Le crime du comte Neville, d’Amélie Nothomb


Hello tout le monde,

Rentrée littéraire oblige, je voulais vous parler aujourd’hui du nouvel opus d’Amélie Nothomb, Le crime du comte Neville.

1. Les informatiques techniques.

– Titre : Le crime du comte Neville.
– Auteur : Amélie NOTHOMB.
– Éditions : Albin Michel.
– Genre : contemporain.
– Nombre de pages : 134 pages.
– Date de publication : août 2015.

2. L’histoire (quatrième de couverture).

« Ce qui est monstrueux n’est pas nécessairement indigne ».

le-crime-du-comte-neville-amélie-nothomb-1Crédits photo.

3. Mon avis sur Le crime du comte Neville, d’Amélie Nothomb.

– Avec la régularité d’un métronome, la grande dame sort un nouveau roman de son chapeau. Août 2015 n’a pas dérogé à la règle.
– Je me suis donc plongée avec joie dans le roman Le crime du comte Neville. Avant même de le dévorer, j’ai remarqué combien il était court ! C’est une longue nouvelle, en quelque sorte.

– Cet opus relate une partie du quotidien du comte Neville. Il réside dans les Ardennes Belges, dans le château de Pluvier. Il donnera bientôt sa dernière garden-party. N’ayant plus les moyens d’entretenir son château, il doit en effet se résoudre à le vendre. « Mais il n’était pas homme à montrer ses émotions » (page 10).
– La romancière mentionne d’ailleurs la date de 2014, comme pour nous signifier qu’il y a probablement une part de réalité dans cette fiction.

– Au fil des pages, nous en apprenons davantage sur la famille Neville. Henri et Alexandre, les parents, ont trois enfants : Oreste, Electre et Sérieuse. Oreste et Electre sont décrits comme étant beaux et doués de nombreux talents. Sérieuse était une enfant pleine de vie. « […] on n’avait jamais vu une enfant si attachante, on lui prédisait un avenir retentissant » (Page 39). Elle semble désormais éteinte. Elle ne ressent plus d’émotions. Rien ne la fait vibrer. « Toujours ce rempart de glace entre moi et moi » (page 86).

– Une nuit, la cadette décide d’aller explorer la forêt pour tenter de ressentir des émotions. La trouvant transie par le froid, une voyante lui vient en aide et contacte son père pour qu’il vienne la récupérer. La voyante fait alors part d’une terrible prédiction au comte Neville : il va tuer quelqu’un lors de sa dernière garden-party.
– Évidemment, une fois les éléments mis en place, le lecteur s’interroge sur la chute. Quel meurtre le comte va-t-il commettre ? Quelqu’un parviendra-t-il à l’en empêcher ? Quelle sera donc l’issue ?

– Pour ma part, j’ai apprécié le personnage de Sérieuse que j’ai trouvé bien campé et très intéressant ! Ne représente-t-elle pas ce que nous aimerions tous être au moins une fois dans notre vie ? Ne voudrions-nous pas parfois être comme anesthésiés pour ne plus souffrir ? Quelle est, finalement, la part de fiction et de réalité dans ce roman ? A travers cette fiction, Amélie ne nous parlerait-elle pas de son histoire personnelle ?

– J’ai beaucoup aimé ce roman que j’ai trouvé un peu loufoque, original et surprenant ! J’adhère rarement à la fin des romans de l’auteur. Pourtant, cette fois-ci, j’ai été conquise et j’ai eu le sentiment de retrouver Amélie dans toute sa splendeur !
– Les thèmes chers au cœur de la romancière tels que la beauté, l’amour, l’estime de soi ou encore la mort forment un cocktail détonnant et très réussi. Ce roman est à coup sûr un très bon cru !

4. En bref : Le crime du comte Neville, d’Amélie Nothomb.

– Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé ce roman ! Je l’ai trouvé tantôt amusant, tantôt touchant, mais toujours bien ficelé et parfaitement mené !
– J’ai passé un très bon moment en lisant ce livre. Aussi, je vous le recommande vivement, pour son originalité, son suspens et son dénouement pas banal !

le-crime-du-comte-neville-amélie-nothomb-2Crédits photo.

Voilà pour aujourd’hui !
J’espère que cet article vous aura plu !

~~ Et vous, avez-vous lu ce livre ?
~~ Si oui, qu’en pensez-vous ?
~~ Si non, comptez-vous le découvrir prochainement ?
~~ Appréciez-vous la plume d’Amélie Nothomb ?

Je vous souhaite une belle journée et d’avance un excellent week-end, merci de me suivre !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “Le crime du comte Neville, d’Amélie Nothomb

  1. Nous sommes donc d’accord par rapport à ce roman, merci de ton passage sur mon blog !

  2. ( si tu t’abonnes à mon blog et que tu le suis régulièrement, je ferais de même 🙂 )

  3. Vanessa - Le Blog de Vaneta sur dit :

    Coucou ! 🙂
    Après avoir lu ton article, tu me donnes très envie d’aller lire ce nouveau roman d’Amélie Nothomb !
    J’ai déjà lu la métaphysique des tubes et Robert des noms propres que j’ai beaucoup aimé donc je pense que ce nouveau roman pourrait me plaire !
    Si je le lis, je te dirai ce que j’en ai pensé ! 🙂

    • Coucou la belle, ahhhh ils sont top Métaphysique des tubes et Robert des noms propres ! J’avais adoré ! As-tu apprécié Antechrista aussi ? Sinon il pourrait peut être te plaire ?
      Hâte d’avoir ton avis sur cet opus en tout cas, bisous et merci de ton passage 🙂

  4. Je n’ai encore jamais lu ce roman mais j’ai déjà lu des romans d’Amélie Nothomb. Tu peux d’ailleurs retrouver une de mes chroniques ici sur Le fait du prince : tu l’as lu ? http://camillecture.blogspot.fr/2014/08/le-fait-du-prince.html Le style de l’auteur est particulier et je n’accroche pas plus que ça.

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer