Le côté malsain tient vraiment à la manière : il y a cette façon de regarder une femme comme une proie, ou une chose, qui est très désagréable. Cette manière qu’ont certains hommes de croire qu’un retour leur est dû est insupportable.
    Bisous, ma belle engagée.

    • Coucou ma jolie,
      Ouiiii exactement, nous ne sommes pas des bouts de viandes enfin ! J’espère que peu à peu les choses vont changer !
      Je t’envoie plein de bisous <3

  15. Voilà un sujet qui me fache. Je ne comprends pas que nous devions subir ce genre de pratique. Malgré les choses “mise en place” je ne remarque rien c’est dommage

  16. Un article qui a le mérite d’être mis en avant. Un sujet tabou et qui est malheureusement encore d’actualité et le plus commenté sur les réseaux sociaux notamment avec l’arrivée des hashtag #metoo #balancetonporc
    L’actualite récente montre que les choses commencent à bouger un peu. (L’histoire de la gifle à la terrasse de café à Paris et qui s’est soldé par 6 mois de prison ferme pour le harceleur de rue). Je dis un peu car dans la vraie vie personne n’ose lever le petit doigt quand il y a un cas de harcèlement. Je parle en connaissance de cause car oui on m’a déjà suivi dans la rue, oui on s’est approché un peu trop près de moi dans le transport. Un conseil : mettez vous au Krav Maga 😉

    • Hello,
      Oh merci beaucoup !
      C’est vrai qu’on commence à en parler mais pas assez malheureusement ! J’espère que petit à petit les choses vont évoluer 🙂

  17. Coucou ma belle! Elles ont eu du courage de témoigner sur le blog, c’est ce qu’il faut pour que le harcèlement de rue puisse cesser un jour, je pense que malheureusement quasiment toutes les filles ont vécu une histoire similaire au moins une fois et ça ce n’est pas possible… des bisous!

    • Coucou ma jolie,
      Oh que oui, elles ont eu beaucoup de courage les filles ! Malheureusement je pense que tout le monde connaît ça un jour ou l’autre effectivement 🙁
      Plein de bisous <3

  18. Salut Serena!
    Je trouve qu’il n’y aura jamais assez de choses mises en place pour stopper le harcèlement de rue. En effet, j’ai l’impression que ça se normalise, que tout le monde a le droit de faire ce qu’il veut avec un corps inconnu.
    Je suis devenu très a cheval là dessus. Mes collègues savent que les blagues lourdingues ça ne passe pas avec moi, du coup ils n’en font plus. C’est déjà un pas.
    Ensuite, j’ai longtemps habité à Paris, où j’ai jamais vraiment fait attention aux autres. Donc je ne me rendais surement moins compte de la situation, et puis j’étais plus jeune.
    Quand je suis arrivée a Bordeaux, il y a 5 ans, je travaillais dans un établissement ( un bar / hotel ) très réputé. J’ai une fois, était attendu par un client qui m’a suivi jusqu’a chez moi… La peur de ma vie, à Paris je rentrais la nuit à pied il ne m’arrivait jamais rien ( je me rendais peut etre pas compte encore une fois) mais je me rends compte que c’est de plus en plus difficile d’être une femme, dans la rue, au travail, dans les loisirs, partout en fait. Si jamais tu ne l’as pas vu je regarde The handmaid’s tale. Ca va te frapper 😀

    • Coucou,
      Je te rejoins totalement, ça ne devrait pas être la norme car c’est tellement anormal justement !
      Tu as bien raison d’être à cheval là-dessus en tout cas 🙂
      Je suis désolée de voir que tu as connu des mésaventures toi aussi, c’est horrible et ça doit être tellement angoissant, personne ne devrait connaître ça !
      Je note pour The handmaid’s tale en tout cas !
      Des bisous 🙂

  19. Hello ma belle Élodie,
    Merci de briser le silence. Merci aussi aux filles pour leurs témoignages. Hélas, je crois que de nombreuses femmes se reconnaissent à travers ces “maux”… Phénomène de société, reflet d’un mal-être évident… je crois qu’on a perdu les bases… le respect.
    Des bisous ♥

    • Hello ma jolie,
      Oh merci pour ton petit mot, il me touche beaucoup ! Espérons que le respect reprenne enfin sa place dans notre société car c’est tellement important !
      Plein de bisous <3

  20. Coucou ma belle,
    Merci pour cet article et je trouve très important d’en parler car j’ai l’impression que ces situations malheureuses et irrespectueuses se banalisent de plus en plus. Des amies à moi ont vécu cela et apparemment peu de gens osent venir t’aider. Cela me choque profondément. J’ai vu aussi des expériences sociales sur ce sujet, et si quelqu’un ose s’interposer ce sera plus couramment une femme qu’un homme. Très franchement, cela me dépite complètement! Merci à celles qui ont témoigné. C’est super que tu abordes ce sujet sur le blog!
    Gros bisous
    Valérie

    • Hello ma jolie,
      Avec plaisir, je trouve aussi que c’est important d’en parler ! Je suis désolée pour tes amies et j’espère qu’elles vont mieux aujourd’hui ?
      Moi aussi je suis choquée mais en même temps j’ai bien conscience que c’est pas toujours simple de s’interposer, mais savoir qu’un homme intervient rarement, j’avoue avoir dû mal à comprendre… J’espère que les choses finiront par changer en tout cas !
      Plein de bisous <3

  21. Hélas en Belgique, le problème de harcèlement de rue est également très connu ! C’est triste de constater ce phénomène qui est de plus en plus répandu. Bisous et merci pour cet article.

    • Coucou Isabelle,
      Oh j’en suis désolée, c’est tellement pas normal ce genre de situations !
      Merci beaucoup pour ton adorable commentaire, des bisous également 🙂

  22. Je ne savais pas que le harcèlement de rue était maintenant sanctionné. Mais cela va-t-il vraiment arrêter les harceleurs ? J’en doute.
    Bien sûr que j’y ai été confronté, par du harcèlement “léger”. Des réflexions sur ma tenue, mon décolleté, le fait d’être dans les transports avec des copines le soir etc. je n’ai par contre jamais été suivie et je ne sais pas comment je réagirais. Je pense qu’en journée je m’engouffrerai dans la première rame de métro ou le premier commerce que je trouve.
    J’espère un jour que tout cela changera !
    Bisous
    Elsa

    • Hello ma jolie,
      Je ne suis pas certaine comme tu le soulignes qu’une sanction empêche les harceleurs d’agir malheureusement… Oh, je ne savais pas, je suis tellement désolée pour toi ma belle car ça ne devrait pas exister ! On devrait quand même pouvoir se promener librement décolleté ou non avec des copines ou non, etc.
      Plein de bisous <3

  23. Coucou Elodie,

    Merci pour ce nouvel article très intéressant ! Le harcèlement de rue est inadmissible !!! Je ne comprends pas comment cela puisse exister !!!

    Personnellement, je ne suis pas très touchée par ce fléau. J’ai l’impression que cela arrive surtout dans les grandes villes où ces individus se croient tout permis…

    Grosses bises et bon week-end !

    • Coucou ma belle,
      Avec plaisir, c’est tellement important de parler de ce sujet tabou je trouve ! Je ne comprends pas non plus que ça existe et ça me révolte :/
      Oui je pense aussi que c’est plus courant dans les grandes villes malheureusement…
      Plein de bisous <3

  24. Coucou !
    C’est dingue de devoir vivre ça au quotidien ! J’ai vécu des situations de harcèlement de rue mais elles sont anecdotiques et ça fait très longtemps que ça ne m’est pas arrivé.
    Je ne vis pas en ville et je m’y rends peu souvent donc ça doit beaucoup jouer.
    Bisous

151 Partages
Enregistrer100
Partagez51
Tweetez