Les tribulations d’une caissière, de Anna Sam


Salut tout le monde,

Aujourd’hui, je voulais enfin prendre le temps de vous parler d’un livre que j’ai lu il y a bien longtemps. Pourtant, je l’ai beaucoup apprécié. Il s’agit du livre Les Tribulations d’une Caissière, de Anna Sam. Ce livre a été adapté au cinéma. J’ai trouvé le film drôle, touchant, intéressant et fidèle au livre.


° Les informations techniques :
– Titre : Les Tribulations d’une Caissière.
– Auteur du livre : Anna SAM.
– Éditions : Le Livre de Poche.
– Genre : témoignage.
– Nombre de pages : 187 pages.
– Date de publication : avril 2009 (1ère publication) ; édition de janvier 2012.

° L’histoire (quatrième de couverture) :
“Elle s’appelle Anna, elle a vingt-huit ans, un diplôme universitaire de littérature et huit as d’expérience derrière une caisse de supermarché.
Un métier peu propice aux échanges, ponctué de gestes automatiques…
Anna aurait pu se sentir devenir un robot si elle n’avait pas eu l’idée de raconter son travail, jour après jour.
Elle vous a vu passer à la caisse.
Vous avez été des clients faciles ou des emmerdeurs, riches ou pauvres, complexés de la consommation ou frimeurs. Vous l’avez confondue avec une plante verte ou vous lui avez dit bonjour, vous avez trépigné à l’ouverture du magasin ou avez été l’habitué nonchalant des fermetures. Anna, vous l’avez draguée, méprisée, insultée.
Il ne se passe rien dans la vie d’une caissière ? Maintenant, prenez votre chariot et suivez Anna jusqu’à sa caisse”.

Les tribulations d'une caissièreCrédits photo.

Mon avis :
Ce livre relate les journées éprouvantes d’une caissière ainsi que des drôles d’aventures face aux clients parfois déjantés.
Anna Sam, la caissière, nous raconte ses tribulations. Elle a été contrainte d’exercer cette profession à des fins alimentaires, pourtant, elle a fait des études et possède un Bac+5. Avoir été caissière durant 8 longues années lui a donneé envie de partager son quotidien avec des lecteurs.
Elle a d’ailleurs écrit un blog où elle a commencé à raconter ses aventures de caissière. Peu à peu médiatisée, elle a publié un livre sur le sujet. Si vous aussi vous souhaitez connaître le métier de caissière sur le bout des doigts, suivez le guide ! Pour vous rendre sur son blog, c’est par ici.

Les anecdotes de la caissière sont nombreuses. Certains clients s’arrangent par exemple pour moins faire la queue aux caisses, d’autres font preuve d’impolitesse, d’autres encore sont au téléphone et ignorent complètement la pauvre caissière.
Ce roman aborde également le problème des cartes de fidélité, qui ne sont clairement pas utiles.
Les protagonistes de l’histoire nous expliquent aussi que certaines périodes de l’année sont pires que d’autres. Par exemple, les soldes “c’est le défilé des objets invendus et invendables inutiles et inutilisables” (page 158). Les soldes font en effet “dépenser de l’argent, même à ceux qui n’en n’ont pas” (page 160).

Par ailleurs, les clients se battent parfois pour savoir qui va payer à la caisse. Payer serait perçu comme la “seule preuve d’amitié même entre les deux meilleurs amis du monde” (page 101).
Le métier de caissière n’est décidément pas facile. La pauvre n’a pas assez de temps sur sa pause déjeuner : 3 minutes par heure travaillée = un total de 18 minutes. C’est très peu ! Du coup, il faut ruser pour optimiser son temps de pause.
L’auteur nous raconte également qu’être caissière à une station service est encore plus éprouvant, sauf si vous aimez respirer l’odeur des pots d’échappement.
Ah, les caissières sont bien mal considérées par les clients ! Ils sont indisciplinés et rarement polis.

J’ai beaucoup aimé découvrir le quotidien d’Anna Sam. Avec son Bac+5 en littérature, elle a prouvé que caissière n’était pas un métier facile même avec un bon bagage en poche. Je suis ravie d’avoir pu lire ses tribulations en version papier et je lui souhaite beaucoup de succès.
J’ai été sensible à ce roman parce que l’auteur nous livre avec brillo son ressenti sur les différents postes occupés durant sa “carrière” : hôtesse de caisse, hôtesse d’accueil, caissière à la station service, à l’espace culturel de la grande surface, etc.
J’ai trouvé ce livre très juste, mais aussi drôle et parfois même révoltant ! Il met en effet le doigt sur un problème dans notre société, à savoir : certains emplois sont malheureusement dénigrés par bon nombre de personnes. Pourtant, il n’y a pas de sot métier !
Les mots “bonjour” et “au revoir” sont souvent difficiles à prononcer par les clients, quel dommage !

