Jack et la mécanique du coeur : j’ai adoré !


Salut tout le monde,

Dimanche dernier, je me suis rendue à l’avant-première de Jack et la mécanique du cœur, adapté du roman La Mécanique du Cœur de Mathias Malzieu. Je vous en parlais juste là. Je ne fais pas souvent de billets consacrés au cinéma mais comme j’ai lu le livre, j’ai pensé que mon avis pourrait peut-être vous intéresser.

1. C’est l’euphorie pour Jack et la mécanique du cœur.

– J’attends cette adaptation depuis de longuuuuues années. Aussi, j’ai pris les mesures nécessaires pour pouvoir assister à cette séance sans problèmes. Places achetées sur Internet de peur qu’il n’en reste plus à la dernière minute, arrivée vers 15h50 et il y avait déjà foule au Forum des Images, à Paris. Une longue file s’était déjà formée mais j’avais bon espoir d’avoir une place correcte sans avoir la tête pile devant l’écran – sensation oh combien désagréable qui m’empêche d’apprécier toutes les subtilités d’un film.

Mécanique
– Une fois installée dans mon siège, j’ai vu la salle se remplir. Ce n’était pourtant pas une petite salle mais j’ai vu les gens affluaient de toute part : c’était impressionnant ! Il y avait des adultes bien sûr, mais aussi des enfants. J’ai senti la chanson Le jour le plus froid du monde de Dionysos me trotter dans la tête (musique ci-dessous). “Oh Madeleine qui aimait tant, réparer les gens”.

– Quand toutes les personnes furent enfin assises, nous avons eu le droit à un petit speech. Bien entendu, c’est sans surprise que Mathias Malzieu est arrivé sur scène – en jouant de l’harmonica – sous la foule en délire – oui oui – en dé-lire. Mathias Malzieu a, me semble t-il, des fans féminines avec des voix assez perçantes – ah ah ah.

Mécanique2
– Après quelques mots des uns et des autres, le film a enfin commencé. Petit moment de stress me concernant. Allais-je aimer ? Détester ? Y retrouver l’ambiance du livre ? La musique de Dionysos ? Il est toujours si difficile d’adapter un livre sur grand écran. Je suis déçue une fois sur deux en moyenne. Il manque toujours des petits détails qui font que le film perd un peu de son âme à mes yeux.
– Mais alors, qu’ai-je pensé du film ? Fidèle au livre ? Passionnant ? Décevant ?

Mécanique

2. Mon avis sur Jack et la mécanique du cœur.

– La découverte des personnages fut à la hauteur de mes espérances ! J’ai adoré découvrir Jack, Miss Acacia, Madeleine et Joe s’animer sous mes yeux. J’ai vu ces personnages qui n’avaient existé que dans mon imagination sur grand écran – enfin. Ils étaient comme dans ma tête, fidèles au roman, pas de déception. Aucune.
– Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’histoire du film, ce film d’animation relate l’histoire de Jack, un garçon un peu particulier, partant à la recherche de son Amour, Miss Acacia. Ce résumé est très réducteur, mais je ne tiens pas à en dévoiler davantage pour ceux qui n’auraient jamais entendu parler de cette histoire.
– Voici le synopsis : “Édimbourg 1874. Jack naît le jour le plus froid du monde et son cœur en reste gelé. Le Docteur Madeleine le sauve en remplaçant son cœur défectueux par une horloge mécanique. Il survivra avec ce bricolage magique à condition de respecter 3 lois : premièrement ne pas toucher à ses aiguilles, deuxièmement maîtriser sa colère et surtout ne jamais Ô grand jamais, tomber amoureux. Sa rencontre avec Miss Acacia, une petite chanteuse de rue, va précipiter la cadence de ses aiguilles. Prêt à tout pour la retrouver, Jack se lance tel un Don Quichotte dans une quête amoureuse qui le mènera des lochs écossais, à Paris jusqu’aux portes de l’Andalousie”.

Jack et la mécanique du coeurCrédits photo.

– Durant le film, j’ai tout de suite perçu les ressemblances entre Jack et Mathias Malzieu, Miss Acacia et Olivia Ruiz ainsi que Joe et Grand Corps Malade. J’ai également reconnu les voix de Mathias Malzieu bien sûr, mais aussi d’Olivia Ruiz, Grand Corps Malade, Babet et Cali.
“Premièrement ne touche pas à tes aiguilles. Deuxièmement ta colère tu devras maîtriser. Et surtout ne jamais oublier quoiqu’il arrive, ne jamais se laisser tomber amoureux”.
– J’ai beaucoup aimé cette adaptation parce que je l’ai trouvée fidèle et en harmonie avec l’univers de Mathias Malzieu et de Dionysos. J’ai eu le coup de foudre pour ce film, tout comme les autres personnes dans la salle je pense. Tout le monde était debout à la fin de la séance. De plus, le film passe à vive allure : pas de longueurs.
– Par ailleurs, tous les clins d’œils à cet univers à la fois étrange, fragile, émouvant, poétique et onirique m’ont fait passer un très bon moment. Mention spéciale pour la fin du film, mais je ne vous en dis pas plus.

° La bande annonce officielle :

3. En bref.

– Je vous recommande toujours vivement la lecture de La mécanique du cœur, de Mathias Malzieu.
– Mais je vous conseille aussi désormais de voir l’adaptation Jack et la mécanique du cœur. C’est une petite merveille ! Touchant et propice à la réflexion, vous ne verrez pas la fin du film arriver.
– Ce film d’animation sera dans les salles dès le 05 février 2014.
N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé si vous allez le voir.

Voilà pour aujourd’hui !
J’espère que cet article vous aura plu !
J’en profite pour remercier Mathias Malzieu de sa gentillesse et sa disponibilité !

~~ Et vous, avez-vous La mécanique du cœur ?
~~ Comptez-vous aller voir Jack et la mécanique du cœur au cinéma ?
~~ Appréciez-vous souvent les adaptations des livres à l’écran ?

Je vous souhaite une bonne journée, merci de me suivre !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Jack et la mécanique du coeur : j’ai adoré !

  1. Je n’ai pas lu le livre. Mais la BA me donne clairement envie d’y aller!

  2. J’avais préféré l’album au livre pour ma part mais la BA me donne très envie de voir le film ! Très bel article =)
    Louise

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer