Antéchrista, Amélie Nothomb


Salut tout le monde,

Avant de m’attaquer dès que possible au dernier roman d’Amélie Nothomb (dont tout le monde me dit du bien !), il fallait absolument que je fasse une chronique sur Antéchrista, du même auteur. Ce livre est un de mes préférés. 

° L’histoire (quatrième de couverture) :

“Avoir pour amie la fille la plus admirée de la fac, belle, séduisante, brillante, enjouée, audacieuse ? Lorsque Christa se tourne vers elle, la timide et solitaire Blanche n’en revient pas de ce bonheur presque écrasant. Elle n’hésite pas à tout lui donner, et elle commence par l’installer chez elle pour lui épargner de longs trajets en train.
Blanche va très vite comprendre dans quel piège redoutable elle est tombée. Car sa nouvelle amie se révèle une inquiétante manipulatrice qui a besoin de s’affirmer en torturant une victime.
Au point que Blanche sera amenée à choisir : se laisser anéantir, ou se défendre.”

antechrista

° Mon avis :

– Ce livre est une vraie petite merveille ! Non seulement il touche, mais en plus il fait réfléchir. Puis il a ce petit quelque chose de différent, ce petit rien qui m’a infiniment touchée.
– Comme d’habitude, je suis rentrée dans l’histoire dès la première page du livre, et comme d’habitude, j’ai été plus que conquise ! Impossible de lâcher le livre, je l’ai lu en une fois, d’un coup, regrettant qu’il se termine si vite. Parce que oui, le seul point négatif de ce roman est qu’il est beaucoup trop court ! Une fois le livre refermé, on en redemande encore et encore. Mais qu’importe, je l’ai tellement lu et relu que j’en connais certains passages presque par cœur.

– Bref, quand j’ai lu ce livre pour la première fois, j’étais assez jeune, et il m’avait totalement bouleversée. Je n’ai pas eu de mal à m’identifier à Blanche, comme bon nombre de lecteurs j’imagine. Ce personnage à la fois fragile, sensible et manquant cruellement de confiance en elle, nous fera vivre son Enfer.
– Je me suis vue à sa place, parfois. Je me suis demandée si j’aurais fait comme elle, si j’aurais pu faire évoluer les choses autrement ou si je me serais laissée embarquer dans toute cette histoire sans m’en rendre compte.

– Au-delà des deux personnages opposés dans l’histoire, Blanche et Christa, je trouve que ce roman met l’accent sur le côté manipulateur que peuvent avoir certaines personnes. En effet, certaines personnes ressentent le besoin d’avoir les pleins pouvoirs sur d’autres, de se sentir tous puissants, et elles sont prêtes à tout pour parvenir à leurs fins.
– Christa parviendra à se faire adopter par la famille de Blanche, elle saura leur plaire et les séduire. Les parents de Blanche penseront ainsi que Blanche s’est enfin faite une amie… mais ils ont tort ! Comme quoi la manipulation est tout un art, peut-être de plus en plus maîtrisé ?

Voici quelques passages du livre que j’aimerais vous faire partager car ils me touchent au plus haut point :

– “Le premier jour, je la vis sourire. Aussitôt je voulus la connaître.
Je savais bien que je ne la connaîtrais pas.
Aller vers elle, je n’en étais pas capable. J’attendais toujours que les autres m’abordent : personne ne venait jamais.”
– “Quand j’ouvris la porte de mon appartement désert, mon coeur battait si fort que j’avais mal.”
– “Vaincue je compris qu’il n’y avait plus d’échappatoire.”
– “J’avais seize ans. Je ne possédais rien, ni biens matériels ni confort spirituel. Je n’avais pas d’ami, pas d’amour, je n’avais rien vécu. Je n’avais pas d’idée, je n’étais pas sûre d’avoir une âme. Mon corps, c’était tout ce que j’avais.”
– “Seize années de solitude, de haine de soi, de peurs informulables, de désirs à jamais inassouvis, de douleurs inutiles, de colères inabouties et d’énergie inexploitée étaient contenues dans ce corps.”
– “A la seconde où ma mère pénétra dans l’antre de mon sacrifice, le rire de Christa, de démoniaque, devint la fraîcheur même – une franche hilarité, saine comme son corps.”

 – Avez-vous lu ce livre ?
– Avez-vous confiance en vous ?
– Arrive t-on facilement à vous manipuler ?

Je vous souhaite une bonne journée !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 commentaires sur “Antéchrista, Amélie Nothomb

  1. Je n’accroche pas vraiment au style d’Amélie Nothomb mais j’ai bien envie de decouvrir ce livre maintenant 🙂

  2. Un livre génial! Je suis d’accord.

  3. 1) Ai-je lu ce livre? Je l’ai lu, relu et re…relu et toujours avec autant de bonheur tant l’histoire est fascinante et dès le premier mot Amélie nous emporte dans une aventure dont elle seule a
    le secret!

    2) Ai-je confiance en moi? Pas toujours, mais mon caractère se veut ainsi…

    3) Arrive-t-on souvent à me manipuler? Moins que lorsque j’étais écolier et colégien, dorénavant je doute plus de la nature humaine dont je me méfie…

  4. Moi aussi j’ai été touchée par ce livre qui est assez optimiste finalement. C’est une perle de la littérature francophone à lire au moins une fois dans sa vie…surtout qu’il n’est pas très épais
    😉

    A bientôt, et bonne continuation.

  5. j’avoue que j’ai aussi un faible pour ce livre dont je viens de terminer la lecture. C’est jouissif et agréable,  sadique et fort à la fois, c’est un duel ! du bon Nothomb.

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer