Lettres à l’absente, Patrick Poivre d’Arvor


Découvrez mon avis sur ce témoignage hyper touchant de PPDA : Lettre à l'absente ! Chapeau Patrick Poivre d'Arvor !

Salut tout le monde,

Je voulais aujourd’hui prendre le temps de chroniquer un livre que j’ai lu il y a déjà un moment. Il s’agit de Lettres à l’absente, de Patrick Poivre d’Arvor.

1. Les informations techniques :

Titre : Lettres à l’absente.
Auteur du livre : Patrick Poivre d’Arvor.
Édition : Le Livre de Poche.
Genre : témoignage.
Nombre de pages : 123 pages.
Date de publication : édition de janvier 2009 (1ère publication : juin 1994).

2. L’histoire (quatrième de couverture) :

« Comme des milliers d’adolescentes en France, Solenn, seize ans, est atteinte d’anorexie mentale : une maladie d’origine psychologique qui conduit le sujet à refuser toute alimentation, au point de mettre sa vie en péril.
Solenn est l’«absente» de cette bouleversante lettre ouverte, dans laquelle Patrick Poivre d’Arvor, en marge de la vie trépidante d’un journaliste vedette de la télévision, s’interroge inlassablement sur les causes, sur l’aide aussi qu’il peut apporter à son enfant.
Et dévoile la souffrance d’un père par-delà son aura d’homme public ».

Découvrez mon avis sur ce témoignage hyper touchant de PPDA : Lettres à l'absente ! Chapeau Patrick Poivre d'Arvor !

Crédits photo.

3. Mon avis sur Lettres à l’Absente de PPDA :

C’est le premier livre de PPDA que je lis. J’avais déjà entendu beaucoup de bien de son style sans jamais oser franchir le pas. Je ne sais pas trop pourquoi, ça ne m’inspirait pas vraiment. C’est alors que Yara a voulu me prêter ce livre-ci et je me suis « pourquoi pas après tout ? » [merci à elle]. J’ai donc voulu tenter l’aventure.

Un témoignage touchant !

Ce livre est un témoignage, une sorte de journal intime de Patrick Poivre d’Arvor. Comme dans un véritable journal intime, il y comporte un lieu et une date à chaque fois. J’ai apprécié de petit détail qui permet au lecteur de voyager avec l’auteur. Je le vois également comme un exutoire, une façon pour l’auteur d’écrire ses peines et de mettre des mots sur ses sentiments.

Un thème passionnant.

Le thème m’intéressait beaucoup parce que PPDA aborde dans ce livre l’anorexie mentale de sa fille Solenn. Elle a en effet été hospitalisée au Kremlin-Bicêtre. PPDA explique combien ce peut être douloureux de passer plusieurs mois sans voir sa propre fille. Ne pas la voir, ne pas lui téléphoner et même ne pas lui écrire. Comment faire pour être hermétique à la douleur ? D’ailleurs, est-ce possible ?

Un livre à dévorer !

J’ai trouvé ce livre vraiment touchant, parce que PPDA se livre énormément dans ce témoignage. Il y dit ses émotions, ses craintes, ses doutes et il nous montre combien sa fille est importante pour lui.

 Une structure déconcertante !

Cependant, j’ai trouvé la structure du livre assez déroutante. Je n’avais encore jamais vu des chapitres d’une page, voire même de quelques lignes. Quelle curieuse sensation ! Je dois même avouer que je n’ai pas trop aimé.
De plus, j’ai eu la sensation que le rythme était plutôt saccadé, bref et incisif. Je n’ai pas l’habitude de ce genre de plume. Je n’aime pas trop non plus.

Sensible à l’histoire mais pas au style.

A vrai dire, j’ai été sensible à l’histoire mais pas vraiment à la plume de l’auteur. Le style trop bref, les phrases trop courtes et un je ne
sais quoi qui a fait que je n’ai pas accroché. Je ne parviens pas à me l’expliquer davantage. En comparaison, j’ai été bien plus touchée par Biographie de la faim, d’Amélie Nothomb ou encore Ce matin j’ai décidé d’arrêter de manger, de Justine. Je précise à toutes fins utiles que Solenn, la fille de PPDA, est partie d’anorexie mentale. Voilà aussi le pourquoi de ce livre.

4. En bref. Lettres à l’Absente de Patrick Poivre d’Arvor.

J’ai trouvé l’histoire assez touchante mais je n’ai pas accroché à la plume de l’auteur. Je la trouve assez particulière et je pense qu’elle ne plaira pas à tout le monde.

ET VOUS :

  • Avez-vous lu ce livre ?
  • Si oui, qu’en avez-vous pensé ?
  • Si non, ce livre pourrait-il vous plaire ?
  • Quel est votre rapport avec la nourriture ?
  • Êtes-vous parfois victimes de pulsions alimentaires, ou parvenez-nous à manger sainement au quotidien ?

Je vous souhaite une bonne journée, merci pour vos commentaires !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Lettres à l’absente, Patrick Poivre d’Arvor

  1. @ Astucesbeauté : ravie que ça te plaise !

    @ Barbara : on peut s’en sortir, même si le combat est difficile !

  2. Lu il y a longtemps, j’avais été touchée.

  3. Je n’ai pas lu celui-ci mais j’ai lu “Elle n’était pas d’ici” qui m’avait beaucoup touché 🙂

    Sympa le nouveau design du blog.

  4. Astucesbeauté sur dit :

    J ai été anorexique pendant des années, l’enfer! mais j’ai pas lu ce livre! Peut être un jour!^^

    j aime beaucoup ton blog!!! ça change c’est frais!!

  5. non je ne l’ai pas lu, meme si j’ai lu pas mal d’articles et de sujets sur ce thème en particulier car une de mes filles est atteinte de la meme maladie, et je sais que la fille de ppda est
    décédée aujourd’hui, ça fait peur ….

  6. J’ai toujours voulu lire ce livre, donc peut être un de ces jours 🙂

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer