Harcèlement scolaire : le témoignage de Cleophis !


Découvrez vite le témoignage de Cleophis qui a été victime de harcèlement scolaire !

Salut tout le monde,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous livrer le témoignage de Cleophis qui a été victime de harcèlement scolaire !
So, let’s go !

1. Le harcèlement scolaire en quelques mots.

– Comme vous le savez si vous me suivez depuis longtemps, je connais bien le sujet du harcèlement scolaire pour en avoir été victime personnellement. Le harcèlement scolaire touche de plus en plus de personnes malheureusement. Et avec l’arrivée des réseaux sociaux, c’est presque devenu monnaie courante.
– Aussi, j’ai été ravie de pouvoir laisser Cleophis témoigner sur mon blog parce qu’il faut parler de ce sujet encore trop tabou afin de changer les choses ! En effet, vous verrez que le témoignage de Cleophis est un peu particulier puisqu’elle a été harcelée par une enseignante, oui oui ! Je sais que ça peut sembler fou, et pourtant… ça existe bel et bien !

Un témoignage poignant.

– J’ai choisi de laisser carte blanche à Cleophis afin qu’elle vous livre son témoignage sur mon blog. En espérant que son témoignage puisse vous sensibiliser à ce problème !
– Sachez qu’elle tient également un blog que je vous invite à découvrir.

Découvrez vite le témoignage de Cleophis qui a été victime de harcèlement scolaire !

Crédits photo.

2. Harcèlement scolaire : le témoignage de Cleophis !

Pourquoi avoir accepté de témoigner ?

Le sujet du harcèlement scolaire m’a touchée de près et quand j’en entends parler sur Internet et les réseaux sociaux, j’ai toujours envie de faire part de mon expérience. Je ne le fais jamais parce que je pense que cela n’a pas sa place sur mon blog et que ce serait trop long pour les réseaux sociaux. Alors quand Serena m’a proposé d’écrire sur son blog, j’ai saisi l’opportunité et je l’en remercie.

Les séquelles plusieurs années après.

J’ai 37 ans et l’histoire que je vais vous raconter s’est passée il y a 30 ans. Pour autant, elle reste très présente en moi, bien trop malheureusement. Quand j’étais en classe de CE1, j’ai été victime de harcèlement. Pas par n’importe qui : par la maîtresse, celle qui avait l’autorité suprême en classe et qui prenait un malin plaisir à me ridiculiser devant mes camarades. Mais commençons par le début.

L’histoire de Cleophis.

A 5-6 ans, j’étais une petite fille très curieuse de tout et j’adorais lire par-dessus tout. J’ai appris très vite et je lisais tout ce qui me tombait sous les mains, même les flyers publicitaires et les notices de médicaments (que je dois être une des rares à lire encore maintenant). En CP, j’étais la première de la classe et la maîtresse m’a prise d’affection. Tout était facile pour moi, c’était un vrai bonheur d’aller à l’école et je vivais un rêve éveillé.

Quand le cauchemar commence…

En CE1, je me suis retrouvée dans une classe à double niveau CE1-CE2. Je trouvais ça génial et j’avais hâte de faire les mêmes exercices que les CE2, du moins c’était l’idée que je me faisais d’une classe à double niveau. J’ai bien travaillé les premières semaines puis le rêve est devenu cauchemar. (A partir de là, la chronologie est approximative, j’avais 7 ans et j’ai pas mal occulté le traumatisme).

Victime de harcèlement scolaire par sa maîtresse !

La maîtresse, dont je ne me rappelle ni le prénom, ni le nom, ni le visage, avait classé les enfants du meilleur au plus mauvais et a déclaré avec un plaisir non dissimulé que j’étais avant-dernière (sur 8 élèves de CE1, hein). Ma vie s’est écroulée. A partir de là, j’étais toujours dernière ou avant-dernière de la classe et la maîtresse s’amusait à m’enfoncer à chaque fois. Si bien que j’ai arrêté de travailler. Si elle ne voyait pas mes qualités, eh bien je les cacherais, après tout pourquoi vouloir faire toujours mieux pour finir dernière ? Je me souviens qu’elle me critiquait constamment et rappelait à tout le monde à quel point j’étais nulle, toute la classe se moquait de moi, même le garçon qui était mon amoureux et s’est ensuite détourné de moi.

Découvrez vite le témoignage de Cleophis qui a été victime de harcèlement scolaire !

Crédits photo.

La lecture de Polly.

Un jour, j’ai demandé à ma mère de me faire des petites nattes comme les africaines de ma classe (aujourd’hui, on crierait au scandale pour appropriation culturelle mais bon). Elle y a passé tout un dimanche après-midi. Le lundi, nous avions un exercice de lecture. Il fallait lire un extrait de Polly la futée et cet imbécile de loup, un livre que j’avais chez moi et que je connaissais par cœur (et qui restera pour le coup, un de mes meilleurs et pire souvenir d’enfance). La consigne était de lire le texte et de lever la main quand on avait fini. J’étais bien déterminée à faire durer l’exercice le plus longtemps possible. Alors je l’ai lu une fois, deux fois, trois fois. Tout le monde avait fini. La maîtresse s’est approchée de moi, a pris deux nattes au-dessus de ma tête et a dit : « Oh regardez, l’escargot n’a pas encore fini ! ». Je ne sais plus si j’ai pleuré, je crois que je suis restée tête baissée, sidérée. Aujourd’hui encore, j’ai une boule dans la gorge à l’écrire. De la haine pure contre cette femme qui a brisé la confiance en soi d’une petite fille de 7 ans.

Une confiance en soi évaporée.

Car si elle a bien brisé quelque chose en moi, c’était toute l’énergie que j’avais mise jusqu’à présent dans mon travail. A partir du CE1, j’ai fait le minimum syndical pour mes études, je restais à la moyenne sans rien faire, parce que c’était facile. J’ai eu le bac sans relire mes cours. Bien des années plus tard, vers 25 ans, ma mère m’a appris que cette classe de double niveau était un test. Le directeur de l’école avait dit que j’étais douée et que si j’avais d’aussi bonnes notes en CE1 qu’en CP, je pourrais sauter la classe de CE2. Cette femme a sciemment ruiné ma scolarité. La vraie question est : pourquoi ? Était-elle jalouse de cette petite fille blonde à qui tout réussissait ? Je ne sais pas, je ne le saurai jamais.

Le rôle des parents.

On peut aussi se demander pourquoi mes parents n’ont pas agi. Il faut savoir qu’à l’époque mes parents étaient tout juste divorcés et avaient sûrement d’autres préoccupations. Et je ne crois pas en avoir jamais parlé car dans les années 80, le professeur était très respecté et je savais bien que je devais écouter la maîtresse et me taire. Il n’était pas envisageable de contrer son autorité en me plaignant auprès de mes parents.

Le harcèlement scolaire ne vient pas que des élèves…

Aujourd’hui, quand j’entends parler de harcèlement scolaire, j’entends surtout parler de harcèlement entre élèves. Qui est une réalité et un véritable fléau, j’en suis consciente et il m’est arrivé d’être la cible des autres élèves même si je suis toujours passée outre. L’épisode le plus traumatisant de ma scolarité restera celui de « l’escargot » et j’aimerais que l’on ouvre aussi les yeux sur la maltraitance venant des enseignants. La maltraitance d’un adulte avec le pouvoir contre un enfant qui ne peut pas se défendre. Car ils existent ces enseignants mal intentionnés, comme lorsque j’ai fait un stage en école primaire pendant mes études supérieures et que j’ai vu l’enseignante décider volontairement de ne plus s’occuper d’une petite fille de la classe car, je cite : « Elle est nulle de toute façon, elle ne comprend rien alors j’ai arrêté de lui expliquer ».

Découvrez vite le témoignage de Cleophis qui a été victime de harcèlement scolaire !

Crédits photo.

Le mot de la fin.

C’est ma grande peur en tant que maman et je suis très attentive au bien-être de mes enfants à l’école. Je leur demande régulièrement si tout va bien avec la maîtresse et je suis à l’écoute.

Ceci n’est qu’une bouteille à la mer mais ça m’a fait un bien fou de pouvoir le dire. Je remercie encore une fois Serena de m’avoir offert cette tribune et je serai ravie d’en parler avec vous en commentaires.

  • N’hésitez pas à suivre Cleophis sur son blog World of Cleophis !
  • Vous pouvez aussi la retrouver sur son compte Instagram !

3. En bref. Harcèlement scolaire : le témoignage de Cleophis !

– Vous l’aurez compris, Cleophis a vécu l’enfer et a été harcelée par sa maîtresse à l’école primaire. Il est vrai qu’on parle souvent des élèves qui font souffrir d’autres élèves. Mais on parle rarement de ces enseignants qui se pensent tellement puissants qu’ils se permettent de détruire des élèves…
– Je tenais aujourd’hui à vous sensibiliser à ce sujet encore trop tabou et dont il faut parler ! Un enfant peut difficilement se défendre face à ce type d’agressions morales. Alors je vous invite à la plus grande vigilance !

Le recrutement des enseignants.

– A mes yeux, une vraie question se pose, à savoir : le recrutement par concours est-il vraiment la bonne solution ? Comment juger du futur comportement de l’enseignant dans ces conditions ? Il est parfois simple de se tenir tranquille l’année de sa titularisation et de dévier ensuite…
Alors ne serait-il pas préférable de recruter les enseignants autrement afin d’avoir la certitude qu’ils soient bienveillants avec les élèves ? Mais c’est une autre histoire ! Dans tous les cas, n’hésitez pas à partager vos expériences et à me dire ce que vous pensez de cette ébauche de réflexion !

Découvrez vite le témoignage de Cleophis qui a été victime de harcèlement scolaire !

Crédits photo.

Voilà pour aujourd’hui !
Je remercie vivement Cleophis pour son témoignage !
J’espère que cet article aura pu vous intéresser  et vous sensibiliser à ce type de harcèlement !
Si tel est le cas, n’hésitez pas à le commenter, à le liker, à le partager sur les réseaux sociaux et à épingler mes photos sur Pinterest !

ET VOUS :

  • Aviez-vous déjà entendu des témoignages similaires ?
  • Saviez-vous que certains enseignants étaient mal intentionnés envers les élèves ?
  • Souhaitez-vous dire quelque chose à Cleophis ?
  • Pensez-vous qu’il faille revoir le recrutement des enseignants ?

Je vous souhaite une bonne journée, merci de me suivre !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

64 commentaires sur “Harcèlement scolaire : le témoignage de Cleophis !

  1. Merci à toi pour cette tribune qui est, en plus, très bien présentée !

  2. omg ben là c’est complèement fou car on ne s’attend pas à cela d’un adulte !
    Je suis outrée vraiment 🙁
    C’est vrai aussi que depuis que je suis maman je porte une attention particulière à mes enfants pour que cela n’arrive pas

    • Coucou ma belle,
      Effectivement, moi aussi j’ai été choquée en lisant ce témoignage ! Tu as raison de rester vigilante, tu as la bonne attitude 🙂
      Je t’envoie plein de bisous <3

  3. Pffff franchement c’est fou de lire ce genre de temoignage….
    C’est grave que ca existe encore.
    Super article ma belle j adore tes post temoignage bisous

  4. Je trouve que Cleophis a eu le pire des harcèlement scolaire! Les profs ne devrait pas faire de telles choses aux enfants. Garantir l’intégrité physique et morale des enfants et le maître mot des animateurs/ directeurs de centre de loisir, alors pourquoi ce n’est pas la même chose pour les profs?
    A cette age là les enfants ne peuvent pas se défendre face aux profs … Ces situations me mettent toujours hors de moi…
    Il faut que les harcèlements scolaires soient mis en avant afin qu’il y en ai de moins en moins …

    • Coucou Pauline,
      Oui c’est vraiment horrible quand le harcèlement vient des profs parce qu’on ne s’y attend pas du tout !
      Je te rejoins à 200% en tout cas, il faut en parler pour que ça change !
      Gros bisous à toi 🙂

  5. Coucou ma belle,
    C’est formidable que tu en parle sur le blog car malheureusement il y en a beaucoup trop.. ce témoignage est très poignant et touchant. J’avais lu un livre sur le harcèlement scolaire, je ne sais pas si tu connais, c’est “Marion, 13 ans pour toujours” et il m’avait beaucoup ému, d’ailleurs un film été sorti sur cette histoire vraie.
    Je te souhaite une belle fin de journée, à très vite,
    Marie.

    • Hello ma jolie,
      Oh je connais l’histoire de Marion bien sûr et il faut vraiment en parler car ce n’est pas normal de vivre de telles situations !
      Plein de bisous à toi 🙂

  6. J’ai écris aussi la semaine dernière un article à ce sujet.
    Je trouve dommage que les partages ne soient pas fait, relayer nos articles serai bénéfiques même si les gens ne lierai qu’en travers cela leur ferai peut être prendre conscience que cela n’est pas quelque d’anodin

  7. Coucou ma belle!
    Je suis hyper touchée par ce témoignage et, en effet, le harcèlement ne vient pas toujours des élèves. Il y a profs et profs, et selon ma propre expérience, certains n’ont pas du tout la vocation d’être enseignant. Moi qui suis dans le domaine, je trouve cela honteux et abject qu’un adulte puisse se comporter ainsi et traumatiser un ou une élève. C’est inacceptable. Aujourd’hui, on ose plus en parler qu’il y a 20 ou 30 ans. A Genève où je vis, il y a même eu une circulaire envoyée à l’ensemble des parents d’élèves pour dénoncer ce genre d’actes. Un numéro a été mis en place. Car, il y aurait eu plusieurs comportements abusifs de certains enseignants.
    Moi qui suis aussi maman, je suis très attentive au bien-être de mes enfants et je reste vigilante. Depuis que j’ai appris qu’un prof de sport abusait sexuellement de certains de ses élèves, je reste sur mes gardes… et à l’écoute de mes enfants s’ils ont besoin de se confier sur un éventuel comportement suspect. C’est essentiel que ces derniers aient confiance en nous et qu’ils puissent parler. Et étant enseignante, j’aimerais aussi instaurer une relation de confiance avec mes élèves si un problème avec un autre enseignant devait se poser… C’est aussi notre rôle de prof. Etre présent pour nos élèves…
    Merci pour ce témoignage et bravo pour son courage! Je suis de tout cœur avec elle! Bravo aussi à toi Elodie d’aborder des thèmes très importants pour sensibiliser un maximum les gens!
    Gros bisous
    Valérie

    • Merci à toi Valérie. Tes élèves ont la chance de t’avoir, c’est malheureux d’avoir eu affaire à une enseignante comme ça, mais j’en ai croisé plein d’autres super dans ma scolarité !
      Bonne journée.
      Cleophis

    • Hello ma toute belle,
      J’ai été très touchée par ce témoignage moi aussi et comme tu le dis si bien, certains enseignants ont juste réussi le concours, sans se poser de questions et c’est dommage de ne pas ajouter une dimension morale et éthique à leur métier…
      Ohlala ma pauvre tu as dû être bien stressée, c’est dingue cette histoire quand même ! Tu as raison, il faut être vigilant et parler un maximum avec ses enfants 🙂
      Je suis certaine que tu es à l’écoute de tes élèves ma belle, je n’en doute pas, car tu te poses déjà les bonnes questions !
      Je t’envoie plein de bisous <3

  8. J’avoue que depuis que je suis maman, ce type de témoignage me touche encore plus.

    Il faut être vigileant au moindre détail.
    Des bisous et merci ma Elodie pour ton implication

    • Hello ma jolie,
      Tu as raison de faire attention, c’est comme ça qu’on évite souvent les drames alors tu as le bon comportement !!
      Je t’envoie plein de bisous ma douce <3

  9. Coucou ma belle !
    Je remercie Cleophis pour son témoignage ! Je ne savais même pas que ça pouvait exister j’ai toujours l’image des enseignants bien veillants mais effectivement ça peut arriver on le voit bien ! Au point de traumatiser une petite fille c’est incroyable quand même !
    Pour moi le système de recrutement n’est pas adaptée, il ne suffit pas d’un concours pour ce métier étant donné que le comportement et patience est très important pour être enseignant !
    Bisous <3

    • Merci à toi pour ton soutien. Le recrutement et la formation des enseignants laisse grandement à désirer, et ce n’est pas toujours la faute des derniers. Espérons qu’ils changent tout ça un jour.
      Cleophis

    • Je souhaite aussi que le recrutement des enseignants puisse changer pour se centrer plus sur leur éthique que sur leur intellect 🙂

    • Hello ma toute belle,
      C’est horrible j’avoue, surtout qu’on ne s’attend pas à de tels comportements de la part d’un enseignant !
      Je te rejoins totalement, un concours ne suffit pas, il faut aussi savoir se comportement correctement, ne pas détruire les élèves moralement et détecter les problèmes !
      Je t’envoie plein de bisous ma douce <3

  10. Coucou ma belle !
    Encore un article très sympa et triste à la fois. Déjà le harcèlement c’est un vrai fléau mais s’en prendre à des enfants qui ne savent pas comment réagir c’est horrible :s On ne se rend pas compte à quel point cela peut toucher :s Bizoux et Bizoux à Cléo 😉

  11. Je suis choquée… Comment peut-on infliger cela? Je suis très attentive à cela pour mes enfants malheureusement le risque zéro n’existe pas… C’est grave que cela existe encore dans notre société.

    Gros bisous

    • Hello ma belle,
      Je ne comprends pas non plus comment un enseignant peut se comporter ainsi, c’est honteux franchement…
      Je t’envoie plein de bisous ma douce <3

  12. Sans jamais avoir été harcelée, du haut de mes 30ans j’ai jamais aimé mes enseignants, toujours méchants, qui te rabaisse, te classe..la norme de l’époque était bien loin de la positivité et de l’encouragement.
    Perso c’était une vrai plaie d’y aller alors que j’étais tout de même une bonne élève.
    Résultats des courses, être brimé toute sa scolarité par des profs, ne pas oser demander, devenir renfermé alors que j’étais une gosse très expressive. Résultat je suis devenue un vrai poison au lycée avec mes profs, car après tout c’était tous les mêmes, donc si ils ne me respectait pas , moi non plus.
    Heureusement la fac m’a réconcilié avec le corps enseignant enfin professoral à ce niveau et c’est que du bonheur 🙂
    Et comme Cleophis je serais ultra attentive vis à vis de mon fils, hors de question qu’il ce renferme et ne participe pas, sous peine d’avoir la honte donné par son/sa maitre/sse

    • Hello Julia,
      Oh ma pauvre, cette période devait être vraiment difficile à vivre ! Je te comprends cela dit car la fac m’a aussi réconciliée avec les enseignants et également avec les élèves qui étaient devenus des étudiants 🙂
      Je t’envoie de gros bisous et merci pour ton témoignage !

  13. Oh la la, carrément la maîtresse qui est le harceleur. Je ne comprendrais jamais ces gens ! Ça n’a pas du être facile, je la comprends. Et je pense aussi que c’est j’en d’en parler pour que les gens se rendent compte de ce qu’il se passe.

    • Hello ma jolie,
      Mais oui c’est complètement dingue franchement ! Il faut en parler, je te rejoins totalement, en espérant que les choses finissent par changer !
      Je t’envoie plein de bisous <3

  14. Coucou Serena je n’ai jamais eu ce type de souci à mon époque, après on ne peut hélas pas courir après tout le monde; faut savoir que dans e milieu enseignant, beaucoup ne sont pas nets sans parler des récidives des pédophiles; après le gouvernement laisse ces gens donc que faire ? Manifester ?

    • Coucou ma belle,
      Je ne sais pas ce qu’il faut faire mais j’espère qu’à force d’en parler les choses finiront par changer !
      Gros bisous à toi 🙂

  15. C’est horrible comme histoire 🙁 je suis vraiment désolée qu’elle ait vécu ça et que ça ait autant marqué son enfance, j’espère que désormais tout va mieux et ses enfants doivent recevoir beaucoup d’attention par rapport à leur relation avec les gens à l’école, c’est très important! des bisous!

  16. Je trouve ça lamentable de la part d’une personne en qui les parents et les élèves placent leur confiance. L’enseignant joue un rôle énorme dans la scolarité d’un enfant mais aussi dans sa vie puisqu’on passe énormément de temps à l’école. Malheureusement ces personnes là existent dans tous les milieux et on peux y être confronté à tout âge. La différence est qu’un adulte est plus à même de se défendre qu’un enfant en pleine construction.

    • Hello Lyine,
      Oui je te rejoins totalement, normalement un adulte peut mieux se défendre qu’un enfant, qu’on devrait laisser grandir en paix !
      Gros bisous à toi 🙂

  17. Coucou ma belle,
    Ce témoignage était très intéressante et poignant !
    Merci pour ce partage,
    Bisous <3

  18. J’ai lu tout le témoignage avec beaucoup de tristesse. J’imagine à quel point cela a du être dur. Et je ne sais pas quoi dire. Je suis sidérée d’un tel comportement venant d’un adulte, de la maîtresse en plus. Celle qui doit accompagner les enfants et participer à les faire bien grandir. Je suis juste sidérée et dégoutée pour elle.

  19. Abusé quand même…. à mon avis, elle devait être jalouse que tu puisses passer directement au CE2 !!!

    Malheureusement, le harcèlement se fait aussi dans l’autre sens…
    – cette prof qui disait être allergique au mimosa et devant qui, le lendemain, certains élèves ont agité des brins de mimosa et ça les amusait de l’entendre tousser
    – ce prof qu’une classe a poussé intentionnellement à partir en dépression
    – cette prof à qui une classe a laissé une VRAIE merde de chien dans la salle (heureusement, ce n’était pas ma classe, et on n’avait jamais cours dans cette salle !)
    – cette prof qui se faisait cracher dessus par certains élèves (!!!)
    – cette prof qui devait nettoyer après chaque cours avec une classe les morceaux de papier laissés par une élève et qui s’est fait traitée de menteuse par la mère de l’élève
    – ce prof qui s’est retrouvé avec la main pleine de colle forte parce qu’un(e) élève en avait mis plein sur la poignée
    – cette prof qui a reçu des avances d’un élève et qui s’est fait traiter de menteuse par les parents, et à qui une CPE a dit qu’il vallait mieux ne pas punir pour ne pas faire de vagues…
    – cette prof qui s’était fait saboter une inspection parce qu’une élève avait décidé de l’interrompre avec des questions hors de propos et certains l’avaient suivie (ce n’était pas ma classe mais ça avait fait le tour du collège)… on ne l’avait plus revue l’année d’après (la prof, pas l’élève) :/
    J’ai plein d’exemples de profs harcelés. Et ayant eu la plupart de ces profs, ce n’était pourtant pas des profs malveillants qui n’expliquaient pas à certains élèves parce qu’ils étaient trop nuls, au contraire même, ils se faisaient au contraire harceler et bouffer parce qu’ils étaient trop bienveillants, donc dès qu’ils en avaient ras le cul et qu’ils punissaient, bah ça plaisait pas. Pourtant ceux que j’ai eus, je les ai toujours trouvés justes. Ils avaient certes des défauts, mais ils faisaient ce qu’ils pouvaient, et oui, certains élèves de ma classe étaient trop teubés pour comprendre un énoncé, même expliqué de 10 manières différentes, c’est un fait.
    Sans être non plus pro-profs (j’en ai eu des cons aussi), j’en ai marre de cette éducation bienveillante où on passe tout aux élèves sous prétexte qu’une note, un exercice, un signalement d’erreur, ou même carrément un cours, soi-disant ça va les traumatiser. Putain faut les préparer à la vie un peu, sinon c’est là qu’ils vont être traumatisés : on leur fait croire que c’est facile en classe parce qu’on a supprimé tout ce qui peut les choquer (bouuuuuhhh la méchante noooote), et ils se retrouvent en entretien d’embauche et ah bah oui c’est dur hein ! Pour avoir des amis dans l’enseignement, je vois comment ça évolue par rapport à quand j’étais élève 😉

    • Hello,
      Effectivement, les profs aussi vivent parfois des situations compliquées, à ceci près qu’ils sont adultes, donc en théorie mieux armés pour pouvoir se défendre 🙂 Bien sûr, tout n’est pas toujours rose et parfois c’est du grand n’importe quoi mais ils osent sans doute plus en parler qu’un enfant tu ne penses pas ?
      Cela dit, le harcèlement ne devrait pas exister et ce qu’importe la personne !
      Gros bisous à toi et merci d’avoir témoigné ici 🙂

  20. Merci de ce témoignage… bouleversant. Oui, on l’oublie, le harcèlement scolaire ne vient pas que des compagnons de classe. Je serais tentée de retrouver cette femme et de la confronter… PLus facile à dire qu’à faire, bien sûr. Partager son histoire, déjà, est une revanche sur la vie : éviter que ça ne se reproduise.

    J’habite en Angleterre où le recrutement des professeurs se fait individuellement, pas école, avec interviews et tests en classe. L’orgnisme gouvernemental OSTED vient noter les écoles une fois tous les 5 ans à peu près. Ca aide, c’est sûr. Mais j’imagine aussi que cette maitresse savait très bien ce qu’elle faisait et n’aurait pas harcelé le moindre enfant devant témoin. Ca me dépasse qu’on traumatise des enfants à ce point…

    • Coucou Coralie,
      Effectivement, on pense souvent aux élèves harcelés par d’autres élèves. Cette histoire est dingue et j’ai été vraiment choquée en la lisant !
      Le recrutement des profs en Angleterre semble déjà mieux qu’en France, je pense que ça peut limiter les dégâts et c’est pas plus mal !
      Gros bisous à toi et merci pour ton commentaire, ça me touche beaucoup 🙂

  21. Coucou Elodie
    Malheureusement, le harcèlement peut prendre tellement de forme. C’est terrible car les répercutions sur la vie adulte peuvent être désastreuse.

  22. Bonjour,

    actuellement mon fils est en classe de CE2 dans une classe double niveau CE2-CM1.
    La “professeure des écoles” crie tout le temps, c’est son mode de communication…
    DEpuis la rentrée de septembre, nous avons rencontré des brimades, elle arrache des feuilles des cahiers, gomme des exercices et lui dit de les refaire sans donner plus d’explications. Si l’élève n’a pas compris, elle lui dit qu’il n’avait qu’a écouté le cours. Même lorsque sa poésie est apprise par coeur, il a eu 95%, et oui, elle note en pourcentage, elle trouve le moyen de se moquer car il est timide, tu pourrais parler plus fort, ou dans le cahier, “il faut articuler” souligner 3 fois….
    Nous sommes perdu, que faire car elle se croit supérieure, comment réagir, le directeur ne prend pas part au problème.
    Nous allons prendre rendez-vous avec un psychologue, et demander un rendez-vous avec l’inspection académique.

    • Bonjour Sylvaine,
      Bienvenue sur le blog !
      C’est un curieux mode de communication… comment ne pas apprendre dans le stress dans de telles conditions ?
      De plus, arracher des feuilles si c’est fait avec violence n’est pas très pédagogique. Après si c’est pour recommencer en cas de ratures et que c’est expliqué calmement, pourquoi pas ?
      Les remarques me semblent assez déplacées dans l’ensemble en tout cas, même s’il est vrai que parler distinctement et articuler est un apprentissage, mais il y a des façons de faire je crois.
      N’hésitez pas à m’écrire si vous souhaitez en parler plus amplement !
      Merci de votre témoignage en tout cas et courage à vous et votre fils !

  23. Coucou !
    Témoignage assez dur à lire, ça me rend triste pour la petite fille que tu étais… Je ne comprends pas comment une maîtresse d’école peut agir ainsi.
    J’ai eu un soucis similaire avec ma professeure de CM1 mais c’était “moins” accentué je dirai. Je me souviens de son prénom, de son visage et de la salle de classe. J’étais très bonne en français et j’adorais lire, par contre j’avais aucune logique et les maths n’étaient pas mes amis. Sauf que elle était “scientifique”, elle s’acharnait sur moi car j’étais nulle en maths et ne comprenait pas pourquoi je ne comprenais rien.
    À force de s’acharner et de ne pas revoir sa manière d’enseigner elle m’a braqué. Au final, les maths n’ont jamais été mes amis.
    Je me souviens que je rentrais de l’école en larmes, maman avait essayé de voir cette prof et elle lui disait tout simplement qu’il fallait que je prenne des cours particuliers ou de voir ça avec mon papa comme il était fort en maths.
    Bref, son manque de pédagogie était assez clair.
    Le harcèlement scolaire est mis en avant de nos jours et je pense que c’est une bonne chose. Il faut faire attention car ça peut aller loin.
    Bisous !

    • Coucou ma jolie,
      Ohlala je ne savais pas, quelle horreur cette prof avec toi ! Je ne savais pas que c’était si répandu, j’ai lu tant d’histoires d’élèves harcelés par d’autres élèves, mais je me rends compte que beaucoup ont souffert de l’attitude de certains enseignants et c’est honteux franchement !
      J’espère que ça n’a pas laissé trop de traces et j’espère que tu vas mieux aujourd’hui ! N’hésite pas à me MP si besoin en tout cas <3
      Je t'envoie plein de bisous et merci d'avoir témoigné ici, ça me touche beaucoup !

  24. Comme Cleophis, je porte une grande attention à l’évolution scolaire de mes enfants. Enfin, de ma fille pour le moment car elle vient de rentrer en maternelle, mais le harcèlement commence tôt (Elle s’est déjà fait traiter de bébé cadum jusqu’aux vacances de Noël … par une gamine de 4-5 ans !!!).
    Chaque semaine je lui demande si ça va avec la maîtresse, avec qui j’avais du mal à discuter au début de l’année. Je la trouvais froide et un peu pète sec, mais finalement elle s’est ouverte un jour, et depuis, je suis plus en confiance. Et puis Lea l’aime bien, elle lui fait des dessins et adore aller à l’école donc …
    Pour revenir au témoignage de Cleophis, je trouve cela lamentable de la part du corps enseignant. On entend souvent parler de moqueries au collège/lycée, on l’a tous plus ou moins vécu et/ou entendu, mais en primaire ? Sérieusement ? Et le pire c’est qu’elle a très bien pu recommencer avec d’autres élèves …
    Je comprends qu’elle soit encore touchée aujourd’hui, et j’espère qu’elle sera apaisée un jour !
    Bisous
    Elsa

    • Coucou ma belle,
      OMG ça commence très jeune effectivement ! J’espère que ta puce va mieux aujourd’hui ?
      Si ta puce aime aller à l’école c’est bon signe je pense et tu as raison de demander comment ça se passe, ça peut éviter des problèmes je pense ^^
      Je t’envoie plein de bisous et merci d’avoir pris le temps de nous raconter un peu de l’histoire de ta puce ! <3

  25. Hélas, s’il était possible de détecter les pervers…
    Bisous

  26. C’est très triste de lire ça, j’ai moi même subi le harcèlement mais de la part d’autres élèves, les professeurs se sont contentés d’observer sans rien dire. Je suis d’accord que le recrutement sur concours n’est peut être pas adapté pour cette profession !

    • Coucou Alice,
      Oh je suis désolée pour toi ! J’espère que tu vas mieux aujourd’hui ?
      C’est dingue par contre ce que tu dis, les professeurs ont laissé faire ? Mais comment c’est possible ?!?
      Je t’envoie de gros bisous et n’hésite pas à me MP si besoin surtout !

  27. Hello ma belle,
    Merci à Cleophis pour ce témoignage très poignant. Merci à toi aussi pour l’initiative. Comme tu le soulignes très justement, c’est un sujet très important qu’il ne faut pas écarter. Si tu me le permets, je parlerais de tes articles sur le harcèlement au corps enseignant qui m’entoure. La lecture ludique de l’article permettrait de faire passer de justes messages.
    Mon petit frère a malheureusement connu ce type de harcèlement alors qu’il était en grande section de maternelle. C’était encore un petit bout. Seulement, il est tombé sur une espèce de folle qui, en plus de lui mener la vie dure, se permettait de lever la main sur lui. Le pauvre a aussi connu le harcèlement entre camarades, à cette époque également. Il lui a fallu des années, non pas pour se reconstruire, parce qu’à ce stade de l’enfance, je ne suis pas sûre qu’on puisse parler de cela, mais de se construire, tout simplement.
    Tout ça pour dire, encore une fois, que ce sont des sujets dont il faut parler et se libérer. Un enseignant digne de ce nom ne pourra ne pas être interpellé et choqué par ce type de harcèlement. Bien plus que la destitution, un enseignant harceleur mérite la culpabilité.
    Je vous embrasse, toi et Cleophis ♥

    • Hello ma jolie,
      Oui bien sûr que tu peux partager mes articles si tu les juges pertinents 🙂 Après je sais que certains enseignants sont agressés, tout n’est pas rose pour eux non plus. Certains sont accusés de pédophilie à tord… alors que d’autres sont coupables mais jamais démasqués… Il n’est pas facile de s’y retrouver finalement, mais dans les cas, j’espère qu’à force d’en parler les choses pourront évoluer !
      Oh je suis désolée pour ton petit frère, et lever la main sur un élève est interdit ! Personne n’a pu réagir ? C’est horrible franchement et tu me dis qu’il a été harcelé par d’autres élèves plus tard, le pauvre. Ce n’est pas simple comme situation et effectivement il faut beaucoup de temps pour se reconstruire après !
      J’espère qu’il va mieux aujourd’hui en tout cas ? N’hésite pas à me MP si besoin <3
      Je t'envoie plein de bisous ma belle !

  28. Coucou,
    Non ce n’est pas fou du tout malheureusement. J’ai eu des enseignants, qui de part leur comportement “poussent” les élèves à harceler, exactement comme pour Cleophis. Forcément si le prof ou la prof se fout de toi, te rabaisse etc quelque soit la raison, et même sans raison hein, les élèves ne vont pas se priver…cqfd
    Gros bisous à Cleophis et à toi. 🙂

  29. Merci à Cleophis pour son témoignage. Elle m’a rappelé une prof de collège qui prenait toujours le côté des harceleurs et méprisait les harcelés. Ouf heureusement que la parole se libère, en espérant qu’un jour ces choses-là cessent !

  30. Et bien comme je le disais dans ton autre article, chapeau.
    J’ai connu la situation en CP, et je pense que ça a un gros impact sur la confiance en soit, mais comment réparer de tel blessure… je ne connais as encore la reponse

156 Partages
Partagez136
Enregistrer20
Tweetez