°°° En bref, je vous recommande vivement la lecture de ce roman qui vous fera découvrir l’envers du décor et enfin ouvrir les yeux sur la profession de caissière !

Les tribulations d'une caissièreCrédits photo.

Voilà pour aujourd’hui !
J’espère que cet article vous aura plu !

~~ Et vous, avez-vous lu ce livre ?
~~ Si oui, qu’en pensez-vous ?
~~ Si non, pourrait-il vous tenter ?
~~ Pensez-vous que le métier de caissière soit difficile ?

Je vous souhaite une bonne journée, merci de me suivre !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “Les tribulations d’une caissière, de Anna Sam

  1. J’ai vu le film, et il ne m’a pas plu… Ma mère a lu le livre, elle a bcp aimé mais le film elle l’a trouvé très bof. Comme quoi d’un support à un auyre, l’avis peut-être totalement différent.
    Des bisous <3

  2. J’aimerai bien lire ce livre, pauvres caissières, ce n’est pas facile tous les jours. Bisous ma belle

  3. Je ne savais pas qu’il y avait eu un film ! En tout cas j’ai lu le livre et je l’ai adoré. Pourquoi ? Parce que moi aussi j’ai exercé ce métier durant plusieurs années (malgré mon bac +3). Pour les gens, si t’es caissière c’est parce que tu n’as rien dans la cervelle, n’es pas allé à l’école et n’a rien trouvé de mieux à faire de ta vie. C’est faux et comme tu le dis, il n’y a pas de sous-métier. On n’est pas caissière par plaisir ! Du moins ce n’était pas mon cas. J’ai commencé à faire ce job pour payer mes études puis lorsque je les ai terminées on m’a embauché à plein temps en attendant de trouver mieux. Les clients m’ont saoulé, m’ont dégoûté de ce métier, alors voir les anecdotes que je vivais au quotidien racontées dans un livre, tout en se moquant un peu du client, eh bien c’était rigolo. Pour une fois que quelqu’un décrivait avec humour notre métier pas facile contrairement à ce que pensent beaucoup de gens, c’était chouette (car il faut les supporter ces clients ! Heureusement, il y en a qui sont très gentils et polis, mais beaucoup ne font même pas attention à nous, ne nous disent pas bonjour, restent au téléphone etc…) Certains nous insultent car ils sont pas content parce qu’un article vaut plus cher que ce qu’ils voudraient… Moi aussi j’aurais pleins de choses à raconter sur les clients lol (les râleurs, les méchants, ceux qui essaient de t’arnaquer, de passer devant les autres, les dragueurs, les habitués, les gentils et j’en passe) Ah ! C’est tout un monde. Bon je t’ai écris un roman dsl (ton article m’a inspiré ^^) Tout ça pour dire que j’ai beaucoup aimé lire ce livre lol et que ça me donne envie de voir le film.

    • Pour toi ce livre doit être encore plus parlant que pour moi. C’est vrai que la politesse se perd de nos jours malheureusement, je t’admire d’avoir pu faire ce métier, ce ne doit pas être facile tous les jours ! Pas de problèmes, j’adore les romans !^^ Si tu vois le film, dis-moi ce que tu en penses 🙂

  4. Un peu décousu selon moi…même si ça ressemblait effectivement à ce que j’ai connu en étant caissière pendant un an le week-end, en parallèle de ma licence…expérience qui m’a fait détester le genre humain…Alors si ce livre ouvre les yeux des gens…je valide !

  5. j’ai vu le film en diagonale, j’avais bien aimé !
    sinon rien à voir, j’ai référencé ton blog pour quelqu’un sur hellocoton qui cherchait des avis sur la marque MUA 🙂
    bisous ! bonne soiree

  6. Je suis actuellement dans la même situation que l’auteur (bac + 5 en droit, mais caissière depuis janvier en attendant mieux 😕 ) et ce livre m’a beaucoup fait rire, tout en étant rempli de plein de vérités. J’en conseille sa lecture, qu’on soit passé derrière une caisse ou non, car on est tous clients et qu’au vu de certains 😡 , se rendre compte d’un certain respect ne fait jamais de mal ! 😀

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer