Ils ont été victimes de harcèlement scolaire et ils témoignent !


Découvrez les témoignages poignants de 5 personnes victimes de harcèlement scolaire ! Ils vous racontent leurs histoires.

Salut tout le monde,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de harcèlement scolaire. 5 personnes qui ont été victimes de harcèlement scolaire ont accepté de témoigner sur le blog !
So, let’s go !

Pourquoi parler de harcèlement scolaire ?

– Vous le savez, j’ai été victime de harcèlement scolaire. Je vous en parlais dans un article précédent. Aussi, c’est un sujet qui me tient particulièrement à cœur et dont je souhaite parler afin d’essayer de faire bouger les choses à ma petite échelle. En effet, les victimes ont souvent honte et n’osent pas parler… alors qu’elles ne sont pas coupables mais bien victimes !
– Par ailleurs, à titre d’information, en France 1 200 000 élèves seraient victimes de harcèlement au quotidien soit 1 élève sur 10. [Source : 90’ Enquêtes – Harcèlement scolaire : enquête derrière les murs du silence].

Découvrez les témoignages poignants de 5 personnes victimes de harcèlement scolaire ! Ils vous racontent leurs histoires.

Un appel à témoins sur Twitter.

– Aussi, il y a quelques temps, j’ai lancé un appel à témoins concernant le harcèlement en général sur Twitter (n’hésitez pas à me rejoindre !). Et j’ai été effarée du nombre de messages reçus. C’est simplement hallucinant et pas normal, on est bien d’accord !
– 5 personnes ont eu le courage de témoigner sur mon blog et je voudrais vivement les remercier parce que je sais combien c’est douloureux de se remémorer ses souvenirs atroces ! Je leur laisse donc la parole !

Une série sur le harcèlement scolaire.

– Comme pour l’acné, j’avais envie de consacrer plusieurs articles au harcèlement scolaire. Je trouve en effet que vous faire lire des témoignages n’est pas suffisant. Il convient à mon sens de se poser aussi les bonnes questions pour essayer d’aider les victimes et pour mener des actions de prévention pour que les futurs bourreaux s’abstiennent, tout simplement. Aussi, j’espère que cette série vous plaira autant que la série consacrée à l’acné !

Découvrez les témoignages poignants de 5 personnes victimes de harcèlement scolaire ! Ils vous racontent leurs histoires.

Question 1 : Peux-tu nous raconter ton histoire ?

Novafab.

“Voici mon histoire… J’avais 12 ans à l’époque, j’étais nouvelle dans une classe de 5ème, je ne connaissais alors personne. De nature très réservée, discrète et plutôt bonne élève, j’ai tout de même très vite sympathisé avec mes premières “copines”. Un garçon de ma classe, grand, costaud, a rapidement commencé à m’embêter, il me rabaissait sur mon physique de garçon manqué, il m’insultait, je ne répondais pas… je laissais couler en espérant qu’il m’oublie.

“Il me frappait, m’insultait”.

C’était un garçon qui avait beaucoup d’influence au collège, un garçon que tout le monde admirait juste parce qu’il faisait peur… Un midi, je me retrouvais avec mes copines assises sur un banc sous le préau, il arriva de nulle part en courant vers moi, je me suis protégée avec mes bras de peur, il m’a frappée, c’était son premier gros coup de pied dans les cuisses, on n’appelait ça une béquille à l’époque ! J’avais mal, je faisais la forte juste parce que je ne voulais pas lui montrer qu’il m’atteignait… il me frappait, m’insultait.

“Je n’avais rien fait mise à part être nouvelle dans ce collège”.

Ça a duré une année, pour aucune raison, je n’avais rien fait mise à part être nouvelle dans ce collège. J’essayais à chaque fois de me faire la plus petite possible… de passer inaperçue, parfois cela fonctionnait jusqu’au prochain coup qu’il me donnait simplement pour amuser la galerie humaine”.

Mathilde littéraire.

Cécile.

“Depuis enfant, je ne suis pas très grande pour ne pas dire petite clairement. J’ai toujours subi les moqueries de mes camarades surtout durant mes années de collège. Cela s’est accentué lors de mon entrée en seconde. Je frôlais les murs car cette violence morale devenait insupportable. Il y avait toujours un ado me dire « la naine », « la petite » ou encore « on dirait un enfant de 10 ans, tu t’es vue » ? Cette bande de petits c… m’avait choisi comme souffre-douleur. Chaque membre devenait de plus en plus autoritaire et menaçant. Bref, j’ai vraiment souffert de ces mots, de ces regards, de ces gestes parfois. Il m’est arrivé de me faire bloquer dans les couloirs pour que je sois en retard à un cours. Et encore, dans mon malheur, j’avais de la chance : j’étais entourée à la maison mais aussi par mes amis à l’extérieur.

Découvrez les témoignages poignants de 5 personnes victimes de harcèlement scolaire ! Ils vous racontent leurs histoires.Crédits photo.

“J’avais honte”.

J’étais une élève studieuse et appliquée mais cette pression était tellement forte que j’ai même décroché durant cette année scolaire. Je n’allais plus en cours, je ne voulais plus les voir, les entendre, les croiser. C’était plus fort que moi : j’avais honte. Ils avaient raison : je n’étais pas normale. Bien sûr, cela a eu des impacts sur mes relations sociales : je me suis isolée. Je mangeais beaucoup plus et je lisais énormément. J’avais mal, je souffrais. J’ai redoublé ma seconde. Les professeurs ne sont pas intervenus ni les cadres du lycée. C’est assez fou quand j’y repense.
Bizarrement, lors de la rentrée suivante, je me sentais plus forte et j’ai su résister à ces méchancetés permanentes. Et puis au fil des mois, cela s’est estompé car je répondais, je m’énervais et surtout je menaçais … Je ne me laissais plus faire par ces brutes !
L’été m’avait été bénéfique avec une coupure totale”.

Découvrez les témoignages poignants de 5 personnes victimes de harcèlement scolaire ! Ils vous racontent leurs histoires.

Charlotte.

“J’ai été victime de harcèlement scolaire lorsque j’étais en troisième, au collège. Je venais d’arriver dans une nouvelle région et donc un nouveau collège et à ce moment-là de la scolarité, tous les groupes d’amis et d’affinités sont déjà formés. Au début, les gens de ma classe montraient un certain intérêt pour moi, qui s’est avéré être malsain. Je me souviens qu’une fois, à la cafétéria, on m’a fait une liste de tous les garçons de la classe pour me demander si je les trouvais mignons et après une longue série de questions j’ai dit oui à l’un d’entre eux pour qu’on me laisse tranquille.

“J’ai été prise à part par un groupe de filles et l’une d’entre elle m’a giflée”.

Quelques jours plus tard, j’ai été prise à part par un groupe de filles et l’une d’entre elle m’a giflée en me disant de “ne plus jamais mal parler sur elle”. Je n’avais aucune idée de qui c’était sur le moment parce qu’elle n’était pas dans ma classe et plus tard on m’a dit que c’était l’ex copine du garçon pour lequel j’ai “avoué” qu’il me plaisait pour qu’on me laisse tranquille.

“Les élèves créaient des rumeurs sur moi”.

Le groupe d’amis de cette fille m’insultait régulièrement dans les couloirs et à la récréation. Petit à petit, les gens de ma classe se sont aussi mis à me harceler. On essayait de me couper les cheveux en cours, on rayait systématiquement mon nom du cahier de texte de la classe, ce que les profs ont remarqué mais ils n’ont rien dit à ce stade-là. Les élèves créaient des rumeurs sur moi, disaient que j’aurais insulté telle ou telle personne alors que je ne les avais jamais vus. Un garçon dans ma classe s’amusait particulièrement à essayer de m’impressionner, et ça marchait.

Découvrez les témoignages poignants de 5 personnes victimes de harcèlement scolaire ! Ils vous racontent leurs histoires.

“Les gens ne harcèlent pas sans raison”.

Mon père était militaire à cette époque et il est venu me chercher en uniforme, ça a calmé ce garçon un peu. D’autres élèves de ma classe se sont mis à écrire des lettres plus méchantes les unes que les autres et à me les lire en personne, pour me dire à quel point j’étais une personne horrible. Un jour j’ai essayé de parler de la situation à ma prof principale. Sa réponse a été de me dire que les gens ne harcèlent pas sans raison, j’avais forcément dû le mériter. J’ai essayé de retrouver son nom pour lui écrire une lettre mais je ne l’ai jamais retrouvée. Après sa non-intervention, j’ai commencé une dépression et des crises d’angoisse.

“Je ne supportais plus qu’on me traite comme ça”.

J’allais à l’infirmerie de plus en plus souvent pour rentrer chez moi plus tôt parce que je ne supportais plus qu’on me traite comme ça. Heureusement ma mère m’a énormément soutenue. A la fin de l’année scolaire, ça s’est étonnamment calmé. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé mais on me laissait un peu plus tranquille et je pouvais avoir une vie presque normale, sans avoir trop peur mais j’étais toujours sur mes gardes. Je ne suis pas allée au lycée du secteur, j’ai fait exprès de changer pour ne pas être avec les mêmes personnes et essayer de repartir à zéro mais j’ai été traumatisée très longtemps.

“Il m’a fallu presque 10 ans pour arriver à être à l’aise et à être moi-même de nouveau”.

Pendant des années j’ai eu de grandes difficultés dans de nouveaux environnements de sociabilisation et il m’a fallu presque 10 ans pour arriver à être à l’aise et à être moi-même de nouveau. Je pense que j’ai eu énormément de chance que cela ne m’arrive pas à l’époque des réseaux sociaux. Tout cela s’est passé au tout début des années 2000 et les adolescents commençaient seulement à avoir des téléphones donc Facebook était encore très loin de moi. Je pense que ma santé mentale aurait été bien pire si cela avait été le cas. Encore maintenant, alors que je suis adulte et que j’habite à l’étranger et fais un doctorat, je me sens très vulnérable quand je rentre chez mes parents et que je croise un ancien élève de mon collège, cela me provoque encore des crises d’angoisse alors que je n’ai plus rien à prouver”.

Découvrez les témoignages poignants de 5 personnes victimes de harcèlement scolaire ! Ils vous racontent leurs histoires.

Témoignage anonyme.

“Mon fils a subi un harcèlement scolaire. Dans un lieu où soi-disant la différence, la tolérance et l’acceptation de l’autre est dans une majorité de projets à une ère où on prône le vivre ensemble, tout ça c’est de l’utopie et un grand mensonge de façade.
Au début quand on voit les bleus, on ne peut pas imaginer autre chose que des jeux de garçons, on se dit il est brut…. Surtout que l’enfant ne dit rien. L’enfant exprime le fait de ne pas vouloir aller à l’école (comme beaucoup !) donc on lui dit c’est obligatoire, t’as pas le choix.
Il rentre triste, on se dit qu’il s’est disputé avec son copain, qu’il a pris une mauvaise note…. On ne peut pas imaginer au départ un harcèlement au CP en milieu scolaire.

“Mon éducation m’a appris à faire confiance aux maîtres”.

Puis un prémisse sort : il m’a frappé, vous prenez rendez-vous avec la maitresse mais bien sûr personne n’a rien vu, on vous dit qu’on fera attention donc on rassure son enfant en se disant c’est réglé. Mon éducation m’a appris à faire confiance aux maîtres. Mais on a bien oublié de me dire que les maîtres de mon époque n’étaient plus que des extraterrestres. Des comme ça, ça n’existe plus !
Et puis vient le moment où c’est le corps qui parle, car l’enfant ne dit pas grand-chose. Souvent malade, maux de ventre tous les matins, diarrhée… Que vous remarquez inexistante durant les vacances et qui recommence à la rentrée. L’enfant ne s’exprime pas verbalement mais son corps parle pour lui.

Découvrez les témoignages poignants de 5 personnes victimes de harcèlement scolaire ! Ils vous racontent leurs histoires.

“Sans oublier les insultes quotidiennes sur son poids où sa différence”.

Mon fils est ce qu’on appelle un EHP (Enfant à Haut Potentiel) et on avait commencé un suivi psy après la détection en février. J’avais donc la chance d’avoir une professionnelle à qui parler de mes observations. Il a pu se libérer rapidement (2 mois) de ce qu’il vivait à l’école. Et là le monde s’écroule : on apprend qu’il se faisait coincer dans un coin sans surveillance de la cour et qu’ils le frappaient à plusieurs, qu’il subissait des crocs en jambes dans la file pour rentrer en classe ou même des tapes.
Sans oublier les insultes quotidiennes sur son poids où sa différence. La maitresse ? Un EHP dérange ! Car il ne réfléchit pas de la même manière, il n’évolue pas pareil, il ne rentre pas dans les cases ! En résumé il n’est pas dans la normalité.

“Il a connu beaucoup de méchanceté et d’insultes par rapport à ça”.

On nous a même convoqué pour évoquer le fait que mon fils avait peut-être un retard pour vous dire comment les EHP sont reconnus ! Alors que le Rectorat a fait un projet (disponible sur leur site) sur eux justement. Mais les maîtres ne semblent pas être au courant ou intéressés pour le lire.
Mon fils a 7 ans et veut devenir myrmécologue. A un âge ou les garçons ne pensent qu’à taper dans un ballon, le mien vous fait un exposé sur les insectes en utilisant des mots qu’il faut aller chercher dans le dico. Il a connu beaucoup de méchanceté et d’insultes par rapport à ça.
Il a développé une phobie scolaire. Il ne veut plus aller à l’école. Cette année nous faisons l’école à la maison.
Il représente encore sur ses dessins l’école en noir avec des grillages (comme une prison). Et lui dire qu’il faudra retourner à l’école à un moment le met dans une angoisse importante avec des pleurs”.

En bref. Si vous êtes victimes de harcèlement scolaire, que faire ?

Il faut en parler bien sûr ! Des numéros officiels sont d’ailleurs disponibles !

  • Si vous avez besoin de conseils complémentaires, contactez le : N° VERT « NON AU HARCÈLEMENT» : 3020. Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 20h et le samedi de 9h à 18h (sauf les jours fériés)
  • Si le harcèlement a lieu sur internet : N° VERT « NET ÉCOUTE » : 0800 200 000. Gratuit, anonyme, confidentiel et ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h
  • Si le sujet du harcèlement scolaire vous intéresse, vous pouvez lire d’autres témoignages de victimes de harcèlement scolaire.

Découvrez les témoignages poignants de 5 personnes victimes de harcèlement scolaire ! Ils vous racontent leurs histoires.

Voilà pour aujourd’hui !
Merci 1000 fois aux personnes qui ont accepté de témoigner sur le blog !
J’espère avoir pu vous sensibiliser une fois de plus au thème du harcèlement scolaire !
Si tel est le cas, n’hésitez pas à commenter cet article, à le liker, à le partager sur les réseaux sociaux et à épingler mes photos sur Pinterest !

ET VOUS :

  • Avez-vous déjà connu le harcèlement scolaire ?
  • Si oui, comment avez-vous réussi à vous en remettre ?
  • Si non, connaissez-vous des personnes victimes de harcèlement scolaire ?

Je vous souhaite une belle journée, merci de me suivre !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

98 commentaires sur “Ils ont été victimes de harcèlement scolaire et ils témoignent !

  1. Coucou ma belle! Tous ces témoignages sont très touchants et je trouve super que tu en parles sur ton blog! Merci pour ce post <3 plein de bisous!

  2. Même à ça j aurais pu témoigner. Surtout à ça en fait… du cm2 à la 2de le tout mené par une fille qui menait tous les autres. C est en seconde qu une personne de l établissement m a aidée / sauvée. Elle s’occupait de notre vie scolaire. Mme Haas du lycée le castel à Dijon. Sinon au collège le principal adjoint disait que ça m endurcirait. Brave homme va

    • Coucou ma belle,
      Oh ma pauvre je suis triste d’apprendre que tu as connu le harcèlement scolaire toi aussi !
      J’espère que tu vas mieux aujourd’hui !

  3. Bravo pour cet article et pour vos témoignages à tous !

  4. Hello, je n’ai pas connu ça a l’école mais j’ai été plutôt malmenée par mes voisins quand j’étais ado. C’est tellement dur de s’estimer quand on est rabaissé en permanence…

  5. Ton article m’a fait froid dans le dos ! Franchement j’ai l’impression d’avoir vécu une scolarité calme à côté des témoignages que tu nous partage…
    En tout cas ton article était super intéressant !

  6. Ton article fait remonter pas mal de souvenirs à la surface… J’ai moi-même été victime de harcèlement scolaire en primaire et début de collège. Une longue période qui m’a beaucoup fragilisé. J’étais dans une école un peu difficile et j’avais de bonnes notes. On me menaçait de me frapper si je continuais à en avoir donc je faisais exprès de mal répondre parfois. La maîtresse a dit à ma mère : “ici on est pas dans une école pour élites donc c’est normal”. On me tirait les cheveux, on cassait mes affaires. Heureusement que j’étais soutenue à la maison… Merci d’essayer de faire bouger les choses à ton échelle !

    • Coucou Lexie,
      Oh je suis désolée d’apprendre que tu as connu le harcèlement toi aussi ! C’est horrible ce que tu me racontes, ces situations ne devraient pas exister !

  7. Ton initiative est top, je n’ai jamais connu le harcèlement mais je sais que beaucoup de personnes le subissent

  8. Coucou hélas il a toujours été présent quel que soit la génération et s’amplifie de plus en plus vu la conjoncture, je doute qu’on arrive à stopper ce fléau hélas 🙁

  9. Waow quels témoignages!
    j’ai eu la chance de ne pas vivre le harcèlement, et étant plutôt populaire à l’école, j’aidais un maximum mes camarades qui eux, l’étaient à cause de leurs surpoids ou différences…
    j’ai tellement peur pour mes enfants, surtout pour mon premier, qui, comme pour le dernier témoignage est peut-être HP.
    Ce qui est difficile est que ces enfants sont victimes mais pensent être à l’origine de tout cela alors que NON!
    j’ai sur ma table de chevet un ouvrage, court, pour les ados à ce sujet : “six contre un” de Cécile Alix, que je vais lire prochainement dans le cadre de mon projet lecture #unlivreetchagaz, et dans le même registre “p’tit gros” de Benoit Grelaud (que j’ai chroniqué sur mon blog si cela te dit…)
    Le harcèlement physique et le harcèlement moral sont des fléaux et malheureusement, je lis que souvent le système éducatif n’est pas là pour aider ses enfants, le voient-ils? ou font-ils semblant de ne pas voir?
    merci pour ces témoignages et félicitations à ces personnes pour avoir eu le courage d’en parler !

    • Coucou,
      Oh c’est très beau de ta part d’avoir aidé des camarades comme ça et assez rare aussi j’ai l’impression alors un grand bravo à toi !
      Je comprends tes craintes et j’espère que tout ira bien pour tes enfants en tout cas !
      Merci à toi pour ton commentaire 🙂

  10. Vanity of our Lives sur dit :

    J’ai été victime de harcèlement scolaire au collège. Heureusement ma famille m’a soutenue !

  11. Coucou ma jolie!!! Bravo pour ton jolie article! Tu fais très bien d’en parler et de rappeler tous ces chiffres!! On ne souhaite à personne toutes ces méchancetés gratuites et il faut que ça cesse; mais hélas, plus on avance et plus le monde est fou et méchant!! Quel monde allons nous laisser à nos gamins!!!

    Des bisous

    • Hello ma toute belle,
      Merci beaucoup 🙂
      C’est vrai que les enfant sont très cruels entre eux malheureusement ! J’espère que les choses vont finir par changer !
      Je t’envoie plein de bisous ma jolie fraise <3

  12. Un article qui me bouleverse j’ai été victime de harcèlement à de nombreuses reprises pendant ma scolarité je suis d’une nature renfermée plutôt timide est-ce que cela devait faire de moi forcément une victime?! En CP j’ai été prise en grippe par la maîtresse qui se moque de moi devant tous les élèves j’ai eu beaucoup de chance ma mère en fin de scolarité là apris et m’a changé d’école mais ça a continue en CM1 j’ai été prise pour cible et je me faisais souvent taper dessus par une bande d’enfants pas plus âgé que moi… en 4e j’ai aussi le droit à une fille qui se moque de moi sans cesse pareil au lycée on m’insulter… qu’est-ce que c’est de ma faute je ne sais pas je n’ai jamais été très courageuse j’ai toujours laissé faire en pensant que ça s’arrête mais en changeant d’établissement les choses revenir toujours à l’identique… aujourd’hui je travaille dans une entreprise j’ai 26 ans et pourtant je suis encore pris pour cible par certains de mes collègues ce qui est triste c’est que j’ai fini par mi faire et me dire que c’est ma faute… en tout cas merci pour ton article et tous ces témoignages on se sent moins seul et c’est toujours plus réconfortant

    • Hello Pauline,
      Oh je suis désolée d’apprendre que tu as connu le harcèlement toi aussi, ça ne devrait pas exister ! C’est affreux quand le harcèlement vient d’un adulte et c’est encore plus hallucinant je trouve :/
      Ce n’est absolument pas de ta faute et tes collègues n’ont pas à se moquer de toi ! Il faut en parler à ton DRH pour que cette situation cesse ! N’hésite pas à me MP si besoin surtout ok ?
      Je t’envoie plein de bisous <3

  13. Un recueil de témoignages émouvant, on constate que l’harcèlement touche tous les milieux (scolaire, professionnel). Le phénomène semble s’amplifier et avec l’avènement des réseaux sociaux, cela ne semble pas s’arranger. Souvent les victimes ne savent pas vers qui se tourner et ont peur d’en parler. Les professeurs abordent le sujet dès l’ecole Primaire afin que les élèves en prennent conscience. C’est un sujet tabou mais il faut oser en parler, bravo pour ces témoignages.

  14. je ne comprendrai jamais la méchanceté au sens general, elle n’apporte rien à part faire souffrir ceux qui la subissent…

  15. Ton initiative est top, ton article a fait remonter pas mal de souvenirs à la surface. J’ai moi-même été victime de harcèlement scolaire au collège. Une longue période qui m’a beaucoup fragilisé.

  16. Moi aussi j’ai été victime de harcélement scolaire lorsque j’étais en maternelle et en primaire. Aujourd’hui, je suis prof, alors je suis très vigilente sur ce point avec mes élèves.

    • Coucou,
      Oh je suis tellement désolée pour toi en plus en maternelle c’est tellement jeune !
      Tu as raison d’être vigilante aujourd’hui, bravo à toi 🙂

  17. Hello ma belle !
    Déjà bravo pour ce superbe article c’est un sacré boulot. C’est tellement triste de voir que les adultes ne réagissent pas dans ce genre de cas… Et je n’en reviens pas que des enfants en si petite classe peuvent être aussi méchants les uns envers les autres… Ce sont des choses auxquelles les instit et les prof devraient être formés parce que ça peut avoir de très lourdes conséquences chez certaines personnes… Je te fais de gros Bizoux et encore bravo à toutes celles qui ont su témoigner et qui se sont relevées

    • Hello ma toute belle,
      C’est vrai que les enfant sont très durs entre eux et ce très jeunes, c’est horrible franchement !
      Je t’envoie plein de bisous ma jolie et merci pour ton adorable commentaire, t’es un amour <3

  18. tous ces témoignages sont tellement touchants j’ai moi mm été victime de garcèlement sco quand j’étais plus jeune mais on en parlait pas mais etre seule du collège au lycée 7 ans de honte de rejet … ca marque à vie … j’espère que si mes filles en sont victimes elles arriveront à m en parler pour que je les aide

  19. Bravo pour ces temoingnages. Je suis tellement émue.
    J’ai vécu une situation différente mais qui m’a traumatisé bien longtemps.

    • Hello ma jolie,
      Oh ma belle je suis tellement désolée pour toi ! J’espère que tu vas mieux aujourd’hui ! <3
      Je t'envoie plein de bisous !

  20. oh lala cela me fait si peur pour ma fille plus tard. merci pour ton article

  21. Un article très intéressant et très complet, on parle de plus en plus de harcèlement scolaire, l’information passe mieux et on essaie d’apprendre aux enfants qu’il faut tout de suite en parler. Mais ce n’est pas évident et malheureusement les adultes de l’école n’ont pas toujours les bonnes réactions.

  22. Si tu me le permets, je vais partager ton billet sur ma page Facebook car c’est un sujet tellement important. Il faut faire le maximum de bruit pour sensibiliser tout le monde

  23. Oh ma belle, je ne savais pas que tu avais été victime de harcèlement scolaire et je suis méga attristée de l’apprendre. Ma hantise est que cela arrive à mes enfants et du coup, je les couve beaucoup.
    Merci pour ton témoignage. Je pense que demain, je vais en discuter avec elles.
    Gros bisous

    • Coucou la belle,
      Je ne suis pas la seule, ici tu as les témoignages des autres, pas du tout le mien ! Dommage de ne pas lire ne serait-ce que le titre de l’article… 😉

  24. Hello ma belle !
    Je suis vraiment choquée par ces témoignages et le vécus de chacun…
    J’étais consciente de l’harcèlement scolaire mais quand je lis les violences possibles ça me fais mal au coeur :/
    Merci pour le partage de ces témoignages ça ouvre vraiment les yeux et j’espère qu’il y aura des vrais plans d’actions (des profs et directeur plus à l’écoute notamment…) !!
    Bisous <3

  25. Journal d'une ronde astucieuse sur dit :

    Merci pour ses témoignages et bel article qui parle d’un sujet actuel

  26. nous savons que cela existe mais le fait de le voir écrit noir sur blanc fait toujours un choc. C’est incroyable la méchanceté qui existe entre jeunes. Ce genre de comportement peut laisser des traces, oui on peut en garder des séquelles. Un physique différent, ou une autre différence ne justifie jamais cette cruauté.
    En tout cas c’est important d’en parler.

  27. Ton article est juste whoua. Je vais essayer de regarder le replay de l’émission. Merci à vous pour ces témoignages. Même si ça me fait encore plus peur pour mes enfants je me promets d’être attentive pour eux.

    • Coucou ma belle,
      Oh merci beaucoup, je suis heureuse que cet article soit lu surtout car c’est important de parler de harcèlement 🙂
      Tu as raison d’être attentive en tout cas !

  28. bravo pour ces témoignages, j’espère que cela va aider ceux qui le vivent et que cela fait du bien à celles qui l’on vécu d’en parler !
    C’est important de sensibiliser tout le monde car c’est horrible… je l’ai aussi vécu et ça marque…

    • Hello ma jolie,
      J’espère aussi que ces témoignages pourront aider un peu ! Oh je ne savais pas ma belle, j’espère que tu vas mieux aujourd’hui !
      Je t’envoie plein de bisous <3

  29. Je n’ai pas été victime de harcèlement scolaire mais je suis très vigilante concernant mes enfants. Ma fille a déjà été moquée sur son physique et je lui ai donné les bons réflexes pour répondre et se défendre.

  30. Je trouve ça super que tu en parles. C’est un mal qu’on ne prend pas toujours au sérieux, à tort et pourtant beaucoup de vie sont brisées et des comportements peuvent changer le reste de la vie d’une personne.

  31. Coucou !
    Bravo pour cette initiative ! De voir tous ces témoignages je me dis qu’au final je suis loin d’être la seule à avoir eu affaire à des harceleurs.
    On en a discuté mais clairement mes années de collèges sont les pires de mon existence, surtout la troisième !
    Comme Cécile, on s’attaquait à ma taille, sauf que je n’étais pas la “naine” mais la “grande girafe” car j’étais plus grande que tout le monde. J’avais mon lot de remarque comme quoi qu’être grande comme ça c’est parce que j’avais dû redoubler plusieurs fois et que j’étais bête comme mes pieds.
    Bref… J’espère que les profs sont plus attentifs à tout ça aujourd’hui.
    Bisous !

    • Hello ma jolie,
      Je suis tellement triste pour toi, personne ne devrait vivre de tels moments, c’est vraiment horrible ! Puis c’est chouette la diversité alors personne ne devrait se moquer c’est honteux !
      J’espère que tu vas mieux ma belle, plein de bisous à toi <3

  32. wahou, quel article poignant. J’ai la chance de jamais n’avoir été victime de violence ou de harcèlement scolaire mais mon petit frère si. Et ce n’est vraiment pas évident du tout à vivre et surtout d’en parler.
    Merci de poser les mots, j’espère que ces témoignages aideront des personnes dans le même cas de figure
    Belle journée

    Iris

  33. Merci pour ton article. Il faut absolument libérer la parole, que ce soit contre le harcèlement scolaire ou le harcèlement au travail, parler est essentiel. Bise ma belle.

  34. Hello ma belle!
    Des témoignages poignants qui me remuent! Je n’ai jamais vécu de harcèlement scolaire mais c’est un sujet qui me touche et dont il faut parler et combattre! Bravo à toi ainsi qu’à toutes celles qui témoignent! C’est vraiment un phénomène qui touche un trop grand nombre d’enfants et ados et je trouve génial que tu consacres pas mal de revues à ce sujet! C’est hyper important!
    Gros bisous
    Valérie

    • Coucou ma jolie,
      J’espère qu’un jour ce fléau qu’est le harcèlement n’existera plus ! Alors ça me semble évident et important d’en parler 🙂
      Je t’envoie plein de bisous <3

  35. Hello
    Super article très touchant. Le harcèlement scolaire est un sujet dont on ne parle pas assez.
    En même temps c’est assez difficile à aborder quand on a pas connus ça.
    XoXo

  36. Wahou ceq témoignages m’ont prit au tripes . Vraiment, sa me fait tellement peur que mon fils soit victimes de harcèlement scolaire un jour …. depuis sa rentré en maternelle j’y pense ! Mais je sais déjà que si sa ce trouve je ne serais pas au courant si sa arrive ‘ merci pour ce bel article qui touche et encore plus quand on a été victime à un moment donner de harcèlement scolaire !

  37. Plus je vieillis et plus je t’avoue que j’ai du mal à lire ce genre d’article non pas car c’est tabou, mais parceque mon coeur de maman se serre et à peur pour mon fils, notamment par rapport à l’évolution que ce genre de harcelement à pris via le relais avec le RS.
    J’ai eu la chance de ne pas etre victime de harcelement même si j’ai toujours été embêté dans la cours de récré, je ne garde pas de souvenirs mémorable de ma scolarité que ce soit via des profs ou des élèves (d’ailleurs j’ai gardé contact avec personne)
    Les gosses peuvent etre cruel surtout avec l’effet de “masse” pour ne pas ce faire victimiser à son tour, je mettrais en garde mon fils des dérives afin qu’il ne harcele jamais et qu’il parle si c’est son cas.
    Bref merci pour cet article pleins de témoignage touchant.
    Juste je voudrai rajouter quelques choses, la vie souvent nous venge d’elle même (je dirais c’est le karma même si je sais pas trop si j’y crois) toutes les personnes qui m’ont “embêté” on toute terminé malheureuse dans leur vie, je leur souhaite le bonheur, mais bon à toujours semé méchanceté et malheur malheureusement c’est ce qu’on récolte !

    • Hello ma jolie,
      Oh je comprends totalement ma belle, c’est clair que ça fait peur pour les enfants tout ça !
      Effectivement l’effet de masse est horrible et violent et si tu parles beaucoup avec ton fils ça aidera certainement à aider ce problème car la communication reste essentielle 🙂
      Je t’envoie plein de bisous <3

  38. Coucou Serena,
    Bravo de faire une belle place sur ton blog pour des témoignages et des sujets de société aussi important.
    Je partage ton article avec joie.
    Bises et merci.
    Elodie.

  39. C’est grave quand même comme les gens peuvent être méchants. Et comme tu dis le plus important est d’en parler des qu’on vis ce genre de choses, car le garder pour soi ne résoudra rien du tout, bien au contraire :/

    • Coucou ma belle,
      C’est vrai qu’en parler n’est pas simple pour les victimes malheureusement mais j’espère que ça finira par changer car ce n’est pas normal :/

  40. Coucou Élodie
    Il y a tellement de souffrance. Bien souvent les enfants ou ados ne parlent pas de peur de subir encore plus… Si tout le monde apprenait à ouvri les yeux. Malheureusement, il reste beaucoup trop de personnes qui continue à souffrir. En tant que parent, j’ai toujours été très vigilante pour mes enfants.Bravo à toutes ces personnes pour leur témoignage.

    • Hello Natie,
      C’est clair qu’il faut ouvrir les yeux et essayer de lutter contre ce fléau qu’est le harcèlement.
      Tu as bien raison d’être vigilante, c’est hyper important et ça peut éviter bien des problèmes je pense 🙂

  41. Ton article me fait mal au cœur. Je ne comprendrais jamais cette méchanceté que l’on peut avoir sans raison envers les autres.
    Je te disais sur Instagram que j’ai eu la chance de ne pas en être victime, et surtout de ne pas faire attention aux remarques sur mon physique. J’ai toujours eu des rondeurs mais on connaît le mal être des ados et la critique si facile … Aujourd’hui je surveille bien l’évolution de ma fille à l’école, car je peux même te dire que le harcèlement commence bien plus tôt que le CP ! Et ça me fout en rogne !
    Ma fille s’est plaint pendant environ 2 mois qu’une fille d’une autre section la traitait de “bébé cadum”. Au début je lui disais que ce n’était rien mais de l’entendre me répéter tous les jours la même chose a commencé à mettre mes sens en alerte. Du coup, on en a discuté avec mon conjoint. on a attendu que les vacances de Noël passent et on s’est dit que si elle revenait une seule fois nous dire qu’elle avait encore été traité (même si ce n’est pas grand chose pour nous, mais c’est déjà insultant pour elle), on allait voir directement la directrice. Avec tout ce qu’on entend aujourd’hui je refuse que mes enfants soient des victimes … ou des harceleurs !
    Gros bisous

    • Hello ma jolie,
      Je t’avoue que je ne comprends pas moi non plus, mais y a t-il vraiment quelque chose à comprendre ?
      Vous avez bien fait car c’est vrai qu’il faut être vigilant ! J’espère que ta puce va mieux et qu’elle n’a pas vécu ça trop mal ? Car si jeune ça laisse pas mal de traces je pense :/
      Je t’envoie plein de bisous <3

  42. Ahhhhh le harcèlement scolaire…. Je trouve tellement qu’on en parle pas assez. C’est un sujet super important, et j’ai l’impression que tout le monde s’en fiche, donc c’est cool de voir que toi non et que tu en parles ! Je me souviens quand Indochine avait fait le clip pour College Boy, et qu’il avait été censuré… Ok c’était “”violent””, mais justement c’est tellement important de montrer ça… Merci d’en parler en tout cas !

  43. Un sujet tellement, tellement, tellement important pour nos pré-ados et ados ! Merci Serena tu l’as super bien traité ! Ta démarche est importante. Pas été victime de harcèlement, donc chanceuse mais je redoute tellement cela pour mes kids. Comment les préparer ? C’est une question que je me pose souvent. La communication est reste la clé. Merci pour ce sujet !

  44. Coucou,
    Je pensais que tout cela s’améliorerait avec la libération de la parole, les associations et les groupes d’entraide, mais je constate que ce n’est pas le cas…
    Gros bisous ma belle

  45. il est important d’en parler et d’informer surtout!
    bien que ça ne devrait plus exister!
    j’aime beaucoup ce genre d’articles!
    très poignant ces témoignages

    • Coucou ma jolie,
      Oui c’est clair qu’il faut en parler car ce n’est pas normal que des personnes soient encore victimes de harcèlement de nos jours !
      Plein de bisous <3

  46. coucou ma belle
    Un super article, très intéressant et surtout très utile.
    J’ai aussi été victime de harcèlement, au collège et au lycée, simplement parce que j’étais un peu ronde, je porte des lunettes, je suis parisienne et j’étais timide.
    Même par une prof ( cela a été réglé par mes parents ). C’est dur à vivre, il y a toute sorte de harcèlement,au lycée, j’étais en internat, j’ai commencé à changer, à être moins timide etc.
    Ce n’est pas évident d’en parler.
    bisou bisou

    • Hello ma jolie,
      Oh merci beaucoup, je suis contente que cet article puisse être utile !
      Je suis désolée de savoir que tu as connu le harcèlement toi aussi, personne ne mérite ça et je suis choquée de savoir que c’est arrivé aussi de la part d’un enseignant, c’est horrible je trouve !
      Gros bisous à toi <3

  47. Coucou,
    Parfois, je te jure, c’est à désespérer de l’humanité. C’est fou qu’on ait besoin de maltraiter quelqu’un pour se sentir fort soi-même.
    Je me demande comment Cécile a réussi à se métamorphoser comme ça, en un été.
    Bisous

    • Coucou ma belle,
      C’est vrai que son parcours force clairement à l’admiration ! Je suis contente qu’elle aille mieux en tout cas <3
      Plein de bisous à toi !

  48. Coucou ma belle,
    C’est tellement triste et grave ! L’école est censé être un endroit “sécurisé” où il y fait bon apprendre et le regard des gens, leurs mots peuvent faire tellement mal ! En 2018 ça ne devrait même plus exister et malheureusement j’ai l’impression que c’est pire qu’avant.
    Merci pour ton article.
    Bisous bisous

    • Coucou ma jolie,
      Je crois aussi que c’est pire qu’avant, mais faut dire que l’arrivée des réseaux sociaux n’a pas dû arranger les choses à mon avis…
      Plein de bisous ma douce <3

  49. Très bel article, merci d’avoir abordé ce sujet

184 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer