Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll


Qui n’a jamais entendu parler du célèbre dessin animé de Walt Disney, et qui s’intitule Alice au Pays des Merveilles ?
Très connu par les plus jeunes, cette histoire peut tout aussi bien se lire, et quel livre ! 

° L’histoire (quatrième de couverture) :

«Un matin, Alice fait la connaissance d’un étrange Lapin Blanc.
En le poursuivant, elle plonge au pays des merveilles : là, elle grandit et rapetisse sans raison, manque de se noyer dans ses larmes et croise des animaux bizarres, comme le Chat souriant du Cheshire et le Lièvre de Mars !
Quelles autres surprises lui réserve encore son voyage ?»

9782081208070

° Mon avis :

J’ai beaucoup aimé ce livre ! Après en avoir tant entendu parler (par de nombreuses bloggeuses ou encore par la jolie Hyly, pour ne pas la citer), j’avais hâte de me plonger dans cette lecture.
Sachez que l’univers du jeu est omniprésent dans ce roman. En effet, je peux vous citer par exemple le jeu de croquets ou encore le jeu de cartes, qui vous entraîneront, c’est certain, dans un autre monde.
Le livre laisse place à un univers doux, enfantin, drôle, c’est un conte merveilleux qui ravira les plus petits comme les plus grands.
Lorsqu’Alice parvient à grandir ou à rapetisser sans raison «valable», le lecteur se rend vite compte que tout n’est que fantaisie. Une analyse plus poussée pourrait éventuellement faire penser qu’Alice tente de devenir adulte peu à peu, mais que le chemin est long et sinueux. C’est pourquoi elle grandit ou rapetisse, selon les situations. Mais ce n’est là que mon interprétation personnelle, je tiens à le préciser.
De plus, les scènes pourront parfois vous sembler floues ou décousues, ce qui s’apparente une fois de plus à cet univers du rêve et du conte de fées.
J’ai été très sensible également aux jeux de mots présents dans le livre. Ayant une formation en linguistique, je n’ai pu qu’avoir envie de m’y attarder pour mieux les savourer. Mais rassurez-vous, le style est certes particulier, mais il n’en reste pas moins accessible à tous.

Par ailleurs, comme dans la plupart des contes, vous verrez que les animaux parlent ! Ce côté original et ludique vous transportera dans le monde des enfants.

Tout au long de sa lecture, nous sommes invités à réfléchir sur diverses interrogations qu’Alice met en évidence :
Par exemple, elle s’interroge sur l’intérêt d’un livre sans images : «à quoi peut bien servir un livre sans images ni dialogues ?» (Page 29).

«Imaginez ce que peut être la révérence d’une personne qui tombe dans le vide ! Croyez-vous que vous pourriez faire une révérence si vous étiez dans le vide ?» (Page 32).
«Oh ! Mes pauvres petits pieds, je me demande qui, à présent, vous mettra vos bas et vos souliers, mes chéris ?» (Page 38).
«Etais-je identique à moi-même lorsque je me suis levée ce matin ? Je crois bien m’être sentie un peu différente de l’Alice d’hier. Mais, si je ne suis pas la même, il faut se demander alors qui je peux bien être ? Ah, c’est là le grand problème !» (Page 40).

Alice est évidemment un personnage très intéressant à étudier : naïve, insouciante, curieuse, mais également très bavarde, elle a dû mal à se taire et à ne pas poser de questions, mais elle est toute pardonnée car elle vous fera vivre de folles aventures.

La seule critique que je pourrais formuler est que parfois, l’histoire est un peu décousue et qu’elle manque de liens. Pour avoir vu et revu de nombreuses fois le fameux dessin animé de Walt Disney, il m’a semblé que l’histoire était plus facile à suivre, et que les liens étaient plus évidents à faire.

Mais ce livre vous fera également réfléchir, notamment avec quelques phrases sur la morale ou sur les mœurs :

«A tout, il y a une morale, il n’est que de la découvrir» (Page 118).
«Le sucre d’orge et les autres friandises adoucissent les mœurs» (Page 118).
«Quelqu’un a dit que la Terre tournait bien quand chacun s’occupait de ses affaires» (Page 119).

Enfin comment ne pas parler, ne serait-ce que brièvement, de la méchante Reine, qui n’a qu’une phrase a la bouche ? La célèbre phrase «qu’on lui tranche la tête !» (Page 98), vous rappellera vos souvenirs d’enfance et vous fera peut-être même sourire.

En bref, j’ai passé un très bon moment de lecture, puisque malgré ses péripéties, Alice s’en sort sans encombres et que «tout est bien qui finit bien», comme dans tous les contes.
Cette histoire est douce, légère, drôle et truffée de jeux de mots et de personnages loufoques. Vous vous attacherez à ces énergumènes plus qu’originaux, et j’espère même, qu’ils vous amuseront !

Je vous recommande donc la lecture de ce grand classique, à lire et à la relire, pour retomber en enfance,
ou tout simplement pour s’évader le temps d’une bien jolie histoire.

– Avez-vous lu ce livre ? Qu’en avez-vous pensé ?
– Avez-vous déjà vu le dessin animé de Walt Disney ? Si oui, trouvez-vous le livre fidèle au dessin animé, et vice-versa ?
– Pensez-vous que les friandises adoucissent les moeurs ?
– Enfin, pensez-vous qu’il est de bon goût que chacun s’occupe de ses affaires ?

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 commentaires sur “Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll

  1. J’ai lu ce livre il y a peu, c’est rapide et entrainant ! Un super voyage !

  2. vraiment un livre génial! Il fait partie de mes livres de chevet!

  3. Je pense que beaucoup de personnes doivent penser qu’alice aux pays des merveilles c’est une oeuvre de walt disney et non l’adaptation d’un roman du 19 ème siècle…

    Et bien moi je n’ai jamais lu ce roman mais il faudrait que j’aille m’inscrire à la bibliothéque car ton blog me donne envie de replonger dans mes livres (j’étais une grosse liseuse) à
    l’adolescence et j’ai un peu mis de coté ma passion…

  4. merci pour ton commentaire

    oui j’ai lu ce livre mais il y a un moment déjà, il faudrait que je le relise

    à bientôt

    dame skarlette

  5. J’ai préféré Alice à travers le miroir. Et j’adore le dessin-animé même si je ne le trouve pas très fidèle au livre!

  6. Merci pour ton commentaire sur mon blog, ça fait plaisir! Je découvre ton blog et félicitations pour le principe c’est toujours intéressant de connaitres les avis des gens notamment sur la
    litérature. A bientôt!

  7. Je n’ai jamais lu ce livre, mais compte bien le faire un de ces jours … Quant au dessin animé, je sais que je n’ai pas vraiment apprécié, beaucoup trop décousu à mon goût, mais on verra. Quand
    j’en parle à des amis, on me dit que le Dessin n’est pas vraiment fidèle au livre, dans le sens où il manque certaines scénes …

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Enregistrer