Comment lutter contre le harcèlement scolaire ? Nos réflexions !

Comment lutter contre le harcèlement scolaire ? Nos réflexions !


Découvrez nos idées d’actions de prévention à mener pour lutter contre le harcèlement scolaire !

Salut tout le monde,

Je vous retrouve aujourd’hui pour le troisième et dernier article consacré au harcèlement scolaire. Cette fois-ci, j’avais très envie d’aborder avec vous la thématique des actions de prévention à mener pour lutter contre le harcèlement scolaire.
So, let’s go !

L’éducation, c’est la base.

Le véritable problème à mon sens, c’est que beaucoup de personnes oublient le rôle des parents dans toutes les histoires de harcèlement scolaire. En effet, un enfant qui va harceler un autre enfant semble ne va pas toujours avoir conscience du mal qu’il cause autour de lui… Or, n’est-ce pas aux parents d’attirer l’attention de leurs enfants sur ce point ? Certes, ce n’est pas toujours suffisant, mais pour certains parents « ce ne sont que des histoires de gamins » une fois de plus…

Découvrez nos idées d’actions de prévention à mener pour lutter contre le harcèlement scolaire !

Le rôle des enseignants.

Bien sûr, les enseignants ont aussi un rôle important dans le problème du harcèlement scolaire ! Je n’ai d’ailleurs jamais compris que certains banalisent ce problème… qui peut parfois mener jusqu’au suicide, je le rappelle !
J’ai donc souhaité interroger les personnes victimes de harcèlement scolaire à ce sujet. Je leur laisse la parole ci-dessous !

Découvrez nos idées d’actions de prévention à mener pour lutter contre le harcèlement scolaire !

Question 3 : A ton avis, quelles sont les actions de prévention à mener pour éviter le harcèlement scolaire ?

Novafab.

“La communication c’est le plus important !! Il faut en parler aux enfants à l’école, très tôt, les parents devraient être plus à l’écoute de leurs enfants, poser des questions sur ce qu’il se passe à l’école ou même autre part…

“Les professeurs ont aussi un rôle capital”.

Les professeurs ont aussi un rôle capital, ils sont parfois témoins de faits parfois violents entre les enfants, ils ont la possibilité d’en parler aux parents, c’est le lien direct entre l’école et les parents mis à part l’enfant. Il faudrait peut-être qu’il y ait un suivi, un professeur ou une assistante sociale, une personne de confiance qui s’occuperait de voir chaque enfant chaque mois, qui s’intéresserait à eux, les enfants pourraient peut-être se confier plus facilement sur leurs problèmes à l’école, cela pourrait peut-être éviter de nombreux suicides d’enfants ou d’adolescents se sentant seuls et incapables d’encaisser davantage”.

Mathilde.

“Pour éviter le harcèlement scolaire, il faut en parler dès le début de l’année scolaire au sein de toutes les classes et pendant toute l’année. Former les profs et infirmiers scolaire pour qu’ils le détectent assez tôt et qu’ils en parlent. Il faut aussi sensibiliser les jeunes pour leur faire comprendre que c’est mal”.

Cécile.

“En tant que parent, il est essentiel de se mettre en relation avec le chef de l’établissement et le corps enseignant. Des enfants harcelés peuvent vraiment être détruits. Aujourd’hui, cela est encore bien différent des années 2000 : les réseaux sociaux sont arrivés et ne cessent de croître. C’est devenu un fléau qui tue ! Oui, nos ados se tuent pour de telles conneries !

“Enseigner la différence”.

Je pense qu’il est essentiel dès le plus jeune âge d’enseigner la différence. Nous sommes tous différents et uniques et c’est bien ça qui fait notre force et non notre faiblesse. Être différent, ce n’est pas être faible OU NUL. Cela doit être enseigné dès la maternelle. Bien sûr, à chaque âge de façon appropriée. Il faut intégrer la différence aux programmes scolaires.

Découvrez nos idées d’actions de prévention à mener pour lutter contre le harcèlement scolaire !Crédits photo.

“Le respect d’autrui est l’une des bases dans la vie au quotidien”.

De même, il faut démontrer au fil des apprentissages que le respect d’autrui est l’une des bases dans la vie au quotidien. Respecter ses parents, c’est bien mais respecter les camarades, les professeurs et les adultes c’est ça la base de tout. L’école n’est pas là pour éduquer nos enfants mais les accompagner, il faut que les parents fassent leur rôle de parent et s’ils ont besoin, l’école les épaulera. Néanmoins, il ne faut pas prendre le problème l’envers.
De même, il faut inviter l’enfant (qui deviendra ado) à être sociable, à partager, à donner. Il faut avoir des camarades. En donnant, on reçoit. Aujourd’hui, je suis une jeune maman de deux enfants et je fais très attention à leurs relations. En effet, on se construit dès la maternelle voire même avant.

Découvrez nos idées d’actions de prévention à mener pour lutter contre le harcèlement scolaire !

“Il faut aussi sanctionner si besoin”.

Il faut combattre le harcèlement en éduquant et en prévenant. Cependant, cela ne suffit pas. Il faut aussi sanctionner si besoin. Je suis pour la sanction ! Oui, un enfant harceleur ne doit pas se sentir tout puissant ! Il faut le recadrer !
Si le harcèlement est bien là, vous pouvez inviter votre enfant à contacter le numéro d’urgence prévu à cet effet. Il parlera à une personne extérieure. Il est important que l’enfant ou la jeune personne se sente en sécurité. Il serait intéressant de plancher sur la création d’un local ou d’un lieu adapté pour recevoir les enfants et adolescents en difficulté au sein de chaque établissement scolaire”.

Découvrez nos idées d’actions de prévention à mener pour lutter contre le harcèlement scolaire !

Charlotte.

“La formation des enseignants et expliquer aux enfants quels sont les signes de harcèlement et surtout les types de pratique. Pour que les enfants qui voudraient harceler n’aient pas d’excuses. Former les parents etc. et trouver des actions de “punition” adaptées. Il faut aussi donner un accès facile à du personnel psychologue/psychiatre pour soutenir les enfants harcelés”.

Témoignage anonyme.

“Franchement je sais pas puisqu’il y a déjà au programme des cours civiques sur la différence.
Je reste persuadé que c’est l’éducation à la maison qui doit être une priorité. Car quand l’enfant rentre chez lui et qu’il entend ses parents critiquer les autres, c’est pas un cours à l’école qui va changer quelque chose.
Peut être aborder ce sujet sous forme théâtrale en primaire et sous forme de création de clip au collège, lycée.
La formation des enseignants est aussi à faire”.

En bref. Comment lutter contre le harcèlement scolaire ? Nos réflexions !

Je ne détiens pas la vérité absolue au sujet du harcèlement scolaire, mais je pense – comme les personnes qui ont bien voulu témoigner sur le blog – que la clef reste avant tout la communication. Mais ce n’est pas suffisant ! Il convient également de former le corps enseignant à ce problème, sinon, comment les enseignants pourraient-ils aider à lutter contre le harcèlement scolaire ?

Le rôle de parents.

Cependant, le rôle des parents n’est pas non plus négligeable puisque ce sont eux qui éduquent leurs enfants. Aussi, s’ils enseignent à leurs enfants des valeurs essentielles comme la tolérance, le respect d’autrui, la communication et la non-violence, ce devrait faciliter la lutte contre le harcèlement scolaire !

Découvrez nos idées d’actions de prévention à mener pour lutter contre le harcèlement scolaire !

Des structures adaptées.

En outre, je rejoins à 200% ce qui a été dit et je pense également qu’il faudrait créer des structures adaptées pour que les enfants ou les adolescents puissent venir se confier à des adultes. Pourquoi pas une structure locale en dehors de l’établissement scolaire ? Ainsi, la victime n’aura pas peur d’être vue par un camarade de classe ? A méditer…

Découvrez nos idées d’actions de prévention à mener pour lutter contre le harcèlement scolaire !

Voilà pour aujourd’hui !
Je remercie vivement toutes les personnes qui ont bien voulu témoigner une fois de plus !
J’espère que cet article aura pu vous intéresser !
Si tel est le cas, n’hésitez pas à le commenter, à le liker, à le partager sur les réseaux sociaux et à épingler mes photos sur Pinterest !

ET VOUS :

  • Comment pensez-vous qu’il faille sensibiliser au problème du harcèlement scolaire ?
  • Pensez-vous – vous aussi – que les parents et les enseignants ont un rôle important dans ce fléau qu’est le harcèlement scolaire ?
  • A vos yeux, l’idée de créer une structure pour accueillir les enfants et adolescents victimes de harcèlement scolaire est-elle pertinente ?

Je vous souhaite une belle journée, merci de me suivre !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

73 commentaires sur “Comment lutter contre le harcèlement scolaire ? Nos réflexions !

  1. coucou

    c’est sur que l’éducation c est la base mais quand on est face à des parents qui ont eux aussi des préjugés absurdes ce n’est pas facile…
    pour la structure adaptée je ne sais pas… Je suis une ancienne harcelée aussi et je n ai jamais osé dire ce qu il se passait…

    • Coucou ma belle,
      Oui c’est pas évident malheureusement ! Mais j’espère qu’à force d’en parler on finira par trouver des solutions !
      Oh je suis tellement désolée pour toi, j’espère que tu vas mieux aujourd’hui <3

  2. Coucou ma belle,

    C’est un sujet très délicat, et pour te dire ma grande peur et d’avoir des enfants qui se fassent par la suite harceler à l’école, ça fait peur !
    je ne sais pas trop quelle solution est la meilleure, mais il est sur que d’en parler est primordiale, car c’est souvent le silence qui nourrit harcèlement.
    Ton article est très bien, j’espère que ça pourra en aider 😉
    pleins de bisous ma douce

    • Hello ma jolie,
      Je comprends totalement ! Oui on est d’accord, il faut en parler car se murer dans le silence peut se comprendre mais ne permet pas d’avancer malheureusement.
      Merci beaucoup, je t’envoie plein de bisous ! <3

  3. Coucou ma belle,

    C’est un sujet très sensible et comme tu le sais, je fais très attention à ça surtout depuis que ma fille aînée est au collège.
    Je suis pour la création d’un local ou d’un lieu adapté pour recevoir les enfants et adolescents en difficulté au sein de chaque établissement scolaire. Je pense que c’est important que l’enfant sache qu’il n’est pas seul et qu’il peut trouver du soutien.

    Récemment, c’est ma cadette qui est venue me voir car elle se faisait harceler par des garçons de sa classe. J’ai apprécié que la directrice est pris en charge le problème rapidement même si pour moi, ces petits qui ont fait du mal à ma fille n’ont pas été puni. Leur dire que ce n’est pas bien cela ne suffit pas surtout quand ce sont des récidivistes.

    Des bisous

    • Hello ma belle,
      Je suis bien d’accord avec toi, encore faut-il avoir assez de moyens, mais ce devrait être priorité si ça peut aider les enfants et adolescents ^^
      Oh je suis désolée pour ta cadette, j’espère qu’elle va mieux aujourd’hui ! Par contre je ne comprends pas pourquoi les petits n’ont pas été punis, dans ces conditions ils vont peut être songer à recommencer… Je ne comprends pas la logique et je trouve ça désolant et révoltant aussi !
      Je t’envoie de gros bisous <3

  4. Pour ma part, je me suis rarement sentie écoutée, comprise et aidée quand ça m’est arrivé. Les professeurs faisaient semblant de ne rien voir, la directrice prenait les choses à la lègère… C’est là que l’enfant peut sombrer définitivement s’il ne se sent pas soutenu par les adultes qui l’entourent, le corps enseignant et éducatif. Et tout comme toi je suis pour la sanction.

    • Coucou Élodie,
      Je comprends totalement, je pense qu’il faut sanctionner que le personnel soit formé à de tels cas également…
      Plein de bisous à toi <3

  5. Coucou ma jolie! Moi je dis que c’est aux parents et aussi aux profs d’expliquer cela aux gamins! Bien leurs dire et leurs faire comprendre qu’il faut en parler de suite et ne pas attendre même si c’est dure! En tout cas bravo pour ces témoignages et d’en parler encore!

  6. C’est un sujet très grave qui me fait un peu peur pour ma fille. Elle est du genre à écouter ses copains/copines. La dernière fois elle a apporter du slime à la maison… Le soir elle avait une commande pour en faire à 6 camarades…Bon finalement elle leur a dit qu’elle n’a pas eu le temps de les faire et au final n’en n’a pas fait…

    • Coucou la belle,
      Tant qu’elle communique à la maison ça devrait aller non ? Je comprends totalement ton inquiétude, c’est pas évident, on pas bien armé face à ce fléau qu’est le harcèlement malheureusement alors j’espère que les choses vont finir par changer !
      Gros bisous 🙂

  7. Coucou

    En parler est primordial mais encore faut-il trouver une oreille attentive! Combien de fois ai-je entendu: ce ne sont que des histoires d’enfant? c’est une broutille? Tant que la prise de conscience que justement ces broutilles, ces histoires d’enfant peuvent détruire un autre enfant ne sera pas actée, je crains qu’aucune mesure adaptée ne soit prise.
    Je pense qu’un lieu d’accueil au sein de chaque école avec des personnes formées à cela pourrait être une première solution.
    Côté parents, j’avoue que je ne vois pas trop comment gérer cela car il y aura tjs des personnes pour dire que ce n’est rien…
    Côté enseignants et direction des écoles, je pense qu’il faut mieux les former à ce sujet afin qu’ils puissent être à même de réagir si cela se présente.
    Avec ma fille, on parle souvent de l’école et je lui dis toujours que si quoique ce soit la blesse d’une manière ou d’une autre, elle doit m’en parler ou à son papa. Je n’ai pas envie qu’elle subisse cela

    • Hello,
      Ahah je vois qu’on a parfois entendu des discours similaires et je trouve ça honteux !
      C’est une bonne idée ce que tu proposes, je la trouve pertinent en tout cas 🙂
      Tu as entièrement raison et en communiquant un maximum avec ta fille tout devrait bien se passer !
      Des bisous à toi 😉

  8. Coucou je ne suis pas vraiment concernée par ce problème, je n’ai jamais été vraiment confrontée bien que les moqueries aient toujours été présentes, je serais pour le port d’un uniforme en classe, comme cela tout le monde a la même enseigne, comme dans les autres pays en fait

    • Hello ma belle,
      Rien que les moqueries ce n’est pas normal je trouve parce que ça peut enlever toute confiance en soi…
      Perso je n’aime pas l’idée de l’uniforme puisque les habits permettent d’exprimer sa personnalité, bien sûr, tant que les vêtements choisis sont décents et qu’ils restent dans les règles de la laïcité présente dans le système scolaire français 🙂 Mais je comprends ton point de vue, cela dit je ne suis pas certaine que ça enlève tous les problèmes de harcèlement pour autant ^^
      Des bisous !

  9. Je pense que chacun devrait être plus rigoureux. En tant que parents, il est important d’expliquer à son enfant l’altruisme. Moi c’est quelque chose que je tiens particulièrement à enseigner à mes filles. En tant que prof, il est aussi important de surveiller ses élèves. On peut voir des signes je pense. Et peut être qu’une formation ne serait pas de trop pour eux, ainsi qu’une journée consacré au harcèlement scolaire pour les élèves.
    Enfin moi, c’est vraiment quelque chose qui me dépasse. Toute cette méchanceté gratuite … Les enfants et les ados peuvent être tellement méchants entre eux !
    Bisous
    Elsa

    • Hello ma jolie,
      Tu as entièrement raison, si chacun faisait son maximum ça limiterait déjà les problèmes je pense ^^
      Tu as bien raison d’enseigner l’altruisme à tes filles, d’autant plus que ce n’est pas si courant si tu veux mon avis 😉
      Plein de bisous à toi et bravo de prendre ton rôle autant à cœur <3

  10. C’est un sujet très intéressant dont tu parles dans ton article. Sujet actuel et dont on devrait prendre plus conscience. Je n’ai pas encore d’enfants, mais c’est une période que j’appréhende déjà. Tes conseils sont importants et permettent d’être un peu plus prévoyants!

    • Hello,
      Je suis ravie que ma série d’articles sur le harcèlement scolaire te plaise et encore plus heureuse qu’elle puisse être utile ! Merci beaucoup pour ton petit mot !
      Gros bisous 🙂

  11. Hello ma belle !
    Je pense que les profs tout comme les parents doivent être formés ou alertés à comprendre et connaitre les signes de harcèlement. Ce n’est pas toujours évident à déceler parce que selon l’âge ils en ont honte et le cache…
    Bizoux et merci pour cet article très intéressant <3

    • Coucou ma belle,
      Je suis d’accord avec toi car il n’est pas toujours évident de percevoir les signes, c’est aussi ça le problème ^^
      Je t’envoie plein de bisous <3

  12. Hello ma belle !
    Je suis d’accord sur le fait que l’éducation à la maison est très important ! Tout comme la sensibilisation des enseignants !
    Une structure pour accueillir les enfants victimes d’harcèlement scolaire peut être vraiment utile je trouve !!
    Bisous <3

    • Hello ma jolie,
      Je suis contente de voir que les idées évoquées te séduisent et que tu penses – comme nous – qu’elles pourraient certainement aider un peu 🙂
      Je t’envoie plein de bisous <3

  13. Comme tu le dis si bien, il faut que les enfants soient “éduqués” et c’est ICI le gros problème… J’ai l’impression que beaucoup de parents délaissent leur vrai rôle pour être des “parents amis” car c’est plus coool mais ce n’est pas aider les enfants. Ils sont besoins de structure et de barrières. Bref, c’est un sujet bien sensible car qui m’irrissent facilement le poil….

    • Coucou,
      Je te rejoins totalement sur le fait qu’un enfant a besoin d’un cadre, après cela dit certains “parents amis” parviennent à bien éduquer leurs enfants, je pense que tant que les valeurs essentielles sont transmises, c’est le plus important puisque ça permet d’éviter des problèmes et de sensibiliser au “bien” et au “mal”.
      Des bisous 🙂

  14. Encore un super article ma belle. très instructif
    Je pense que le harcèlement scolaire peut être réellement dangereux et la lutter contre est un super combat. bisous

  15. rien que ton titre me fait peur ! comment l’eviter comment l’envisager. ma chipie n’a que 5 ans et je n’ose meme pas l’envisager ni l’imaginer. Un sujet si tabou je pense encore . et tetllement d’actualité j’ai l’impression. merci pour ton article

    • Coucou,
      Ta puce est encore jeune et si tu communiques un maximum avec elle ça devrait aller, puis comme tu es vigilante ça te permettra de voir aussi si jamais elle change de comportement ou pas un jour ou l’autre 🙂
      Des bisous et avec plaisir pour l’article !

  16. Je pense que le rôle des parents est très important. Maintenant ils sont tendance à déléguer ce rôle à l’école faute de temps ou d’envie. LEs enfants sont pourtant conditionnés par les adultes!
    Bisettes

    • Hello ma belle,
      C’est vrai que ça peut arriver et c’est embêtant parce que parents ET enseignants ont un rôle à jouer dans l’éducation des enfants je pense ^^
      Des bisous et merci pour ton commentaire, ça me fait très plaisir 🙂

  17. Encore un super article qui résume bien la problématique 🙂
    Bisous

  18. Coucou
    Je pense qu’on est tous d’accord pour dire que la communication est la base de tout et l’éducation aussi. Malheureusement, il y a des parents totalement dépassés par leur enfant ou d’autres qui sont tout simplement indifférents ou qui n’ont pas les capacités pour les amener à devenir des enfants respectueux de leur entourage.
    Hier encore dans le métro, j’ai vu une très jeune mère de famille et je peux te dire que son comportement vis à vis de ses deux enfants en bas âge (2 ans et 3 ans environ) expliquerait que ces derniers deviennent violents envers les autres plus tard. En effet, sa seule réponse était la violence verbale et une certaine banalisation de la violence physique (la petite s’est pris deux claques juste parce qu’elle bougeait dans sa poussette…). Ce sont de type de comportements qui amènent certains enfants à devenir harceleur plus tard…

    • Coucou Natie,
      Oui effectivement, la communication est le base de l’éducation, je te rejoins à 200% sur ce point !
      Le problème c’est qu’il n’y a pas d’école pour “futurs parents” ou pour “parents”, du coup c’est compliqué de savoir ce que chacun enseigne à ses enfants. Pourtant je crois réellement que ça peut tout changer :/
      Ce que tu me racontes ne laisse rien présager de bon effectivement :/
      Je t’envoie plein de bisous <3

  19. Le harcèlement scolaire est un vrai fléau.. Je suis une ancienne harcelée, qui s’est vengé 🙂 j’ai fait exactement tout ce que les autres ne pouvait pas faire dans leur vie! Dès que j’ai pu j’ai quitté ma ville natale pour Paris, j’ai voyagé, j’ai un job de folie et du coup aujourd’hui ils sont un peu blasé 🙂 Oui j’ai quelques contact avec certain 🙂

    Du coup clairement je pense qu’il faut en parler, mais en temps c’est tellement compliqué parce que tu ne seras pas en sécurité tout le temps..

    • Coucou,
      Oh je suis désolée pour toi, j’espère que tu vas mieux aujourd’hui !
      C’est sûr que c’est pas évident d’en parler, pourtant je ne vois pas d’autres solutions pour avancer, qu’en dis-tu ?
      Des bisous 🙂

  20. Un excellent article ma belle qui est de plus, très utile. Passe un excellent we ensoleillé. Je t’embrasse bien fort.

  21. Hello ma belle!
    C’est très intéressant car ce n’est pas simple. Je suis d’accord avec l’ensemble des idées proposées et je serai aussi plutôt convaincue qu’une structure en dehors de l’école serait une excellente proposition et réponse à ce gros problème. Cela permettrait aux victimes de pouvoir en parler plus librement que dans un cadre scolaire… C’est une très bonne piste. Et, évidemment l’éducation qui personnellement je trouve de moins en moins présente. Beaucoup de parents ont tendance à oublier leur devoir de transmission de valeurs en pensant que c’est à l’école de le faire… L’école n’éduque pas mais accompagne comme le dit une des intervenantes… Et renforce aussi les acquis et les liens sociaux. Mais elle ne se substitue pas à l’éducation des parents qui ont un rôle majeur. Moi qui suis en contact avec les élèves, je peux constater malheureusement un certain abandon du statut de parent, ils sont souvent livrés à eux-mêmes sans repères éducatifs et ils répondent souvent par une certaine violence. Et, beaucoup de profs aussi banalisent pour ne pas voir l’ampleur du problème car ils ne sont pas formés ou par manque d’intérêt aussi. Moi-même je n’ai pas reçu de formation adequate pour apprehender cela. Mais, je privilégie la communication! C’est très important. Heureusement que là où je travaille, je n’ai pas eu vent de harcèlement jusqu’à présent. Par contre, dans certains établissements à Genève, il y aurait une hausse de ce type de violences contre les élèves mais aussi contre les professeurs. Je suis de très près l’actualité car ce serait l’enfer! Des élèves se feraient frapper et harceler et rien est fait pour le moment… Je crois qu’il y a une certaine impuissance face à cela. Cela me fait peur!
    Bravo pour toute cette série d’articles sur ce sujet inquiétant. Cela me touche beaucoup non seulement en tant que parent mais aussi en tant que prof. J’espère que des solutions concrètes seront mises en place pour endiguer ce phénomène.
    Plein de bisous!!!!
    Valérie

    • Hello ma toute belle,
      Merci beaucoup ! C’est clair que c’est tout sauf simple malheureusement ! Oui je pense aussi qu’un cadre en dehors de l’école pourrait être un plus.
      Après c’est vraiment triste d’avoir des enfants et de ne pas leur transmettre de valeurs alors que c’est un peu la base je trouve…
      En tout cas, ce que tu me racontes fait froid dans le dos et je te souhaite de ne jamais connaître ça ! Je comprends totalement tes craintes !
      Plein de bisous à toi ma jolie <3

  22. Chaque jour j’apprend à ma fille le respect, et j’espère qu’elle suivra le bon chemin, c’est ce qu’on espère tous pour nos enfants

  23. Hello ! Ton article est vraiment bien, le harcèlement est un sujet très important et on en parle jamais assez. Encore hier je regarderais le film Wonder et la situation de harcèlement est heureusement très bien gérée par le corps enseignant… Malheureusement ce n’est pas toujours le cas. Il est vraiment important que les enseignants soient à l’écoute mais aussi que les parents communiquent un maximum là dessus !

    • Coucou Julia,
      Oh merci beaucoup, ton petit mot me touche beaucoup !
      Je suis entièrement d’accord avec toi en tout cas, il faut que les enseignants + les parents œuvrent ensemble pour lutter contre ce fléau ^^

  24. Coucou en parler oui, j’ai eu la chance ado d’avoir une maman très ouverte j’ai pu très vite lui dire ce qu’il n’allait pas (elle a senti mon mal-être), mais ce n’est pas évident pour tout le monde. Mes enfants sont encore petits, mais je commence à en parler parce que le harcèlement peut venir très rapidement et c’est important de poser les mots!

    Je suis pour en parler, ceux qui ont été harcelé à l’école devrait venir en classe pour discuter pour partager ce fléau beaucoup ne se rendent pas compte de l’impact que cela peut réellement avoir dans la vie (le plus fort, le plus faible), un jour ou l’autre tout le monde peut être touché!

    Les enfants peuvent être très cruel et ça il faut vraiment bien les entourer, il y a encore beaucoup de choses à faire et surtout que l’école ne banalise plus, peut importe le degré du harcèlement on doit le prendre au sérieux, c’est tellement important pour un enfant harcelé de se sentir en confiance de se dire on me croit!

    • Hello Sophie,
      Je trouve aussi que c’est une bonne idée de faire témoigner d’anciens harcelés, je ne sais pas si ça se ferait facilement si certains ont encore honte, mais c’est une bonne idée à mes yeux 🙂
      Je te rejoins totalement sur le fait qu’un enfant harcelé peut aller très mal et perdre confiance en lui !
      Je ne doute pas que tout ira bien avec tes enfants car tu es sensibilisée au problème <3

  25. Coucou ma belle! Ce sont de très bons conseils, et je suis d’accord, la base c’est l’éducation ! Et il faut que les parents osent en parler à leurs enfants aussi! des bisous ma douce <3

    • Hello ma jolie,
      Je te rejoins totalement, l’éducation c’est hyper important mais il faut aussi oser parler et ça c’est compliqué malheureusement ^^
      Je t’envoie plein de bisous <3

  26. J’ai bossé en structure scolaire en tant qu’assistante d’éducation, en école primaire pour être plus précise, et tout commence de là. La plupart du temps, ces enfants, qui harcèlent les autres, n’ont pas un noyau familial soudé. Il reproduisent ce qu’ils voient, subissent… Après il y a ceux qui ont ce comportement naturellement. C’est différent mais le mal qui infligent aux autres reste le même.
    Le corps enseignant et même des surveillants, laissent passer ce genre de choses. “Ce n’est pas grave” ou encore “Ce sont juste des jeux d’enfants…”. Cela m’avait choquée d’entendre ce genre de choses! J’ai vu un enfant se faire humilier, secouer, j’avais prévenu la maman pour qu’elle soit au courant et qu’elle puisse percer l’abcès avec son fils. Je pense que les enfants n’avaient peut-être pas conscience du mal qu’il faisaient! Je ne comprends pas que l’on puisse laisser faire les choses sans intervenir. C’est un sujet grave et je te remercie d’en parler pour que certains parents puissent prendre conscience que ce mal d’enfant pourrit la vie de certains jusqu’à malheureusement penser au suicide.
    Ces mots que j’écris me donnent les larmes aux yeux, car nous avons un droit de sécurité et de protection sur ces jeunes personnes! Que nous soyons parents ou pas!

    • Coucou,
      Je suis choquée également de lire ce que tu me racontes ! Ce n’est clairement pas normal car il ne s’agit pas que de jeux d’enfants, loin de là malheureusement… Et se faire humilier et secouer ne devrait pas être permis !
      Merci d’avoir témoigné ici en tout cas et j’espère que ça va toi aujourd’hui ? Des bisous 🙂

  27. C’est triste à dire, mais je trouve que les parents ont aussi leur part de responsabilité. J’ai toujours été assez proche de ma mère pour lui partager ce qui m’arrivait à l´ecole. Si les parents ne sont pas à l´écoute on part un gros moyen de prévention selon moi…

    • Hello la belle,
      C’est vrai qu’il faut que les parents soient à l’écoute mais ce n’est pas si simple car souvent les victimes ont honte et n’osent pas parler…

  28. j’ai lu 2 supers livres sur ce domaine : six contre un de cécile alix, et p’tit gros de benoit grelaud : je pense qu’ils devraient être mis en lecture obligatoire dans les collèges et lycées.
    Le premier “six contre un” est très très court, donc à lire durant 1h de court avec tous les élèves pour en parler ensuite !!!

  29. J’essai d’inculquer le respect à mes enfants pour éviter ce genre de chose. Et j’ai l’impression que c’est le cas dans beaucoup de foyer ! J’espère que leur génération sera moins impactée, que celle actuelle, par ce fléau 🙁

    • Coucou Aurélie,
      Tu as entièrement raison, c’est hyper important d’enseigner ces valeurs aux enfants alors bravo à toi 🙂
      Moi aussi j’espère que les choses finiront par changer !

  30. Coucou,
    Il ne faut pas hésiter à mettre en place le maximum de solutions ou de débuts de solutions, ça finira bien par payer, je l’espère de tout cœur.
    Gros bisous ma belle 🙂

  31. Et quand le harcèlement viens du personnel scolaire éducatif comme j’ai pu le connaitre avec ma grande qui était enfant précoce c’est terrible aussi! Elle entendait toute la journée “toi tu dois savoir puisque t’es précoce ou tiens ta que 15 je croyais que t’étais intelligente …. ” du coup elle a voulu être comme les autres et a rater son année. Tout ça a cause d’une prof. Et je rappele que très peu d’enfant parle, vous l’apprenez bien trop tard.

    • Hello Magali,
      Oh mais c’est horrible ce que tu me racontes, quand ça vient d’en enseignant c’est encore plus scandaleux ! J’espère que ta grande va mieux aujourd’hui tout cas !

  32. comme tu le sais j’aime t’es articles; débats, qui parle de société et de fléau tellement importants et négliger dans notre société !
    il est important d’en parler et de partager ses expériences, ça peut aider puis il faut se battre pour que cela cesse!

  33. Je pense que les parents doivent en parler avec leurs enfants afin de prévenir, il faut que les enfants est confiance en leur parents pour qu’il puissent ce confier aussi.
    Le parents doit être présent rassurer son enfant.

    Très bon sujet, le harcèlement, il y a tellement à faire

  34. Hello ma belle,
    Merci pour ton article, pas plus que hier un enfant qui était en train de raconter à sa mère que ces amis l’harceler à l’école c’était trop triste. Je n’imagine même pas comme ça doit dûr à supporter. Merci pour ton article et tous ces conseils. J’ai eu vraiment du plaisir à te lire.
    Bises.

    • Coucou,
      Bienvenue sur le blog ! 🙂
      Avec plaisir ! Oh mais c’est horrible ce que tu me racontes ! 🙁
      Des bisous et merci pour ton petit mot, ça me touche beaucoup !

  35. Hello ma belle,
    Encore une fois un très bel article. J’ai déjà eu l’occasion de m’exprimer en commentaire sur le sujet, donc je ne vais pas plus développer, toutefois je soutiens à 100% le projet et les réflexions menées autour de ce sujet. En tant que future professeure, je m’engage de tout cœur à combattre autant que possible ce phénomène bien trop répandu. Toute cette série d’articles que tu as consacré au harcèlement (scolaire ou pas, d’ailleurs) est un engagement très précieux, à diffuser dans nos établissements.
    Des bisous ♥

  36. Pour ma part je me suis murée dans le silence. Je m’entendais bien avec mes parents mais on ne peut pas dire que j’étais proche au point de tout leur confier. Surtout pour certains sujets comme le harcèlement scolaire. Un sentiment de honte et la peur de ne pas être écoutée si j’allais en parler. Ma mère était plutôt du genre à me dire “Ne les regarde pas” sans chercher à en savoir plus ni même me défendre. Donc j’ai préféré garder le silence. Autant dire que j’allais à l’école la peur au ventre.

    Quand aux éducateurs, pas toujours évident qu’ils se rendent compte de la situation étant donné que le harcèlement se passe principalement dans la cour de récré ou en dehors de l’école, donc à leur insu. Pour moi c’était le cas.

    Mon calvaire s’est arrêté lorsque mes parents m’ont changé d’école en plein milieu d’une année scolaire. Mes résultats devenaient catastrophiques alors pour eux, ils voulaient sauver mon année en me changeant d’orientation. Ils ne connaissaient donc pas la cause réelle de mes échecs scolaires puisque je ne leur en avais pas parlé. J’ai longtemps été marquée par cet épisode de ma vie. Dans ma nouvelle école, je me méfiais de tout le monde mais avec le temps, j’ai fini par prendre plus d’assurance au sein de ce nouvel établissement.

    Oui je trouve que ce serait bien de créer des structures pour accueillir les ados victimes de harcèlement scolaire. A l’époque, ça m’aurait certainement beaucoup aidée, ne sachant pas vers qui me tourner pour me confier. Les harceleurs seraient également tenus à l’oeil et sanctionnés dès que pris en flagrant délit. Je ne trouve pas cela normal que ce comportement reste impuni. Au final, mes deux harceleuses s’en sont sorties à bon compte, et moi ça m’a marqué peut-être à vie, ayant encore certaines séquelles plus de 20 ans plus tard….

    • Coucou Alexandra,
      Bienvenue sur le blog ! 🙂
      Je comprends totalement, on ressent tous ce sentiment de honte alors qu’on ne devrait pas, mais c’est pas facile et encore plus dur quand on est ado je crois ^^
      Je suis désolée pour toi en tout cas et j’espère que tu vas mieux aujourd’hui et que tu arrives à mener une vie à peu près normale 🙂

  37. Bonjour je viens de lire l’article et ma fille de bientôt 8 ans subit en ce moment même l’acharnement d’un camarade de classe qui l’insulte depuis le début de l’année mais en réalité ça dure depuis la maternelle ! En faite plus les années passent plus les violences verbales augmentent avec des gestes et hier ça a été jusqu’au physique ! Il l’a jeté au sol en l’insultant ! Il a déjà été repris par la maîtresse mais là ça va trop loin ! Que faire ?

165 Partages
Partagez84
Tweetez
Enregistrer81