06h41, de Jean-Philippe Blondel


Salut tout le monde,

Aujourd’hui, je voulais vous parler du livre 06H41, de Jean-Philippe Blondel.

1. Les informations techniques.

 – Titre : 06H41.
– Auteur : Jean-Philippe BLONDEL.
– Éditions : POCKET.
– Genre : contemporain.
– Nombre de pages : 158 pages.
– Date de publication : mars 2014.

2. L’histoire (quatrième de couverture).

« Le train de 06h41, départ Troyes, arrivée Paris. Bondé, comme chaque lundi. Cécile, quarante-sept ans, rentre d’un week-end épuisant chez ses parents. Elle a hâte de retrouver son mari, sa fille, son quotidien. La place à côté d’elle est libre. Philippe s’y assied, après une légère hésitation. Cécile et lui ont été amants vingt-sept ans auparavant, pendant quelques mois. Cela s’est très mal terminé. A leur insu, cette histoire a profondément modifié leurs chemins respectifs. Tandis que le train roule vers Paris et que le silence s’installe, les souvenirs remontent. Ils ont une heure et demie pour décider de la suite… »

06h41-1

3. Mon avis.

– J’avais très envie de découvrir ce livre parce que j’avais été attirée par la quatrième de couverture. Lorsque je suis dans le train, je laisse mes pensées vagabonder. Du coup, j’ai pensé que l’histoire pourrait me plaire. Par ailleurs, j’aime bien la plume de l’auteur alors j’ai voulu tenter ma chance avec cet opus.

– Ce roman traite donc de la vie de Cécile Duffaut et de Philippe Leduc.
Cécile Duffaut, mariée, une fille, rend visite à ses parents à Troyes. Dans le train du retour pour Paris, Philippe Leduc s’assoit à côté d’elle.
– S’ensuit alors une réflexion sur leurs souvenirs mais cette réflexion ne se passe que dans leurs têtes. Ils font en effet mine de ne pas se reconnaître…

– Sous couvert d’une histoire sommes toute banale, Jean-Philippe Blondel met le doigt sur des situations délicates comme la rupture amoureuse ou encore sur les maladies graves. Il ne cherche pas à les dédramatiser mais plutôt à faire comprendre que certaines situations peuvent faire beaucoup souffrir.
– L’auteur  nous montre également combien nous pouvons nous retrouver embarrassés dans certains cas.

– C’est ainsi que les deux protagonistes nous font part de leurs souvenirs à travers des rêveries solitaires durant un trajet de train. Le train étant propices aux réflexions, cette histoire a été prenante dès le début.

– J’ai trouvé ce roman plutôt original dans sa forme. Les personnages sont attachants et bien campés. Cependant, quelques longueurs auraient à mon sens pu être évitées. C’est notamment la forme du roman qui m’a donné cette impression puisque s’il y avait eu davantage de dialogues, je pense que mon sentiment aurait été tout autre.

06h41-2Crédits photo.

4. En bref.

– Je n’ai pas détesté ce roman, je l’ai trouvé plutôt sympathique malgré quelques longueurs. De ce fait, je ne vous le recommande pas forcément sauf si vous adorez cet auteur.
– J’ai nettement préféré Blog ou Le baby-sitter du même auteur.

Voilà pour aujourd’hui !
J’espère que cet article vous aura plu !

~~ Et vous, avez-vous déjà lu ce livre ?
~~ Si oui, qu’en pensez-vous ?
~~ Si non, pourrait-il vous plaire ?
~~ Prenez-vous souvent le train ?

Je vous souhaite une belle journée, merci de me suivre !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “06h41, de Jean-Philippe Blondel

  1. Comme toi, j’avais beaucoup aimé “le baby-sitter” et j’ai bien envie de lire celui-ci aussi malgré ses quelques longueurs…

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer