Jumelles, de Saskia Sarginson


Salut tout le monde,

Je reviens vers vous pour vous donner mon avis sur Jumelles, de Saskia Sarginson. J’en profite pour remercier vivement Livraddict et les éditions Marabooks pour l’envoi de ce livre !

1. Les informations techniques.

– Titre : Jumelles.
– Auteur : Saskia SARGINGSON.
– Éditions : Marabooks.
– Genre : drame, contemporain.
– Nombre de pages : 384 pages.
– Date de publication : juillet 2013.

2. L’histoire (quatrième de couverture).

« Isolte et Viola sont jumelles.

Inséparables dans leur enfance, elles sont aujourd’hui des adultes très différentes : Isolte est rédactrice dans un magazine de mode et partage la vie d’un photographe en vue ; Viola, détruite par l’anorexie, se consume peu à peu sur un lit d’hôpital. Les deux sœurs se parlent à peine. Pourquoi leurs chemins ont-ils pris des directions si différentes ? Quelle tragédie les a séparées ? Alors qu’elles tentent de démêler les fils du souvenir d’un été enfoui dans leur mémoire, les terribles secrets de leur passé remontent à la surface, menaçant de bouleverser leurs vies à jamais ».

JumellesCrédits photo.

3. Mon avis.

Je n’avais jamais entendu parler de cet auteur avant d’avoir ce livre entre les mains mais j’avais hâte de découvrir l’histoire. La quatrième de couverture donne envie de se plonger dans le roman rapidement.

Cette histoire relate en partie les vies d’Isolte et Viola. Elles sont jumelles. Élevées par leur mère puis par leur tante Hettie elles ont dû affronter de nombreuses épreuves au cours de leur existence. Leur mère est décédée une nuit sur la plage. Elle était alcoolique et s’était noyée. Comment vivre avec un tel fardeau et commencer une nouvelle vie ? Depuis ce jour-là, Isolte fait souvent des cauchemars la nuit. Elle aurait tant voulu sauver sa mère.

Les jumelles ont vécu avec leur mère en forêt jusqu’à l’âge de 12 ans. Elles avaient beau se ressembler comme deux gouttes d’eau, elles n’étaient pas tout à fait semblables.
Viola s’est toujours sentie plus enrobée que sa sœur. Elle se faisait traiter de « grosse » quand elle était petite. Isolte semblait plus sûre d’elle, elle savait toujours quoi faire. L’une effacée, l’autre avec un fort caractère, des caractères que tout oppose, et pourtant, un lien si fort et unique.
Les jumelles ont rapidement fait la connaissance de deux jumeaux nommés John et Michael. Eux aussi connaissent le lien particulier de la gémellité. J’aime beaucoup cette idée que je trouve intéressante et originale.

Les choses ont bien changé aujourd’hui puisque les jumelles habitent désormais à Londres. Elles ont eu dû mal à vivre leur vie séparément au début. Elles étaient par exemple habituées à partager le même lit, chose qui n’est plus possible désormais. Puis elles se sont éloignées progressivement.
Isolte semble avoir eu la force de caractère nécessaire pour s’en sortir. Elle fréquente Ben depuis un bon moment. C’est un photographe plutôt connu dans son milieu. Ils sont bien ensemble. Pourtant, lorsqu’elle perd son travail, elle a un mal fou à le dire à Ben. Elle parvient à s’ouvrir à lui peu à peu et leur relation n’en n’est que plus belle.
Viola quant à elle a rencontré plus de difficultés à s’intégrer dans sa nouvelle vie. Elle a tellement maigri qu’elle a fini par se retrouver à l’hôpital. Elle est anorexique. C’est déjà sa troisième hospitalisation. Pourtant, elle ne semble pas avoir le déclic qui lui donnerait envie de guérir. Elle refuse de s’alimenter et ne semble pas vouloir de liquide lui donnant des calories. « L’hôpital est un autre monde. Le temps y est différent, les heures se traînent lentement dans un espace sans climat » (page 20).
Viola est dans cet état depuis qu’elle est venue s’installer à Londres. Elle est comme hantée par de vieux démons. Elle n’arrive pas à oublier les jumeaux. Elle est encore amoureuse. « J’avais le sentiment que le monde avait eu une absence, perdu sa consistance et s’était effondré » (page 75).

J’ai beaucoup apprécié cette histoire. Je l’ai trouvée captivante et passionnante. Les jumeaux ont en effet des relations bien particulières.
Les personnages sont bien campés mais je suis parfois restée un peu sur ma faim et j’aurais bien aimé en savoir plus. Je me suis néanmoins sentie assez proche des jumelles. J’ai partagé leurs doutes, leurs craintes et les problèmes qu’elles ont pu rencontrer.
Quand Isolte retourne sur les lieux de son enfance, elle se livre davantage au lecteur. J’ai été très touchée par la description des lieux et de ses émotions. Je l’ai sentie troublée, parfois apeurée aussi. Elle retrouve John l’un des deux jumeaux mais ce qu’il est devenu fait peine à voir. Il est prisonnier parce qu’il a tué son propre frère jumeau, Michael. C’était un accident, ils étaient ivres tous les deux. Isolte est bouleversée par cette révélation.
C’est un roman un peu triste, poignant, qui met face à des réalités de la vie bien compliquées comme la maladie ou l’alcool. Ce livre parle – entre autres – de l’anorexie, une maladie qui enlève encore beaucoup trop de personnes. Le lecteur peut comprendre le mal être qui ronge Viola au fil des pages.

Cependant, j’ai eu un peu de mal à suivre tous les flash-back présents dans le roman. Il manque à mon sens des liens pour que l’histoire soit plus claire. J’ai eu le sentiment de me perdre en route et j’ai parfois dû revenir quelques pages en arrière pour m’assurer d’avoir bien saisi le bon déroulement de l’histoire. Peut-être qu’avec des titres explicitant les retours en arrière je n’aurais pas eu cette sensation.
J’espérais aussi une fin plus surprenante, plus grandiose. Je m’attendais à un suspens haletant jusqu’au bout alors que la fin était assez abrupte, rude et brutale. Elle n’était pas très claire non plus d’ailleurs, malheureusement.
Si j’ai apprécié l’histoire de ce roman, la fin m’a laissé néanmoins un goût d’inachevé. Je vous le conseille vivement pour les relations entre jumeaux qui sont si particulières mais j’ignore si la fin vous plaira.

4. En bref.

Je suis ravie d’avoir pu découvrir un nouvel auteur et je ne manquerais pas de jeter un œil à ses autres romans à l’occasion.
J’ai apprécié l’histoire du roman bien que le livre ne soit pas parfait à mes yeux.

Voilà pour aujourd’hui !
J’espère que cet article vous aura plu !

~~ Et vous, avez-vous déjà lu ce livre ?
~~ Si oui, qu’en pensez-vous ?
~~ Si non, pourrait-il vous tenter ?
~~ Appréciez-vous les histoires avec des jumelles ?

Je vous souhaite une bonne après-demain, merci de me suivre !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Jumelles, de Saskia Sarginson

  1. Je note le titre, je sens qu’il pourrait me plaire 🙂

  2. Je découvre l’auteur, merci 🙂
    Bisous

  3. J’adore, en général, les histoires avec des jumelles !

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer