Lecture : Le mystère Henri Pick, David Foenkinos


Hello à tous,
Aujourd’hui, je voulais vous parler du dernier roman de David Foenkinos, à savoir, Le mystère Henri Pick.
Allez hop, c’est parti !

1. Lecture : Le mystère Henri Pick, David Foenkinos. Les informations techniques.

– Titre : Le mystère Henri Pick.
– Auteur : David FOENKINOS.
– Éditions : Gallimard.
– Genre : contemporain.
– Nombre de pages : 286 pages.
– Date de publication : avril 2016.

2. Lecture : Le mystère Henri Pick, David Foenkinos. L’histoire (quatrième de couverture).

« En Bretagne, un bibliothécaire décide de recueillir tous les livres refusés par les éditeurs. Ainsi, il reçoit toutes sortes de manuscrits. Parmi ceux-ci, une jeune éditrice découvre ce qu’elle estime être un chef-d’œuvre, écrit par un certain Henri Pick. Elle part à la recherche de l’écrivain et apprend qu’il est mort deux ans auparavant. Selon sa veuve, il n’a jamais lu un livre ni écrit autre chose que des listes de courses… Aurait-il eu une vie secrète ? Auréolé de ce mystère, le livre de Pick va devenir un grand succès et aura des conséquences étonnantes sur le monde littéraire. Il va également changer le destin de nombreuses personnes, notamment celui de Jean-Michel Rouche, un journaliste obstiné qui doute de la version officielle. Et si toute cette publication n’était qu’une machination ? »

Lecture Le mystère Henri Pick David Foenkinos Gallimard 1

Crédits photo.

3. Lecture : Le mystère Henri Pick, David Foenkinos. Mon avis.

– Comment ne pas succomber au dernier opus de David Foenkinos ? Impossible ! J’ai donc craqué et je me suis lancée rapidement dans la lecture de ce roman.
– Ce livre relate une histoire originale – celle d’une jeune éditrice, Delphine, qui va découvrir un roman à Crozon en Bretagne… un livre déposé dans une bibliothèque de livres refusés. Delphine voudra publier cet ouvrage et inévitablement, cette publication engendrera de nombreux rebondissements…

– Une fois le décor planté, il faut adhérer au thème. Pour ma part, j’ai apprécié l’idée novatrice et assez intrigante de la bibliothèque des livres refusés. La bibliothèque de Crozon existerait-elle vraiment ?
– Au fil des pages, nous faisons la connaissance de Delphine, jeune éditrice toujours en quête de nouveaux talents ainsi que de Frédéric, son compagnon qui est aussi romancier.
– Delphine destine le roman de Pick à la publication. Problème : Henri Pick est décédé… L’histoire se complique et l’intrigue est bien menée ! J’avoue avoir été bluffée de voir le roman si bien ficelé !
– Pick aurait-il écrit en secret sans que sa famille ne soit au courant de sa passion pour l’écriture ? Madeleine, sa femme, ne semble pas y croire. Pourtant, une fois le roman de son défunt mari entre les mains, elle le voit revivre tout doucement. Pour Joséphine, leur fille, la démarche est similaire. David Foenkinos en profite pour nous livrer ici de jolies réflexions sur la part de mystère de tout un chacun. J’avoue avoir pensé à Amélie Nothomb et sa chambre noire.
– Mais qui est donc le mystérieux Henri Pick ? Quelle vie menait-il ? Quand a-t-il trouvé le temps d’écrire un roman ? Pourquoi ce pizzaïolo n’avait-il jamais dévoilé son goût de l’écriture ? Telle est l’enquête à mener pour connaître le dénouement du livre ! Cet opus est finalement une sorte de polar et j’ai été impatiente d’en savoir plus sur Pick.

– Ce livre nous expose bien sûr la vision de l’auteur sur le monde de l’édition, les romans à succès et les romans qui connaissent l’échec : une immersion passionnante dans les coulisses des maisons d’édition et de la célébrité – ou non. « Publier un roman qui ne rencontre pas son public, c’est permettre à l’indifférence de se matérialiser » (page 34). Il traite également de la création d’un roman.
– Par ailleurs, j’ai adoré et adhéré à la citation suivante sur la lecture : « La question n’était pas d’aimer ou de ne pas aimer lire, mais plutôt de savoir comment trouver le livre qui vous correspond. Il faut avoir le bon roman, alors chacun peut aimer lire » (page 17).
– Le romancier nous parle aussi d’amour et de couple, comme à son habitude. « Celui qui quitte devrait au moins avoir la délicatesse de déménager » (page 94). Il y joint parfois un brin de mélancolie et de poésie. « On pouvait composer un bonheur sur un fond parsemé de souffrances » (page 93).

– De prime abord, tout est là : l’originalité, le suspens, les personnages, la plume de Foenkinos, what else ? Et pourtant… Si j’ai apprécié ce livre, j’ai néanmoins quelques bémols à formuler. En effet, j’ai eu l’impression de quelques longueurs surtout dans la seconde partie du roman : trop de détails, des intrigues nombreuses et qui n’apportent pas toujours un plus et des détails trop crus à mon goût et sans intérêt pour l’intrigue.
– Vous l’aurez compris, malgré quelques bémols, j’ai néanmoins été ravie de retrouver la plume de Foenkinos : elle est toujours aussi fluide et agréable. De plus, ses fameuses notes de bas de page me manquaient terriblement !
– Ce roman m’a donc permis de passer un agréable moment, bien qu’il n’égale pas la poésie de Charlotte, mon livre favori de l’auteur.

4. En bref. Lecture : Le mystère Henri Pick, David Foenkinos.

– Si vous aimez la plume de David Foenkinos, ce roman devrait vous plaire !
– Le thème est original et bien traité.
De plus, les réflexions de l’auteur sur le monde de l’édition sont hyper intéressantes. Malgré mes quelques bémols, je vous conseille quand même la lecture de ce roman !

Lecture Le mystère Henri Pick David Foenkinos Gallimard 2Crédits photo.

Voilà pour aujourd’hui !
J’espère que cet article vous aura plu !

~~ Et vous, avez-vous lu ce roman ?
~~ Si oui, qu’en avez-vous pensé ?
~~ Si non, ce livre pourrait-il vous plaire ?
~~ Avez-vous lu d’autres livres de David Foenkinos ?
~~ Appréciez-vous son style ?

Je vous souhaite une bonne journée, merci pour vos commentaires !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 commentaires sur “Lecture : Le mystère Henri Pick, David Foenkinos

  1. Coucou ma belle !
    J’espère que tu vas bien ?
    Je trouve l’histoire de ce livre vraiment original ! Il y a un côté mystérieux qui donne envie de lire le livre et de découvrir la fin 🙂
    Merci pour cette belle découverte !
    Bisous ma douce <3

    • Hello ma toute belle, je vais bien et toi ?
      Oui l’histoire est surprenante j’ai bien aimé franchement !
      Plein de bisous à toi, merci de tes passages 🙂

  2. Tu donnes envie de savoir le dénouement 🙂

  3. Coucou Serena,
    Et bien pour le coup je ne suis pas fan de sa plume…. mais peut -être faut-il que je lui relais une chance, les citations que tu nous offres sont belles….
    Bonne fin de semaine!

    • Hello Piplo, perso j’adore la plume de DF ! As-tu lu La délicatesse ? Les souvenirs ? Charlotte ? Et tant d’autres^^ Ils sont truffés de jolies citations 😉 Bonne fin de week à toi aussi 🙂

  4. Il faudrait vraiment que je me remette à la lecture. 🙂

  5. J’aime beaucoup cet auteur alors je note! Merci pour cette découverte!

  6. Je n’ai toujours pas lu Foenkinos… Un tort? ça viendra peut-être et si j’ai bien compris, je devrais le faire avec Charlotte? ^^
    Merci pour cet avis 🙂

    • Hello, mon roman favori de l’auteur est Charlotte effectivement, après le style est un peu particulier, si tu veux un livre plus “classique” et plus “typique” de Foenkinos je te conseille celui-ci ou La délicatesse ou Les souvenirs, entre autres 🙂 Merci de ton passage ici ça me fait très plaisir !

  7. J’ai lu la délicatesse qui a été une déception, et je vais mieux qui m’a plu un peu plus…

  8. Coucou,

    D’habitude, j’ai beaucoup de mal avec Foenkinos, qui me tombe des mains. Mais le sujet ici me paraît beaucoup plus intéressant, alors pourquoi ne pas retenter ?
    Bisous, et merci de m’avoir donné l’envie de redécouvrir un auteur.

    • Hello la belle, je pense que sa plume ne plait pas forcément à tout le monde, c’est assez particulier avec les notes de bas de page par exemple. Personnellement j’adore, mais je comprends que ça ne plaise pas à tout le monde ! Si tu tentes le coup n’hésite pas à me faire un petit retour en tout cas 🙂
      Merci pour tes passages, bisous à toi et bonne fin de week !

  9. je t’avouerai que je ne connais pas cet auteur, je viens de me prendre le livre “ta deuxième vie comment quand tu comprends que tu n’en a qu’une”, on verra ce que ça donne

    • Hello, on ne peut pas connaître tous les auteurs, il y en a tellement 😉 Je ne connais pas ta lecture mais le titre me parle ! Faudra que je jette un œil 🙂 Des bisous !

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer