La double vie de Pénélope B., Anne-Solange Tardy


J’ai découvert ce livre totalement par hasard, et en lisant le résumé, j’ai eu envie de le lire.
Il s’agit de La double vie de Pénélope B., de Anne-Solange Tardy

° Avant-propos :

Ce roman n’est pas comme les autres, et l’auteur vous met en garde dès le début : elle ne souhaite pas faire de partie remerciements car ça ferait “tarte” si le roman n’était pas un succès. Le ton est donné : bourré d’humour !

° L’histoire (quatrième de couverture) :

“Je me présente : Pénélope B. reine de la branchitude et de la blogosphère, pour vous servir. Incollable – ou presque – sur les dernières tendances et les lieux hype de la capitale : LE coiffeur ? Toni&Guy ; les macarons ? chez Ladurée bien entendu ; le before avant de sortir en after ? rien de mieux que le Flore.
Bon, ok, mon cousin Axel m’a tout appris, mais depuis c’est moi la fashionista ! Et devinez quel est le blog le plus célèbre du moment…
Le mien, of course ! L’audience explose et tout le monde veut mon avis. A star is born.

[…]

9782266185721FS

° Mon avis :

Au début de chaque chapitre, j’ai eu souvent le sentiment d’être un peu perdue, peut-être parce que les enchaînements entre les chapitres étaient moyens.
Mis à part ce petit bémol, la plume de l’auteur est légère, agréable, le style n’est pas extraordinaire mais il est très fluide. La lecture est agréable et parfois j’ai été amené à bien rire !
De plus, les thèmes abordés ont su me faire réfléchir : aller au mariage de son ex, trouver un boulot à Paris, les relations avec sa famille (notamment avec sa tante, la réussite incarnée, ou les relations avec sa mère), trouver le prince charmant, etc. Ces thèmes sont abordés de manière humouristique mais se prêtent néanmoins très bien à la réflexion.
Par ailleurs, j’ai apprécié l’ambiance générale du livre, notamment les clichés de la vie parisienne qui m’ont beaucoup fait sourire :

– des pigeons partout
– un sentiment d’insécurité
– une ville sale
– des prix très chers aussi bien pour l’immobilier que pour boire un verre en terasse – qui coûtent une petite fortune
– s’habiller comme une “vraie” parisienne et s’étonner de leur look qui leur vont si bien : grosses lunettes de mouches risibles pour une Bretonne, minceur extrême et régime “salade – vinaigre balsamique, s’habiller de grandes et célèbres marques, etc.
– répondre au téléphone d’une façon “branchée” : “ouai, t’es où ?“, dirait une véritable parisienne, paraît-il, à la place du traditionnel “allo”. Je ne sais pas vous, mais moi je dis les deux.

Une bonne partie du roman, vous l’aurez certainement déjà compris, est également consacrée au phénomène du blog. Le personnage de Pénéloppe commence d’ailleurs à créer un blog pour atténuer son sentiment de solitude, pour parler avec d’autres personnes mais aussi pour faire des découvertes intéressantes (musées, restaurant “tendances”, etc.). L’auteur nous déclare même : “je suis fière de constater que je suis capable d’amuser les gens et de les divertir” (page 229).

J’ai apprécié également le passage où Victor saigne du nez, et que Pénélope lui met alors deux tampax dans les narines pour arrêter les saignements : rire garanti !

En bref, je vous recommande ce roman car vous passerez à coup sûr, un très bon moment !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “La double vie de Pénélope B., Anne-Solange Tardy

  1. La chick-lit me réussi moyennement habituellement, mais je ne sais pas pourquoi ce livre me semble un peu différent. Peut-être parce qu’il se passe à Paris et non pas à New-York ? Ou alors parce
    que l’héroïne rencontre le succès grâce à son blog, et non pas en étant assistance dans un grand magazine ? Ce livre me semble plus ‘modeste’, et ce n’est peut-être pas plus mal pour
    pouvoir l’apprécier pleinement 😀

  2. je viens de finir les aventures de Pénélope B., et j’ai passé un excellent moment. Qu’est-ce que j’ai ri! C’est bourré d’humour, et comme tu dis, rien que les remeriements donnent le ton. Après c’est pas le roman du siècle, mais il atteint son but, qui est de viertir. la refléxion sur le monde de la blogosphère est super intéressante, ainsi que le découverte de la branchitude parisienne.

    • Hello Sev,
      Bienvenue sur le blog !
      Je suis totalement d’accord avec toi, c’est un roman divertissant et sympa comme tout !
      Merci de ton passage ici, ça me fait bien plaisir ! 🙂
      Gros bisous à toi et à très vite j’espère !

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer