Le défi du lundi : mon évolution !


Salut tout le monde,

Il y a bien longtemps que je n’avais pas pris le temps de relever un Défi du lundi. Je planifie le plus possible et j’ai rarement le temps de les faire. Pourtant, aujourd’hui, je souhaitais être au rendez-vous lancé par My Beauty !
Il s’agissait cette fois de vous parler de notre évolution en matière de cosmétiques. Allez hop, c’est parti !

My Beauty aborde un thème particulièrement intéressant. J’avais donc hâte de rédiger mon article !
J’ai, bien évidemment, pas mal évolué en matière de cosmétiques. Je ne consomme plus de la même façon.

1. Mes premiers produits cosmétiques.

– Au collège, j’ai commencé de façon très soft à me maquiller : le crayon khôl noir était mon meilleur ami ! J’adorais aussi le mascara, transparent à mes débuts, puis bien noir. J’admirais les peaux parfaites et les maquillages travaillés. Je trouvais que c’était beau mais je ne m’y voyais pas pour autant.
– Peu à peu, j’ai ajouté un peu de Labello, une façon d’hydrater mes lèvres tout en leur donnant un soupçon de couleur.
– J’ai ensuite été fan d’un jumbo bleu ciel de chez Sephora que je déposais sur mes paupières tout en l’estompant. Voilà mes premiers pas en matière de maquillage. A cette époque, à part un gel douche, un shampooing et une eau de toilette, peu de produits de soins trônaient dans ma salle de bain.
– Puis, j’ai connu une période d’acné pas très glamour. J’ai alors commencé à prendre soin de ma peau : gel nettoyant Avène, crèmes Exfoliac, Avène, La Roche Posay ou crèmes prescrites par ma dermatologue et maquillage… pour cacher l’ampleur des dégâts ! C’est ainsi que j’ai utilisé le fond de teint Couvrance d’Avène, la poudre mosaïque de la même marque et parfois un correcteur toujours de chez Avène en complément. Cette combinaison m’avait été conseillée par ma dermatologue. Aussi, je n’ai jamais cherché d’autres produits pour le teint et pourtant… j’aurais dû, parce que je brillais comme une boule à facettes !
– Afin de détourner l’attention de mes horribles spots, j’ai commencé, tout doucement, à avoir envie de me maquiller. J’avais besoin de me sentir mieux dans ma peau.
– Au lycée, j’ai alors découvert les fards à paupières, crayons khôls et rouges à lèvres de Yves Rocher et du CCB. Ce sont mes premiers produits de maquillage – ou presque. J’ai appris à les apprivoiser et à me familiariser avec les différentes couleurs, textures et odeurs proposées par les marques.

° Voici quelques produits de maquillage avec lesquels j’ai débuté :

défi-évolution-2

2. A 20 ans, j’ai souhaité apprendre à mieux me mettre en valeur.

– C’est ainsi que j’ai connu une période d’achats frénétiques, presque compulsifs, par besoin de découvertes. Toujours en quête du produit qui fera chavirer mon cœur, j’avais tout simplement envie de tout tester. J’ai découvert à cette époque l’existence de la base à paupières, LE produit dont je ne pourrais plus me passer aujourd’hui.
– J’ai alors commencé à accumuler beaucoup de produits, du maquillage comme des soins. C’était trop mais je ne m’en rendais pas compte.
– J’ai appris à mieux prendre soin de ma peau et j’ai compris comment elle fonctionnait. Je me suis enfin écoutée tout en tenant compte des avis des professionnels : dermatologues, esthéticiennes, etc. Adieu soins desséchants qui font peler la peau, bonjour soins luttant contre les imperfections mais hydratation de la peau malgré tout. Peu à peu, j’ai ainsi gagné en qualité de peau et c’est une petite victoire personnelle.
– En parallèle, j’ai été fascinée par les couleurs des fards à paupières et des rouges à lèvres. Quel plaisir de feuilleter des magazines et d’admirer différents maquillages ! J’ai investi dans mes premiers pinceaux pour les yeux. J’ai découvert ce qu’était un pinceau plat et un pinceau estompeur, entre autres. Puis j’ai investi dans des éponges et pinceaux pour le teint. Tout cela s’est fait progressivement. Tenir mon blog m’a aussi permis de faire de belles découvertes et de mieux me renseigner avant d’acheter.

° Une partie de mes pinceaux et mes fards mono :

défi-évolution-3

3. A 29 ans, je consomme mieux.

– Aujourd’hui, je suis toujours fascinée par l’univers des cosmétiques. Les packaging, odeurs et couleurs ont souvent raison de moi. Pourtant, j’aime penser que je consomme mieux. J’achète en effet de façon plus raisonnable. Je réfléchis toujours avant de craquer. Je lis différents avis, je swatche, je me demande s’il me faut vraiment le produit en question. Je m’accorde des petits plaisirs bien sûr, mais toujours mesurés. Il faut dire que j’ai déjà de quoi faire et une belle collection en matière de maquillage.
– A mes débuts, j’étais étudiante, j’achetais surtout des produits à petits prix. Désormais, je peux me permettre de faire quelques folies. Je privilégie la qualité du produit avant tout. Pour autant, je ne me limite pas aux marques de luxe, à vrai dire j’achète très peu de produits de luxe. J’aime papillonner, au gré de mes humeurs et de mes envies. J’essaie de découvrir les bons produits de chaque marque, et ce, qu’importe leur statut (marque de luxe ou à petit prix par exemple).
– Je pioche ainsi régulièrement chez MUFE, NARS, Rimmel London, Kiko, Too Faced, Urban Decay ou HEMA, entre autres.

