Comment lutter contre le harcèlement de rue ?


Découvrez nos idées pour lutter contre le harcèlement de rue mais aussi pour détecter les personnes victimes de harcèlement de rue.

Hello tout le monde,

Comment lutter contre le harcèlement de rue ? C’est ce dont nous allons parler aujourd’hui !
So, let’s go !

Comment lutter contre le harcèlement de rue ?

– Nous avons découvert dans un article précédent des témoignages de victimes de harcèlement de rue.
– Aujourd’hui, nous allons voir s’il est possible de détecter les personnes victimes de harcèlement de rue et comment lutter contre ce fléau. Ce sont deux points importants à mes yeux. En effet, je suis de celles qui pensent qu’avec des moyens de prévention et une prise de conscience, les choses pourraient certainement évoluer enfin !

Quelques idées.

– Pour ma part, je pense qu’une personne qui est draguée lourdement ou harcelée se remarque et nécessite d’être aidée. Peut-être devrions nous être tous plus attentifs aux autres afin de les aider davantage.
– A mon sens, il faudrait aussi que tout un chacun OSE davantage intervenir. Ce n’est pas évident parce que nous avons parfois peur de subir des violences de la part de l’agresseur. Pourtant, ne rien faire n’aide pas la victime…

Les actions de prévention.

– Concernant les actions de prévention à mener, il est évident qu’il faut parler de ce sujet bien trop tabou ! Faire des campagnes de sensibilisation me semble évident et important aussi bien via des spots publicitaires, des vidéos que des affiches dans les médias, dans la rue ou dans les transports en commun.
– Bien sûr, l’école a également un rôle à jouer en expliquant aux enfants pourquoi il ne faut pas harceler – mais aussi ce qu’est le harcèlement.

Découvrez nos idées pour lutter contre le harcèlement de rue mais aussi pour détecter les personnes victimes de harcèlement de rue.

Question : Selon, toi, comment détecter les personnes victimes de harcèlement de rue ? Comment savoir qu’il s’agit de harcèlement et non de drague ?

Audrey.

“Comme pour le harcèlement au travail, c’est un ressenti je pense. Certains vont essayer de parler et partent quand ils voient que l’on n’est pas intéressée. C’est totalement humain d’essayer de parler à quelqu’un qui nous plait.
Par contre quand les paroles sont déplacées (une fois on m’a dit : “T’es trop belle je te **** bien”) je considère ça comme du harcèlement. Tous les jours je suis de plus en plus déçue et énervée de voir que l’on ne peut plus porter de jupe sans que l’on ne se fasse siffler ou aborder de manière déplacée. Le pire c’est que des personnes sont capables de dire qu’on le cherche parce que l’on porte une jupe, et ça a le don de me mettre en rogne.
Le harcèlement de rue se voit quand on aperçoit quelqu’un qui ignore la personne qui lui parle en cherchant le regard de quelqu’un d’autre par exemple. Mais encore une fois dans une ville comme Paris (bien que je l’adore) où chacun trace son chemin et ne fait pas attention aux autres, cela reste compliqué”.

Charlotte.

“C’est pas toujours facile de repérer les victimes de harcèlement de rue. Souvent on reconnaît les personnes, le plus souvent des femmes, car elles sont mal à l’aise, elles essayent de s’éloigner d’une personne qui leur parle. Dans ces cas-là je demande discrètement à la personne si elle va bien, et s’il faut j’entame la conversation avec elle pour détourner l’attention du harceleur. Pour le moment ça a plutôt bien marché. Je l’ai fait dans la rue et en boîte aussi, c’est assez efficace. Après il y a des fois où c’est plus difficile à voir mais il faut écouter et jauger les situations“.

Découvrez nos idées pour lutter contre le harcèlement de rue mais aussi pour détecter les personnes victimes de harcèlement de rue.

Question : A ton avis, quelles sont les actions de prévention à mener pour éviter le harcèlement de rue ?

Audrey.

“Honnêtement je n’en ai aucune idée… Mais premièrement que l’on arrête de dénigrer les filles ou dire qu’elles le cherchent par rapport à leur tenue. On a tout de même le droit de s’habiller comme on veut sans pour autant se faire harceler. De plus en plus de mouvements se mettent en place ces derniers temps et peuvent aider à prendre conscience de ce qu’il se passe et à mettre en garde. Il serait aussi bien que l’on nous apprenne à réagir face à certaines situations dès l’adolescence selon les comportements des personnes”.

Charlotte.

“Les actions de prévention ça serait d’éduquer les enfants dès le plus jeune âge sur le sujet, de donner le pouvoir aux personnes autour d’intervenir, de leur donner des techniques pour soutenir les personnes harcelées dans la rue. Il y a un très bon guide comme ça, le projet crocodile. Après je pense aussi qu’il faut comprendre et renseigner sur les mécanismes du harcèlement de rue. C’est pas une question de beauté ou de vêtements, c’est une question de pouvoir. Un homme qui crie que t’es bonne depuis une voiture, il veut pas te draguer, il veut te faire comprendre que tu es là pour son plaisir. Il faut arrêter de croire que parce qu’on n’est pas une beauté ou un corps normé, on ne se fait pas harceler. Il y a des gens gros, minces, petits, grands, valides, handicapés, noirs, blancs, asiatiques, arabes etc. qui se font harceler. Et quand on est noir ou arabe, ça peut être un harcèlement avec une connotation raciste ou islamophobe. Il y a des degrés à tout ça”.

En bref. Comment lutter contre le harcèlement de rue ?

– Vous l’aurez compris, plusieurs actions de prévention et de sensibilisation pourraient être mises en place pour lutter contre le harcèlement de rue ! Mais être attentifs et regarder autour de soi est déjà une première étape qui peut réellement aider.
– En outre, respecter la liberté des femmes et les laisser se vêtir comme elles le souhaitent me semble aussi important à rappeler. En effet, bien souvent certaines femmes n’osent même plus porter une jupe ou une robe. Alors que les tenues qu’elles portent sont pourtant très descentes ! Eh oui, porter une jupe ou robe n’autorise pas une personne à être harcelée, vous ne trouvez pas ?

Découvrez nos idées pour lutter contre le harcèlement de rue mais aussi pour détecter les personnes victimes de harcèlement de rue.

Voilà pour aujourd’hui !
Je remercie encore vivement les 2 personnes qui ont bien voulu témoigner sur le blog !
J’espère sincèrement que cet article vous aura plu !
Si tel est le cas, n’hésitez pas à le commenter, à le liker, à le partager sur les réseaux sociaux et à épingler mes photos sur Pinterest !

ET VOUS :

  • Comment pensez-vous qu’il soit possible de lutter contre le harcèlement de rue ?
  • Avez-vous déjà été victimes de harcèlement de rue ?
  • Selon vous, quelles actions pourraient aider à lutter contre le harcèlement de rue ?

Je vous souhaite une belle journée, merci pour vos commentaires !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

66 commentaires sur “Comment lutter contre le harcèlement de rue ?

  1. Je rejoints ton avis qu’il faudrait davantage intervenir même si je reconnais que cela peut parfois être un véritable effort pour oser et qu’il faut aussi connaître des moyens pour le faire. Je trouve les conseils de Charlotte très pertinents. Merci pour cet article intéressant qui sensibilise sur un sujet de société très important et malheureusement encore d’actualité !

    • Coucou Emmanuelle,
      Effectivement c’est pas évident d’oser intervenir et on ne sait pas forcément comment faire aussi !
      Avec plaisir, il faut parler de ce sujet encore trop tabou je trouve 😉

  2. Coucou
    C’est quelque chose malheureusement très courant et avec ma fille, on en a encore été victime cet été… J’espère que les campagnes et les sanctions feront un peu réfléchir ces personnes qui se croient tout permis !
    Bisous

  3. Hello ma belle!
    Voilà un sujet qui est interessant et malheureusement de plus en plus présent! Cela m’est arrivé d’intervenir, sans réfléchir et au risque d’avoir des problèmes. Mais la manière irrespectueuse dont cette personne avait agi m’avait mise hors de moi! C’est compliqué car la peur d’oser prendre la défense est présente et je peux comprendre parfaitement. Moi je fonce! Quand une femme semble avoir besoin d’aide et que personne ne réagit autour, j’y vais. Ça me révolte!
    Merci vraiment de sensibiliser les personnes à travers ton article!
    Gros bisous
    Valérie

    • Hello ma toute belle,
      Oh j’admire ton courage, après il faut penser à toi aussi ! Certaines filles ont souligné que parfois juste un “salut, comment vas-tu ?” pouvait aider et ça me semble moins mettre en danger qu’une intervention plus rentre-dedans, je te le dis au cas où, ça peut toujours servir 😉
      Je t’envoie plein de bisous et je te félicite aussi car oser intervenir n’est pas simple ! Alors encore bravo <3

  4. Coucou,
    Je suis totalement en accord avec toi, il faudrait plus agir,
    Charlotte et audrey ont de bons conseils. Je trouve juste triste qu’en 2018 on est encore besoin de faire le point…

  5. C’est assez compliqué à l’heure actuelle de combattre le harcèlement de rue, les mentalités sont tellement étriquées à l’idée que si une femme est vêtue de manière féminine, elle le cherche forcément… En fait, les gens n’ont pas encore compris qu’on a besoin de l’approbation de personne …

    Oui j’ai été victime de harcèlement de rue, plus ou moins fort et plus ou moins violent, la dernière en date c’était dans le métro un monsieur avait beaucoup trop envie de se coller très fortement derrière moi, et vu ma tête, le gentil monsieur en face de moi lui a dit clairement “tu vas bouger ton cul de la demoiselle sinon je te fais la tête au carré” j’étais pas très bien en fait, parce que ce genre de scène c’est tous les jours, pour beaucoup de femmes et c’est lourd à force …

    J’essaye toujours au maximum de me mettre dans un coin dans le métro, un endroit ou je suis appuyé contre un siège ou une porte, bref un endroit ou personne ne peut se glisser derrière et ou je vois tout ce qui se passe …

    Il faut éduquer les hommes et les femmes, parce que les personnes qui critiquent le plus les femmes, sont les femmes elles mêmes, quand j’en entends balancer dans les transports “tu as vu comment elle est habillée ? On dirais une p***” et j’en passe des meilleurs.

    Eduquer les hommes en leur disant gentiment (ou non d’ailleurs) qu’un corps appartient avant tout à celui qui le porte, que non c’est non … Que si une demoiselle est gênée par une posture (je reviens à l’autre porc du métro) bah le mec il s’en va point …

    Mes idées sont confuses tellement le sujet me rends folle … Je ne suis pas capable en 2018 de me mettre en robe sans mon homme pour m’accompagner, ni de me mettre “féminine” parce que je ne sais jamais ce que le gens peuvent entreprendre …

    En 2018, on est quasiment toutes obligées de se “cacher” pour ne pas se faire emmerder et c’est triste vraiment.

    Mais voilà, je crois que je n’ai jamais écrit un pavé aussi énorme XD

    • Coucou ma jolie,
      Effectivement c’est pas évident. En réalité une femme est libre de s’habiller comme elle le souhaite et porter une jupe ne veut pas dire “vas-y harcèle-moi” mais probablement “c’est l’été et j’ai chaud” en plus XD
      Je suis tellement désolée de tout ce que tu me racontes, au moins quelqu’un est intervenu et ça c’est une aide précieuse ! Car j’ai aussi connu ça et personne ne bougeait le petit doigt…
      Comme tu le dis il faut éduquer les hommes comme les femmes car les femme sont très dures entre elles (je n’ai jamais compris pourquoi, à la recherche du corps photoshopé des magasines peut être ?!?).
      Je comprends ce que tu ressens et c’est vrai que je me sens toujours plus rassurée quand je ne suis pas seule le soir en robe, sinon en journée je le fais mais à Paris j’ai toujours des appréhensions. C’est tellement étrange car en province j’ai l’impression que ça passe tellement mieux ! Peut-être un problème lié aux grandes villes ?
      Je t’envoie plein de bisous et n’hésite pas à me MP si besoin surtout ok ? <3

  6. Voilà un sujet est intéressant mais surtout d’actualité !
    Bravo pour cet article !
    A bientôt, Marie

  7. Coucou !

    Tres bonne iniative ton article, vraiment super et je partage totalement ton avis, on devrais beaucoup plus intervenir,
    il faut que les choses changent !

    bisou

  8. Ne serait ce qu’un ” salut ça va ” à une personne qui se fait harceler dans la rue ça peut changer des choses !
    Je n’ai pas été victime de harcèlement lourd, mais les salut beauté, ça va jeune fille, ou les petits sifflements ca va cinq minutes…
    C’est bien d’en parler comme tu fais, c’est important !!

    • Coucou,
      Oui effectivement je pense que ça peut vraiment aider alors il faut y penser plus souvent 😉
      C’est vrai que ce style de remarques 50 fois par jour c’est lourd !

  9. Coucou.
    Je songe sérieusement à expliquer à mon fils, qu’une fille ça se respecte et qu’il y a des manières.
    Je suis d’accord, c’est une question d’éducation.
    Des bises

    • Coucou ma belle,
      Je suis certaine que tu lui transmets déjà de belles valeurs, je ne suis pas inquiète en tout cas car une belle personne transmet toujours de belles valeurs <3
      Plein de bisous !

  10. Très sympa ton article. Je n’ai jamais été faire à une personne subissant du harcèlement de rue, mais je pense que j’irais sans problème entamer la conversation afin de l’aider.

  11. C’est fou car je pense que toutes les femmes du monde ont déjà été confrontées à cela. Et c’est tellement malheureux et révoltant … Merci pour cet article.

  12. Coucou,

    C’est clair qu’il faudrait davantage que les gens interviennent quand ils sont témoins de ce genre de choses.
    Malheureusement, c’est encore trop peu le cas, les gens ont peur des représailles, ce qui est compréhensif.
    Je n’ai pas été confronté à ce genre de chose en tant que témoin pour le moment, mais je pense que même un simple “Oh salut, je t’avais pas vue, comment tu vas ?” Peu dissuader un frotteur par exemple.
    En tant que femme, il y a pleins de choses que je ne fais plus, comme sortir seule le soir, même pour promener ma chienne, car c’est un monde dangereux.

    Belle soirée,
    Laura – Bambins, Beauté et Futilité

    • Coucou Laura,
      Oui c’est totalement compréhensible je suis d’accord avec toi ! Parfois on aimerait aider mais on ne sait pas quoi faire, c’est pas évident ! Je trouve que c’est une bonne idée ton exemple en tout cas, je n’y aurais pas forcément mais ça peut aider je pense ^^
      Ohhh je suis désolée d’apprendre tout ça, j’espère qu’un jour tu pourras de nouveau te promener le soir seule si tu le souhaites !
      Gros bisous à toi !

  13. Coucou
    C’est un vaste sujet, j’avoue que je n’ai pas été concernée de près ou de loin avec mon entourage, peut-être car j’habite en campagne… Je trouve ça quand même désolant…
    Bisous !

  14. Coucou, merci pour ton article et aux filles pour leur témoignage. Tu sais à quel point ce sujet me touche. Des bisous

  15. C’est tellement fatiguant le harcèlement de rue! Quand je prenais le train pour aller en stage cet été parfois je tombais vraiment sur des lourdaud, heureusement ça n’est jamais allé trop loin! des bisous ma belle!

  16. Coucou, c’est vrai qu’on devrait plus réagir.
    Pour ma part je ne pense pas que j’arriverais à réagir, si je me balade en ville je suis forcément avec mes filles, et ma priorité est plutôt de les protéger en ne les traumatisant pas. Déjà que lorsqu’on me jette dans une piscine c’est un drame, alors là…
    Par contre que les personnes se sentant en danger n’hésite pas à se rapprocher des gens qui les entoure, ce serait avec plaisir que de rester avec elles jusqu’à ce qu’elles soient en sécurité.
    Pour ce qui est de l’éducation, j’apprends à mes filles à être tolérante et à ne pas se moquer des gens différents, et je dois avouer qu’elles excellent et je suis trop fière d’elles, pour l’instant à part leur dire de ne pas se moquer, si machin fait ça c’est peut être pas de sa faute, il a peut être un problème il est peut être triste,… mais pour l’instant je ne veux pas leur faire peur avec les prédateurs qui nous entoure.
    Désolé pour le pavé, on pourrait en discuter pendant les heures 😉

    • Coucou Lali,
      C’est très compliqué de réagir on est d’accord et tu as raison de ne pas vouloir traumatiser tes filles bien sûr ! C’est intéressant ce que tu dis car je crois que les victimes ne savent pas trop quoi faire alors qu’en se rapprochant de quelqu’un ça pourrait les aider également, c’est probable effectivement.
      Bravo à toi de transmettre de belles valeurs à tes filles ! Oui tu as raison, il y a un temps pour tout, il faut distiller les informations progressivement 😉
      Plein de bisous et merci pour ce pavé que j’ai adoré lire !

  17. J’aime tellement ces articles qui nous touchent toutes!! C’est courant et tellement aberrant que l’on n’en parle jamais assez! Il faudrait vraiment que les sanctions, les vraies pleuvent!! Il est grand temps que les choses évoluent!
    Bises

    • Hello ma belle,
      Oh merci beaucoup, je suis heureuse que tu aimes ce style d’articles ! <3 C'est clair qu'on n'en parle jamais assez et que les sanctions ne sont pas forcément efficaces malheureusement :/
      Plein de bisous <3

  18. Un sujet des plus importants et des plus intéressants dont on pourrait parler des heures ! Pour moi la base ce serait d’éduquer les garçons à être respectueux des femmes c’est honteux à notre époque qu’ils continuent de se comporter comme au moyen âge !
    Ensuite s’il y avait plus de solidarité ils auraient plus de mal à se permettre de faire des choses comme ça !
    Bisous ma belle

    • Coucou Aurélia,
      Je te rejoins à 200% sur l’éducation parce que clairement le respect c’est la base ! Et la solidarité c’est important aussi effectivement 🙂
      Des bisous à toi aussi et merci pour ton commentaire !

  19. Un article intéressant qui met en avant un sujet encore d’actualité. Avec les réseaux sociaux, les personnes prennent petit à petit conscience mais ce n’est pas suffisant. Je sais que depuis peu les policiers interviennent dans les écoles primaires pour sensibiliser au plut tôt les enfants.

    • Coucou,
      Oui comme tu le dis il y a une prise de conscience mais ça ne suffit pas encore malheureusement ! Oh c’est bien que les policiers interviennent dans les écoles, je l’ignorais mais c’est une belle initiative ! 🙂

  20. Ton article fait beaucoup réfléchir, et il faudrait le diffuser à grande échelle ! C’est monnaie courante pour les femmes de se faire importuner dans la rue. Voir encore ce type de comportement au XXIe siecle est aberrant, surtout dans le pays des droits de l’homme !

    • Coucou,
      Oh merci beaucoup, je suis très touchée par ton commentaire ! C’est clair que c’est pas normal de pouvoir importuner les femmes et de ne pas voir le problème en prime !
      Espérons que ça change !

  21. C’est quelque chose de très courant!
    Perso, j’ai très peur pour mes enfants plus tard…

  22. Oser intervenir, je pense que c’est important mais difficile, surtout quand on ne peut pas prévoir la réaction du harceleur. Et surtout mieux éduquer les gens au harcèlement. Tellement de personnes pensent encore que ce n’est “rien” d’em***der les gens comme ils le font. Eduquer et sensibiliser, je pense que c’est la clé pour que ça aille de mieux en mieux, même si ça risque d’être long et demander beaucoup de travail. Mais si on s’y met tous, on y arrivera

    • Hello ma belle,
      C’est vrai que c’est pas simple d’intervenir, on ne sait pas comment faire et quoi dire exactement…
      Je te rejoins totalement et je pense qu’éduquer et sensibiliser c’est la base !
      Plein de bisous <3

  23. Hello 🙂 Le harcèlement de rue est un sujet vaste et pas évident je trouve. Je t’avoue que personnellement, je n’ai jamais vu de harcèlement et je n’en ai jamais été victime (en même temps, je n’ai pas un physique qui fait qu’un homme aurait envie de m’accoster et aussi, je vis à la campagne et je vais très peu en ville (petite ville en plus)). Par contre, j’imagine que ça doit être compliqué dans les grosses agglomérations, dans les transports en commun où tout le monde est serré les uns contre les autres.
    C’est vraiment quelque chose qui me désole ça… Et les gens se croient vraiment sans permis.
    Je pense que la base reste tout de même l’éducation. Je n’ai pas d’enfants mais si j’en ai un jour, je pense que ce sera un axe très important.

    • Coucou ma belle,
      Je te rejoins totalement, c’est un sujet délicat et compliqué ! Je suis contente de savoir que tu n’as jamais eu de problèmes et tu as l’air toute mignonne soit dit en passant 😉
      Je pense aussi que l’éducation ça compte beaucoup ^^
      Des bisous <3

  24. je rejoins Audrey, ça peut être compliqué à Paris par exemple. Tellement de monde et pourtant si peu de solidarité ! Je trouve cela quand même dingue de ne pas pouvoir se mettre en jupe, robe, avoir un haut un peu décolleté sans être tout de suite sifflée et/ou insultée. On est en 2018 quoi !
    hier sur l’instagram de caroline receveur je crois, il y avait un texte à ce sujet. Il disait que si une fille venait vous tenir la main dans la rue, et qu’elle semblait apeurée, qu’il fallait la soutenir en continuant notre route avec elle, comme si de rien était. Je trouve l’idée belle, mais est-elle facile à appliquer ?
    Enfin, j’espère que les mentalités évolueront un jour. Ca ne me rassure pas pour mes propres filles …
    Bisous
    Elsa

    • Hello ma belle,
      Effectivement ce n’est pas facile d’intervenir, on ne sait pas trop quoi faire ni comment le faire pour ne pas avoir de problèmes. Mais c’est clair que c’est pas normal tout ça car comme tu le soulignes on est quand même en 2018 donc bon !
      Plein de bisous <3

  25. Coucou ma jolie !
    En effet la question du harcèlement est assez difficile à traiter. Petit à petit les choses avancent et on a mis en lumière que le harcèlement existait mais certains ne comprennent pas qu’il y a certaines limites à ne pas franchir 🙂 Bizoux ma belle

  26. coucou

    pas facile d’intervenir surtout quand les mecs sont en groupe.
    Une fois je suis intervenue dans le tram quand une collégienne se faisait harceler et le mec il captait pas qu il faisait du mal… Bref sujet pas facile mais c’est nécessaire d’en parler

    bisous

  27. journal d'une ronde astucieuse sur dit :

    hello, je pense comme toi qu’il devrait y avoir plus de sanction, mais malheureusement souvent les gens ont peur des représailles, et prendre les harceleurs sur le fait c’est très compliqué, mais c’est comme toutes les choses quotidiennes, la politesse etc…, il n’y a plus aucun respect envers qui que ce soit, comment faire je ne sais pas ?

    • Coucou,
      C’est clair que ce n’est pas évident de prendre les harceleurs sur le fait, je suis d’accord avec toi ! J’espère qu’à force d’en parler les choses finiront par changer en tout cas !

  28. Je n’ai pas eu de harcèlement de rue insistant mais des sifflements et des salut ma belle.
    Par contre je suis déjà venu à la rescousse d une personne…

  29. Ton article est vraiment super, on ne parle jamais assez de harcèlement selon moi, il faut vraiment que ça rentre dans la tête des jeunes que c’est MAL. Je pense qu’on a toutes vécues au moins une fois ce type de harcèlement et il faut vraiment que ça cesse… Bref merci pour ton article !

  30. Hello
    Super article bien complet
    Selon moi le principal c’est l’éducation tout simplement.
    XoXo

  31. Pfiou, la drague lourde dans la rue j’y ai droit tout les jours, et je ne te parle même pas des fois ou je sors shooté les photos du blog en ville! Je ne me laisse jamais faire, mais je suis pas à l’abris un jour de m’en prendre une ou d’avoir des soucis!

    • Coucou Charlotte,
      Oh je suis désolée pour toi, tu as bien raison de ne pas te laisser faire ! J’espère que les choses finiront par changer et que tu restes prudente surtout !

  32. Coucou ! Bravo pour cet article super intéressant.
    Le harcèlement de rue est bel et bien présent partout, et avoir les bons réflexes et en parler est un bon début pour que cela diminue.

    Des bisous!
    Estelle

  33. Coucou
    Je n’hésite pas à intervenir en me rapprochant de la personne visée et quand je suis victime, plus rarement au fil des années mais bon, ils y en a qui persistent, c’est souvent dans les transports, donc je me rapproche d’une famille ou d’une femme, mais tout cela est usant moralement, et je n’ai pas grand espoir pour le futur…
    Gros bisous ma belle

    • Hello ma belle,
      Tu as bien raison mais il faut faire attention à toi malgré tout, ce n’est pas évident en fait 😉 J’espère aussi que ça finira par changer à l’avenir !
      Plein de bisous <3

247 Partages
Enregistrer202
Partagez45
Tweetez