° Zoom sur mon évolution :

défi-évolution-4

4. Un avenir serein.

– Au fil du temps, j’ai appris à acheter moins mais à acheter mieux. Je n’achète plus un produit parce que “tout le monde en parle et qu’il me le faut”. Pas de Naked pour moi, j’utilise plus de couleurs neutres mais trop peu pour acquérir ces palettes. J’investis dans une petite merveille qui saura conquérir mon cœur tout en convenant à mon type de peau et à mes goûts. Ainsi, je me trompe parfois, mais bien moins qu’à mes débuts.
– J’achète différemment bien que mes goûts tendent vers un peu de changement. Je me maquille davantage avec des couleurs neutres depuis quelques temps. Les années passent, le temps me file entre les doigts et je me sens parfois “déguisée” avec les yeux cerclés de bleu. C’est curieux, cette sensation. Je ne l’avais pas auparavant. J’évolue, je change, mais je ne m’interdis rien. Aussi, quand il me prend l’envie de réaliser un maquillage chargé, je le fais sans hésiter : le bleu, le vert et le noir restent mes couleurs de prédilection dans ce genre de situations.
– Je me surprends à avoir envie de couleur sur les lèvres : orange, rouge vif, rouge sombre, prune, etc. Associé à un maquillage neutre, c’est tellement chic !
– Je prends plaisir à prendre soins de mes trésors. J’aime les chérir, les admirer et bien sûr, les utiliser. Je fais un turn-over régulièrement afin de ne pas délaisser de produits. J’ai des coups de cœurs, des déceptions et je n’hésite plus à donner les produits dont je n’ai plus l’utilité. S’ils peuvent rendre heureux quelqu’un d’autre, alors je fonce ! Je suis moins encombrée même si je suis encore trop conservatrice, je le sais bien.
– J’espère, dans plusieurs années, acheter encore un peu moins ; ce serait synonyme de sagesse et de sérénité !

° Zoom sur mes produits chouchous du moment :

défi-évolution-5

défi-évolution-1

Voilà pour aujourd’hui !
J’espère que cet article vous aura plu !

~~ Alors qu’en dites-vous, défi relevé ?
~~ Et vous, avez-vous évolué dans votre rapport aux cosmétiques ?
~~ Comment consommez-vous désormais ?

Je vous souhaite une belle journée, merci pour vos adorables commentaires !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 commentaires sur “Le défi du lundi : mon évolution !

  1. Coucou Serena !

    Ce défi du lundi est très chouette !

    C’est vrai que notre façon de consommer évolue avec le temps !

    Bises et belle journée !

  2. C’est ce qui ressort bcp de ce défi, avec le temps on fait de moins en moins d’achats compulsifs.
    Des bisous ma Belle

  3. Défi totalement relevé et mon parcours ressemble au tiens surtout sur la fin. 🙂

  4. Merveille Beauté sur dit :

    Hello ma belle !
    Très sympa ton article j’ai adoré lire !
    Je me suis reconnu un peu partout c’est drôle on a pas mal de points en commun ! J’ai commencé par du crayon noir et du mascara transparent ! C’est surtout au lycée que j’ai découvert pas mal de make up ! Je faisais parfois des choses très chargées et puis au jour d’aujourd’hui j’aime aussi le neutre ! J’aime que les choses soit bien faites et c’est vrai que nos goûts changent avec le temps ! 🙂
    J’essaye d’être moins compulsive même si c’est pas toujours facile haha ^^
    J’aime beaucoup le color rush de rimmel aussi au passage 🙂
    Je te fais de gros bisous ma belle ! À très vite <3

    • Hello la belle, ravie que mon article te plaise 🙂 Ahhhh le fameux crayon noir, souvenirs souvenirs !
      Ils sont top les Color Rush de Rimmel, je te les conseille vivement 😉 Des bisous et une bonne soirée à toi !

  5. J’aime beaucoup cette évolution 🙂
    j’ai adoré lire cet article
    comme toi, ma manière de consommé a beaucoup évolué et va encore évoluer pour tendre – je l’espère – uniquement vers le naturel et le bio…
    bisous ma belle

    • Merci jolie Hyly, le BIO me tente mais j’avoue qu’il y a moins de choix en matière de make-up, c’est ce qui me fait encore hésiter 😉 Bisous ma belle <3

  6. super ce post, c’est intéressant de suivre les évolutions makeup de chacunes 😀 Des bisous ma belle!

  7. Je me reconnais tellement, dans ce parcours ; avec une étape en plus, celle du bloging, qui pousse à nouveau à l’achat… 😉
    Bises !

    • Hihi mais non mais non, le blogging pousse à l’achat mais il évite aussi des achats inutiles, du coup, l’un dans l’autre, je crois que ça va 😉 Bisous ma belle !

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer